Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2016

handsome family

709154298.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Manuel Valls, accompagné d'Anne Gravoin, Bernard Cazeneuve et son épouse Véronique, Jack lang et bien d'autres officiels se sont pressés, le 19 mai au cinéma Gaumont Opéra de Paris, à l'avant première du film Ils sont partout d'Yvan Attal, consacré à l'antisémitisme en France."  Faits et Documents,  1-15/06/2016

"CasaPound disposera de trois élus au conseil municipal de Bolzano (Trentin Haut Adige), sa liste menée par Andrea Bonazza ayant obtenu 6.21% des voix lors du premier tour des élections municipales dans cette ville de 104000 habitants." Ibid.

"Le premier acte du nouveau maire de Londres Sadiq Kahn (musulman, travailliste, pro-européen, pro mariage gay) aura été d'assister aux commémorations de Yom Hashoah (Journée du souvenir pour la Shoah et l'héroïsme) aux côtés du grand rabbin britannique Ephraim Mirvis et de l'ambassadeur d'Israël en GB, Mark Regev." IIbid.

"L'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) a accepté la demande d'Israël d'ouvrir un bureau de représentation à son siège bruxellois qui sera dirigé par son ambassadeur en Belgique."

"Assurant l'intérim de Dilma Roussef depuis sa suspension par le sénat brésilien, le 12 mai dernier, Michel Temer, chef du parti du mouvement démocratique brésilien (PMDB) qui occupait la vice présidence depuis 2011, a maintenu au moins depuis 2006, une communication constante avec l'ambassade des Etats-Unis au Brésil dans un échange d'informations classées comme "sensibles" et "pour usage officiel seulement" (Wikileaks 13 mai). Né en 1940, de parents libanais maronites installés comme producteurs de café et de riz au Brésil dans les années 20, ce "vice-président conspirateur" (AFP 17 avril) marié cinq fois (sa dernière épouse Marcella Tedeschi Araujo est née en 1983) a, dés sa nomination, rompu avec les options diplomatiques et économiques de la présidente réélue en 2014, en annonçant, comme le souligne le Times of israel (16 mai) "parmi ses premières actions [...] que José Serra, ami de longue date de la communauté juive, serait nommé ministre des Affaires étrangères et Ilan Goldfain, économiste estimé né en Israël, président de la banque centrale"" Ibid


podcast

Commentaires

"Je suis Français, vous êtes Français, nous sommes Français, c'est une chance, c'est un privilège !". "La France c'est un corps, c'est un esprit, c'est une âme", a-t-il clamé, en vantant "l'amour charnel de la patrie".


http://www.europe1.fr/politique/nicolas-sarkozy-la-france-pays-chretien-doit-etre-respectee-par-ceux-qui-veulent-y-vivre-2767069

Écrit par : Mistersmith | 09/06/2016

Répondre à ce commentaire

Marchera pas il est grillé.

Écrit par : JÖ | 09/06/2016

Répondre à ce commentaire

Mais à part ça, quand on lit les points 1,3 4 et 5 de votre post, IL NE FAUT PAS, ni même envisager de commencer à débuter le développement des prémisses d'une réflexion pouvant amener à avoir l'intuition que finalement, tout compte fait, on en retrouve certains à des fréquences statistiquement aberrantes.
Non, ils ne sont pas partout.
Et sachez que simplement examiner la véracité de l'hypothèse inverse nous conduit tout droit là où vous savez. En Pologne.

Écrit par : Popeye | 09/06/2016

Répondre à ce commentaire

- "Je pense que les Français attendent une France d’après (…), une France où l’expression “Français de souche” aura disparu." (Sarkozy dans Témoignage, p 280) 


- Eric Besson : "Il n'y a pas de français de souche"

Écrit par : Noone | 09/06/2016

Répondre à ce commentaire

Bah dans le genre il a ete encore plus explicite:

https://www.youtube.com/watch?v=1XIhTG6JyW0

(Remplacez metissage par race aryenne,et...oups, pardon.)

"Ce n'est pas un choix, c'est une obligation"

Écrit par : JÖ | 09/06/2016

Répondre à ce commentaire

Bah dans le genre il y a encore plus fort. Comparez avec le discours de Sarkozy à Ryad :

- - "Alors mes chers amis, il ne s'agit pas de chercher à imposer un modèle unique de civilisation, ce serait répéter une fois de plus l'erreur tragique qui dans le passé a provoqué tant de malheurs, ce serait nier les identités, ce serait susciter non la paix, la fraternité, mais la violence, car rien n'est plus dangereux qu'une identité blessée, une identité humiliée. Une identité humiliée, c'est une identité radicalisée."

- Et en France, ça donne ça pour Sarkozy :

- "L'objectif c'est relever le défi du métissage, défi du métissage que nous adresse le XXIème siècle. Ce n'est pas un choix, c'est une obligation, c'est un impératif, on ne peut pas faire autrement, au risque de nous trouver confronter à des problèmes considérables. Nous devons changer, alors nous allons changer, on va changer partout en même temps, dans l' entreprise, dans les administrations, à l'Education, dans les partis politiques, et on va se mettre des obligations de résultat. Si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudrait alors que la république passe à des méthodes plus contraignantes encore."

Allez les pigeons, allez vous faire plumer chez Sarko.

Écrit par : Noone | 10/06/2016

Répondre à ce commentaire

le bonimenteur ( intéressant , boni-menteur? menteur pour de bon, oui , ça pourrait être ça)nous la rejoue à l'endroit?

putain, une telle constance dans les erreurs,ça pousse au respect

pas seulement pour lui, mais aussi pour tous les crétins qui ont voté ou qui voteront pour lui

indécrottables

crottés de la cervelle, ces cons là

Écrit par : kobus van cleef | 10/06/2016

Répondre à ce commentaire

@mister Smith

Même Macron l'usurier parle de jeanne d'Arc aujourd'hui !

"nation", "patrie", "la France", etc. tout la quinquaillerie natio vient de la Révolution française. C'est donc trop facile de chanter la France et de glisser vers les "valeurs universelles", la république, etc. C'est du Louis-Philippotisme s'il l'on veut. Tout le monde il est français et patriote en ce sens.


la mention du "corps" est plus étrange dans le discours de Sarkozy car le corps c'est le lieu de l'interdit politique absolu. "Français" c'est un habitus, une pratique incorporée, des usages devenus corps. Comme Obelix, il faut être tombé dedans avant toute décisision. Ce n'est donc pas une décisison "théorique", choix de valeurs échangeables accessible à n'importe quel rastaquère y compris vivant sur Mars. Le corps, le sang, la terre, le caractère, le tiret (-) dans ce mot : "morpho-psychologique", c'est ça le point aveugle, le tabou absolu du discours politique. Ce truc, "culture" devenue "nature", ça s'appelait la "r.ace". Le tétragramme imprononçable et même en fait – je l'ai souvent constaté – pire qu'imprononçable, concept impensable pour un français issu de l'ÉducNat. Le corps, la naturel, le natal du mot "nation". Le désarmement conceptuel du français est total car si l'on ne parvient pas à nommer le sol, alors on n'a rien pour s'opposer au migrants, à l'Islam, au Grand Remplacement, rien que deux trois "valeurs" de gauche comme le droit des femmes et des pédés...

en tous cas, entre Ménard, De Villiers, Dupont-Aignan et maintenant Sarkozy, au soir du premier tour, le parti des philipetttes va se retrouver en slip panthère. Même pas le score de papa !

Dédiabolisé ça voulait donc dire au centre invisible.

Si toi aussi tu es Charlie, si tu aimes la "France" et les "valeurs de la République" clique sur "like"

Écrit par : Dia | 10/06/2016

Répondre à ce commentaire

N'oubliez pas Tauzin et Asselineaux ! Il leur faut leur signatures, ce serait dommage de pas leur donner leur 15 minutes !

2017, le 21 avril a l'envers pour de vrai...
(Quoique Melanchon-Hollande ca serait curieux...)

A propos de De Villiers et Sarkozy:

" Alors en pleine traversée du désert, le député-maire de Neuilly avait eu cette phrase, à l’adresse du Vendéen – qui n’est pas prêt de l’oublier : « Tu as de la chance, Philippe, toi tu aimes la France, son histoire, ses paysages. Moi, tout cela me laisse froid. Je ne m’intéresse qu’à l’avenir … »

L'avenir desincarné donc sans doute.
Quoique son fils fait West Point il semblerait, et ne se gene pas pour signifier de la bas, son mepris pour "l'hexagone".

" tous les crétins qui ont voté ou qui voteront pour lui."

Il le font pour le "dernier petit sou"(Facon "le sucre" de Rouffio), pour le petit avantage individuel, c'est du clientelisme de base, ca ne marche plus que comme ca pour l'essentiel. Faut pas trop voir loin. Pourquoi faire.

Écrit par : JÖ | 10/06/2016

Répondre à ce commentaire

Ce sont des bonimenteurs, des escrocs, des traîtres. Mais ce n'est pas sans conséquences d'employer les termes d'identité nationale, de déchéance de nationalité, de corps de la nation, ... Des interdits tombent dans l'esprit de notre peuple, des attentes sont déçues. La bataille des "idées" est gagnée sans avoir vraiment combattu, devant l'évidence. Reste maintenant la phase cruciale, la prise du pouvoir. Si on compte sur le FuN, parti systémique, intégrationniste, ...
Autre bonne nouvelle, l'enseignement de la langue arabe. Ca va nous coûter un peu de fric, mais au point où nous en sommes, on n'est plus à ça prêt. En revanche, c'est un plus pour le retour au pays.

Écrit par : Sven | 11/06/2016

Répondre à ce commentaire

Pourquoi continuer à regarder des élections?

Écrit par : Three piglets | 11/06/2016

Répondre à ce commentaire

oui, on sait tous à qui on a affaire. des figurants du spectacle, des escrocs. point.

comme disait Soljénitsyne, "ne les écoutez pas, ne les craignez pas..."

ils sont la couverture médiatique du vrai pouvoir, et le jour ou ça ne tiendra plus, ils seront simplement remplacé du jour au lendemain par un autre visage plus acceptable et plus en phase avec l'image du réel. (cf Pareto)

un pitre chasse l'autre, une représentation chasse l'autre.

Écrit par : hoplite | 11/06/2016

Répondre à ce commentaire

"Pourquoi continuer à regarder des élections?"

Parce que comme dit Sven: " Des interdits tombent dans l'esprit de notre peuple".
(Bon on pars de tres tres loin, mais bon)

Attendez un peu les attentats de l'euro 2016...

Ca doit "croiser les doigts" pour que ca n'arrive pas.

Écrit par : JÖ | 11/06/2016

Répondre à ce commentaire

"N'oubliez pas Tauzin et Asselineaux ! Il leur faut leur signatures, ce serait dommage de pas leur donner leur 15 minutes !"

et De Lesquen ? et les Identitaires ? et Dieudonné et l'ananaprésidence ?
ce serait bien d'avoir le choix entre 8 ou 9 candidats patriotes au premier tour !

on va perdre de toutes façons, autant en profiter pour saturer le discours.
Lesquen (déchaîné) est vraiment bon là-dessus.

Écrit par : Mistersmith | 11/06/2016

Répondre à ce commentaire

Mais par contre qu'est ce qu'il a contre la tour Eiffeil De Lesquen ???
(Dieudonné patriote certes, mais patriote camerounais. Enfin bon, ca nous changerait d'un patriote hollandais. )

Écrit par : JÖ | 12/06/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire