Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2019

violence ordinaire

 

" (...) La mère de toutes les violences, celle qui doit cesser en premier, d’urgence, et contre laquelle le peuple se trouve contraint de se défendre – comme le lui suggère la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen en préambule de la Constitution française –, c’est celle que génère l’imposition de mesures néolibérales iniques, impitoyables, antisociales et antidémocratiques ; celle qui, dans le silence des ajustements de prix des marchés capitalistes, fait mourir de froid des sans domicile fixe, pousse au suicide des agriculteurs endettés, détruit des individus et leurs familles en les privant d’emplois, en leur coupant l’électricité, en les expulsant de leur foyer ; celle qui oblige, faute de moyens, des retraités à ne plus chauffer leur habitation ou des enfants à sauter un repas ; celle qui casse toutes les solidarités, ferme les écoles, les maternités ou les hôpitaux psychiatriques, plonge dans le désespoir petits commerçants et artisans croulant sous les charges, éreinte des salariés au travail sans qu’ils parviennent à boucler leur fin de mois… La vraie violence se tient là, dans ce système extraordinairement injuste, et au fond intenable. Si tout être sensé et raisonnable s’y oppose, les violences ne se valent pas toutes pour autant : vandaliser une vitrine de banque ou de supermarché est grave, mais réparable, à peu de frais ; ne pas permettre à des honnêtes gens de vivre dignement brise des vies, par millions, et à jamais."

SourceLe Grand Soir, Rémy Herrera 28-02-2019


Bon j'ai pas aimé le Begaudeau d'"Entre les murs", mais ce Begaudeau là est estimable dans sa critique de la bourgeoisie et de ses sbires. Un mauvais bourgeois, lui aussi (comme s'en réjouissait Junger).

19/03/2019

moment révolutionnaire




"Les vieilles agressives qui veulent que la police casse la gueule des partageux qui pourraient prendre ce qu'elles ont, ne se rendent pas compte. Cela, c'est la boite de pandore, parce que la dernière commande des armées, 75 000 armes de poing et 51 millions de cartouches, ça fait vraiment, vraiment, petit bras.

En outre, si on casse la gueule des GJ, les vieilles qui applaudissent, ont 99 % de chances de se la faire démonter après. Cela s'appelle une guerre civile. (...)

Chavez, lui, avait commandé 2 millions de kalachs, et 5000 dragonovs. Sans compter les munitions, à foison, et sans doute, en dizaines de milliards. On est con, où on l'est pas. Chavez était intelligent. Une pétoire, même archaïque, qui continue à tirer, aura toujours l'avantage sur le truc dernier cri, qui manque de munitions. Ou qui ne peut plus tirer, parce qu'elle n'a pas l'endurance nécessaire pour durer plus de 3 mois."

La chute

27/02/2019

its not enough


en marche;)


20/02/2019

false flags

JPEG - 267.8 ko

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-Top-10-des-fausses-agressions-antisemites-31321.html

***************************************************************************

 « De tout ce que tu viens de lire tu pourras déduire que le mensonge est un péché pour les autres, et pour nous une vertu. Le mensonge ne fait qu’un avec notre métier : il convient que nous mentions par la parole, par les yeux, par le sourire, par l’habit. Non pas seulement pour tromper les patients ; tu le sais, notre propos est plus élevé, et le mensonge, et non le tour de poignet, fait notre véritable force. Avec le mensonge, patiemment appris et pieusement exercé, si Dieu nous assiste nous arriverons à dominer ce pays et peut-être le monde : mais cela ne pourra se faire qu’à la condition d’avoir su mentir mieux et plus longtemps que nos adversaires. Je ne le verrai pas, mais toi tu le verras : ce sera un nouvel âge d’or, où seules les dernières extrémités pourront nous mettre dans la triste nécessité d’arracher encore des dents, tandis qu’il nous suffira, pour gouverner l’État et administrer la chose publique, de prodiguer les pieux mensonges que nous aurons su, entre-temps, porter à la perfection. Si nous nous révélons capables de cela, l’empire des arracheurs de dents s’étendra de l’Orient à l’Occident jusqu’aux îles les plus lointaines, et n’aura pas de fin. »


Primo Levi - Lilith
https://www.legrandsoir.info/Lilith-extrait.html

 

17/02/2019

Le discours de la haine. Que fait la DILCRAH?

 

En France, en 2019, des nazillons agressent un écrivain français aux cris de «Rentre à Tel Aviv» et de «Nous sommes le peuple». Puisse cette scène hallucinante pulvériser les derniers restes de l’impunité médiatique dont jouissaient les Soutien total à

L’affaire le montre. Les sont un mouvement social dont les factieux se font, comme d’habitude, un marchepied. Appel au chef. Haine de la Republique. Racisme soft. Le fascisme français dans sa forme pure. Celui de Rochefort, du boulangisme, du doriotisme

11 févr.

Que dire de plus? L’ ne se cache plus. Il bafoue les martyrs et les héros.Tague les magasins avec les mots des nazis. Chagrin et pitié devant une époque où l’impudence, le sentiment d’impunité, presque l’évidence, semblent s’ajouter à l’ignominie et à la haine.

***********************************************************************************

On sentait bien que Botul rongeait son frein depuis le début et ne rêvait que de cracher sa haine des GJ et plus globalement de la France et du troupeau de goyims encore assez cons pour écouter encore l'égérie française du LIKOUD.

Mais là, ça y est, le barrage a cédé et la haine du gaulois Céfran peut se répandre urbi et orbi par tous les organes médiatiques tenus par quelques milliardaires et toute la galaxie d'assoces "anti racistes".

Il aura fallu que le pauvre Finkielkraut se fasse insulter ("sioniste de merde") dans une rue parisienne pour que le système sonne la charge. Insulter un vieil homme comme F., c'est moche mais bon, il n'y a pas mort d'homme, pas d'oeil arraché par un tir de LBD, pas de mutilation physique à vie comme pour des centaines de gj, pas de GAV, pas de tonfa dans la gueule, pas de lacrymo hebdomadaire...

Et on peut dire que ça tombe à pic décidément: en pleine offensive médiatique contre "ce nouvel anti sémitisme" (la même antienne depuis environ 3000 ans) et quelques mois avant une nouvelle loi annoncée pour juin 2019 et devant museler l'"internet de la haine", ie globalement tout ce qui n'est pas validé par les likoudnikis du CRIF et les politrouks de la DILCRAH, c'est La Repression En Marche...

Comme dit Jon, winter is coming.

09/02/2019

what else in the realm?

daily-booty-46546645.jpg

 

IMG_3028.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bizarre qu'on les ait pas vus en 2005 ces voltigeurs...

 

IMG_3027(1).jpg

 

 

 

 

 

 

 

L'école républicaine, lol.

"Le ministère des Armées va octroyer de substantielles primes de « haute responsabilité » à certains généraux.

« C’est un sujet difficile à porter, car il n’est pas populaire », avait confié le général François Lecointre, le chef d’état-major des armées [CEMA], lors de sa dernière au Sénat, à propos de la rémunération des officiers généraux. « Année après année, selon les rapports du Haut Comité d’évaluation de la condition militaire, les plus maltraités sont les têtes de pyramide des armées. Aujourd’hui, à niveau de qualification et de responsabilité identique, c’est parmi les cadres militaires, par rapport à la haute fonction publique, et non parmi les sous-officiers ou les militaires du rang, que l’on observe le plus fort décalage », avait précédemment fait valoir le général Lecointre, avant de souligner la nécessité de conserver « pour les armées un haut commandement de qualité. » Le sujet risque en effet de ne pas être populaire étant donné que le décret « portant création d’une indemnité spécifique de haute responsabilité » pour les officiers généraux ainsi que les arrêtés pris pour application de ce dernier ont été publiés le 10 novembre par le Journal Officiel, soit quelques jours après l’annonce de l’annulation de plus de 400 millions de crédits dans le budget des Armées pour prendre en charge les surcoûts des opérations extérieures qui n’étaient pas financés par l’enveloppe initialement prévue de 650 millions d’euros."

On est jamais trop prudent...

Download.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans commentaire.. (source Faits et documents)

04/02/2019

Les derniers jours de Macaron euh Ceausescu.


01/02/2019

regime change?

Résultat de recherche d'images pour "macron et poutine"

 

non, pas au Vénézuela, la bas c'est sur, la CIA est à l'oeuvre.

En France. J'ai parlé de Mediapart et Plenel plus haut; Plenel c'est un goyim yidishisé, un trotskiste (trotskiste un jour, trotskiste toujours!) et quand on connait l'histoire de ce mouvement on sait les liens avec la puissance américaine. Mitterrand disait encore une fois que ce mec là était un agent américain.

Mediapart, c'est un secret pour personne, c'est un pseudopode de l'Etat profond français, c'est à dire une émanation des lobbies juif et américain en France pour l'essentiel.

Si on accepte ces pre supposés, certes à la hache, que peut on en conclure?

- que l'état profond français a lâché Macron et son gang de barbares,

- parce qu'il a déplu ou simplement parce que "on" pense ou on est sûr qu'il n'a pas les épaules pour mener à bien son quinquennat c'est à dire, le gosplan néolibéral (cette "blitzkrieg" dont parlait Fillon devant le MEDEF) valide par la Banque et Bruxelles en 2017.

 

28/01/2019

manoeuvres urbi et orbi...

GILETS JAUNES DE BERNARD TAPIE AUX EUROPÉENNES : LA CONNEXION ISRAÉLIENNE

Le 1er décembre, Panamza avait révélé -source à l'appui- qu'un obscur groupe de Gilets jaunes -animé par Hayk Shahinyan et promu par la chaîne à capitaux israéliens BFM TV- avait commencé à ficher secrètement ses soutiens (qui ont adhéré en ligne) à travers un site curieusement hébergé ...en Israël.

Le 4 janvier, sur Europe 1 (radio cofondée par le raciste franco-israélien Jean Frydman), Hayk Shahinyan avait annoncé la création d'un "mouvement citoyen" basé sur la dizaine de milliers de soutiens qui se sont d'ores et déjà inscrits sur son site.
Le but alors affiché au nom des "Gilets jaunes": leur éventuelle participation (favorable selon les sondages) aux élections européennes.

Le 23 janvier, Hayk Shahinyan et ses camarades -toujours promus par la chaîne sous contrôle israélien BFM TV- ont officiellement annoncé le dépôt d'une liste aux élections européennes.

Hayk Shahinyan y occupe le poste de directeur de campagne.

Détail à souligner : le groupe réuni autour de Hayk Shahinyan a bénéficié de l'assistance matérielle de Bernard Tapie -un ami de longue date de Philippe Hababou Solomon, patron d'Alexandre Benalla et affairiste étroitement lié au gouvernement israélien.

À noter : Marc Doyer, présent sur la liste, collabore avec le Gilet jaune Christophe Chalençon et leur mentor commun : Jean-Marie Cavada, ex-journaliste et ardent défenseur d'Israël.

{SOURCES :
*http://www.panamza.com/01dec18-gilets-jaunes-israel/
*https://twitter.com/Panamza/status/1069338942804295685
*https://www.europe1.fr/…/le-gilet-jaune-hayk-shahinyan-an...
*http://www.panamza.com/150516-diallo-frydman-hollande/
*https://www.facebook.com/giletsjauneslem…/…/3497469458067...
*http://www.leparisien.fr/…/europeennes-des-gilets-jaunes-...
*https://www.liberation.fr/…/a-marseille-rififi-entre-gile...
*https://www.liberation.fr/…/philippe-hababou-et-vincent-m...
*https://web.archive.org/…/www.bakchich.info/article2031.h...
*http://www.panamza.com/220119-benalla-netanyahou/
*http://www.panamza.com/031218-devilliers-israel-otan/}

 

Dans le même ordre d'idée:

Grand débat: les secrets d’un hold-up: Alors que la Commission nationale du débat public était disposée à assurer l'impartialité et la neutralité du grand débat national, l’Élysée s’y est opposé. Documents et courriels confidentiels à l’appui, Mediapart révèle la lutte menée par Emmanuel Macron pour transformer l’initiative, selon le mot de Chantal Jouanno, en une « campagne de communication ».

source: Mediapart

 

Mais qui est Plenel qui produit cette campagne anti Macron?

"Marqué par une adolescence martiniquaise et algérienne, Edwy Plenel a embrassé le trotskisme dans les rangs de la Ligue communiste révolutionnaire sans jamais s’en éloigner. Jouant sur les amitiés et les réseaux issus de la IVe Internationale, mais proche aussi de François Hollande (avec lequel il a signé un livre d’entretiens) ou de Dominique de Villepin, il conçoit la presse comme une arme politique de destruction massive au profit d’intérêts pas toujours clairement compréhensibles. Lui-même déclare : « L’antisémitisme, c’était le point central de la Ligue […] Les préoccupations de la Ligue font émerger des goys yiddischisés. » Pour son ami Nicolas Domenach, il « porte la Shoah sur le dos »... Sans doute investi d’une mission mémorielle, Edwy Plenel est récemment parti en croisade, via son site Mediapart, contre Réconciliation nationale, le parti créé par Alain Soral et Dieudonné. Il vient de signer Pour les musulmans, où se profile en réalité en arrière-plan, bien plus que la question de l’Islam, le grand retour des années trente et les « heures les plus sombres de notre histoire »." Faits et documents, E et R.

Donc on résume:

- le lobby israélien pourrait bien être à l'origine de cette liste GJ aux élections européennes,

- le même lobby étranger -via Mediapart- semble bien être à la manœuvre pour faire tomber le soldat Macaron...

 *******************************************************************************

"Des navires de guerre US dont l’USS Donald Cook traversent le Bosphore pour entrer en mer noire et provoquer Moscou.

A des milliers de kilomètres plus à l’est, d’autres navires de guerre US croisent au large du détroit de Taïwan dans le but de provoquer la Chine.

A Hawaï, des bombardiers furtifs B-2 armés de missiles et des bombes thermonucléaires ainsi que des chasseurs F-22 sont en alerte.

Au Venezuela, un homme extrêmement dangereux et  issu des entrailles les plus sinistres de l’État profond US est à la manoeuvre pour abattre le régime Maduro.

Il s’agit d’Eliott Abrams, un bi-national (son allégeance réelle est à Israël), un ennemi acharné de Trump (la campagne NeverTrump), néanmoins proche allié de son gendre Jared Kushner et l’un des artisans du scandale de  l’Irangate, des escadrons de la mort au Salvador et au Nicaragua, l’invasion de l’Irak et d’un précédent coup d’État au Venezuela en 2002 !

Au même moment, Trump se replie et cède dans son bras de fer ayant conduit à un bloquage inédit de l’État fédéral US et à l’arrestation musclée par le FBI d’un de ses ex-conseillers, en l’occurrence Roger Stone.

Comme en Europe où il a lancé ses chiens de garde, l’État profond US passe en mode offensive à outrance partout ailleurs.

Le Venezuela est directement visé par une opération de changement de régime facilitée par une longue et douloureuse descente aux enfers socio-économique ayant détruit la cohésion de la société et aggravé les clivages socio-politiques.

Au Moyen-Orient, Israël prend les termes de comparaison du représentant syrien aux Nations Unis comme des menaces de frappe balistique pouvant viser Tel-Aviv et déploie en conséquence l’ensemble des échelons de sa défense antimissile du Dôme de Fer à l’Arrow-3. Les dirigeants israéliens ne veulent en aucun cas que le conflit syrien dans lequel ils ont tant investi s’achève sans un changement de régime.

Que ce passe t-il ? 

Quelle sera la réaction du camp d’en-face devant tant de provocations insensées et surtout puériles ?

C’est une escalade inédite comme le monde n’en a jamais connu depuis le début des années 60.  

L’Empire panique. C’est un fait.  " source Strategika

Encore la panique, donc. Et un peu les mêmes partout à la manœuvre.

 

10/01/2019

panique à bord

Résultat de recherche d'images pour "macron puy en velay"

"08 Janvier 2019 -   Il y a quasiment un mois, le 5 décembre 2018, Le Monde Diplomatique a eu l’excellente idée de publier les différents lieux de pouvoir à Paris. Cette carte avait été publiée dans le numéro Où se cachent les pouvoirs ? du bimestriel Manière de voir.

On y découvre les emplacements des hauts lieux de la finance, du monde de l’entreprise, de quelques grands médias, de clubs privés très influents dans le monde politique et financier, les sièges de quelques partis politiques, l’emplacement d’hôtels prestigieux ; bref des données significatives sur les lieux parisiens où une partie du pouvoir s’inscrit.



Cliquer sur ce lien pour agrandir l'image.

L’intérêt de cette carte est aussi de présenter les parcours traditionnels des manifestations parisiennes des Gilets jaunes les 24 novembre et 1er décembre.

L’intérêt de cette carte est également d’avoir mis au grand jour la connivence d’un important milieu journalistique avec ce pouvoir, qui voudrait rester caché aux ‘‘gueux’’ qui manifestent pour obtenir des miettes que l’oligarchie et ses valets médiatiques se refusent même à jeter…

A lire les différents messages d’insultes envoyés à la rédaction, qui a osé faire une publication d'information objective, on mesure l’angoisse de ce petit milieu haineux de la souveraineté des nations, et amoureux d’un changement dont ils espèrent beaucoup sans en comprendre la finalité. Cette prétendue Elite ne prend même pas la mesure de comprendre qu’elle est nuisible à elle-même et à sa progéniture. Engluée dans le matérialisme athée, elle ne discerne même pas que son propre jeu de pouvoir n’est même pas le sien, mais celui de ces clubs de pensée qui tentent de reproduire Babel mais avec les outils du XXIème siècle.

Ils n’ont que le mot de ‘‘république’’ dans leur discours et se prétendent laïcs alors qu’ils besognent exclusivement à la destruction de toutes les racines chrétiennes de la France. Leur religion inavouable c'est l'anti-religion du nihilisme.

Ils s’activent avec docilité à satisfaire les ukases des esclaves du Grand Architecte des Loges de la république, sans prendre le temps de s’élever pour comprendre les propres conséquences de leur politique d’envergure.

La peur qu’ils ont exprimé par leurs multiples tweets à la rédaction traduit, bien au-delà de la servilité mesquine, une faiblesse magistrale, une peur de l’avenir." source /LIESI











08/01/2019

what?

 Résultat de recherche d'images pour "jacob rothschild"

 

"La bourse du carbone contre l'économie réelle

Sir Jacob Rothschild, banquier qui règne sur la destinée de la plupart des banques centrales d'Occident, estime que « l'absence d'une réponse internationale coordonnée face aux défis mondiaux qui nous attendent tombe mal à une époque où des leaders populistes et protectionnistes de la trempe du président américain Donald Trump s'imposent. La résolution de tous ces problèmes, à une époque aussi imprévisible, risque d'être difficile », finit-il par concéder.

Un système financier qui dicte sa loi

De fait, l'oligarque de la finance souhaite instaurer un système planétaire destiné à policer les activités économiques, mais aussi les prérogatives régaliennes des nations occidentales. Qu'est-ce à dire ? La banque Rothschild et ses principaux ayants droit dirigent les principales places boursières de la planète, avec la City de Londres au premier chef, et occupent une position de contrôle au sein des banques centrales de nombreux pays. 

L'endettement systémique des nations

L'endettement des pays a pris une proportion alarmante depuis que les banques centrales ont été privatisées. Ainsi, depuis que la France a adopté la « loi de 1973 », dite « loi Pompidou-Giscard-Rothschild », la République ne peut plus faire appel à la création monétaire pour financer ses grands projets d'infrastructures et doit s'endetter auprès des banques privées. Wikipédia nous rappelle que la France avait une dette de plus de 2 000 milliards d'euros (équivalent à 3 800 milliards de dollars canadiens) en 2014 et a été contrainte de verser plus de 1 400 milliards d'euros à ses créanciers depuis que sa banque centrale a été privatisée.

L'environnement : un nouveau pactole fiscal

Mais, non contents d'avoir accaparé les places boursières et les marchés financiers, et de prêter à taux d'intérêt élevés aux gouvernements, les acteurs de la haute finance ont jeté leur dévolu sur l'environnement. Utilisant le réchauffement climatique comme prétexte à la mise sur pied de nouveaux outils de taxation, les oligarques qui se réunissent à Davos, en Suisse, mettent de la pression sur nos gouvernements afin qu'ils adoptent un nouveau système de tarification des émissions de carbone.  Ce système de régulation des émissions polluantes fonctionne par l'entremise d'une bourse qui permet de transiger en utilisant des permis de polluer qui sont autant de nouveaux produits financiers sur lesquels spéculent les cabinets de courtage de l'industrie bancaire. Serge Rouleau, dans un blogue mis en ligne sur le Huffington Post Québec, en 2015, avançait que « la taxe carbone ne constitue pas un apport additionnel de ressources dans l'économie. Elle ne fait que redistribuer l'argent des entreprises énergivores aux entreprises oeuvrant dans le domaine des énergies vertes ».

La bourse du carbone détruit les économies

Resserrant les boulons de sa réflexion, le blogueur Rouleau nous prévient que « c'est le premier janvier 2015 que la bourse du carbone nord-américaine vit le jour. Sous un prétexte populiste, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, les gouvernements imposent aux entreprises un régime de plafonnement et d'échange de crédits de carbone qui nuira à l'économie du Canada et plus particulièrement à celle du Québec ». Citant l'économiste Youri Chassin, autrefois de l'Institut économique de Montréal (IÉDM) aujourd'hui membre du caucus de la CAQ, M. Rouleau souligne que le prix de l'essence au Québec a subi un bond dramatique, provoqué par l'introduction de ce nouveau mécanisme fiscal. L'économiste de l'IÉDM estime que les entreprises québécoises devront acheter des droits de polluer de l'ordre de 2,4 milliards d'ici à 2020.

La grogne populaire explose

Ainsi, chaque famille québécoise devra débourser, en moyenne, un supplément de l'ordre de 1 200 $ pour se procurer des biens de consommation courante. Les compagnies de transports distribuant les denrées alimentaires, étant taxées en fonction de leurs émissions, ne soyez pas surpris de devoir bientôt débourser 5 $ pour une pomme de laitue.  Les taxes sur le carburant et autres ponctions reliées à cette nouvelle fiscalité environnementale ont fait déborder la coupe en France. Face au soulèvement populaire des « Gilets jaunes », l'économiste en chef du groupe Edmond de Rothschild, Mathilde Lemoine, expliquait, à la fin octobre dernier, sur les ondes de BFM TV, qu'il est ardu pour le gouvernement français de faire avaler la « transition écologique » à la population, surtout si on prend en compte les ponctions qui sont prélevées sur sa consommation de carburant. Mme Lemoine admettait que « c'est un problème qui est largement connu », mais ne semblait pas souhaiter changer de cap. L'essentiel étant de « permettre une meilleure acceptabilité » de cette « transition écologique »."

 source/De Defensa

Résultat de recherche d'images pour "gilets jaunes"

04/01/2019

tournée des enfoirés

"L’appel des 500 pour un « lundi vert » : « Nous nous engageons à remplacer la viande et le poisson chaque lundi »

Quelque 500 personnalités, parmi lesquelles Isabelle Autissier, Juliette Binoche ou Matthieu Ricard, s’engagent à remplacer chaque lundi la viande et le poisson." Le Monde

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

comment dire? 

encore une fois du sociétal pour masquer le social... du frivole au lieu du sérieux..

un pays en crise sociale grave depuis des mois et pas un mot de ces 500 enculés là dessus..

la paupérisation des plus fragiles, le déclassement, la misère sociale, fuck! Rien à branler!

par contre la croisade veggan, la on a tout le monde. j'ai bon?

Entre Macaron à St Trop, Castaner qui entôle Drouet tous les 4 matins et qui déblaye les gj au bull ou bien l'agenda gouvernemental néolibéral 2019 (APL, prélevement à la source, réforme chômage ou proposition de Terra nova de taxer encore plus la succession donc les classes moyennes) et la croisade veggan des ploutocrates, c'est carton plein!

Bon, jetez un oeil aux voeux des people pour 2019, ca vaut cher+++

Entre Arielle Tombale qui degoupille définitivement (avant l'EHPAD?), Cassel au Brésil ou Arthur à la neige, on croit rêver!

Bonne année bande de fiottes! (no offense, hein?)

28/12/2018

Tout le monde dehors demain!

47EB32BC-15ED-469C-AAC2-BE73ABC07309.jpeg

25/12/2018

Yellowpride


 

Trouille, mepris de classe, false flag, la totale.

image.jpeg

image.jpeg

17/12/2018

sans commentaire

Résultat de recherche d'images pour "BANKSTERS"

 

« Le gel des tarifs bancaires et le plafonnement des frais d’incidents de paiement devraient représenter au total environ un milliard d’euros de manque à gagner pour l’ensemble des réseaux. Ce qui tombe assez mal pour eux, alors que les taux d’intérêt bas pèsent toujours sur les marges de l’activité de banque de détail. 
Toutefois, ce milliard d’euros reste peu élevé au regard des 146 milliards d’euros de produit net bancaire (équivalent du chiffre d’affaires), réalisés en 2017 par les six plus grandes banques françaises. »

E et R


Mussolini brûle la dette italienne en 1928 à Rome.

13/12/2018

Watsup?

Merci JO

double standard

JPEG - 79.4 ko

"Un puissant message : après le chaos, les lumières de Hanoucca vont éclairer dimanche soir l’Arc de Triomphe; Le mouvement juif orthodoxe Loubavitch va procéder dimanche soir à 17h30 à un allumage public de la Ménorah près de l’Arc de Triomphe, à l’occasion du dernier jour de la fête juive de Hanoucca." source/Le monde juif

***********************************************************************************

Les étoiles jaunes, oui, les GJ, non.

Un triomphe, effectivement.

Les crèches de Noël, gros problème pour la maffia maçonnique et le CRIF... par contre la menorah sur le Champ de Mars, aucun problème, welcome! Deux poids deux mesures comme d’hab. Comment mieux dire à quel point nous sommes un territoire occupé.

Laïcité "républicaine", lol.

10/12/2018

Pacte ONU Marrakech, une trahison supllémentaire. Macaron FDP!


faut vraiment virer tous ces enculés rapidement, d'une manière ou d'une autre.

pas juste le personnel politique mais aussi tous ces collabos médiatiques à gerber

liberation 6 mai 2017 votez macron

eurocalypse

1306A2EC7.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Ensuite, il y eut l'autre revanche, celle d'en-bas, celle de la rue, celle des gangs d'"immigrés de la quatrième génération", comme on disait à l'époque dans les provinces francophones de l'Union européenne. Ce fut la revanche des petits dealers de quatorze ans, des gamins qui vivaient la nuit et dormaient le jour, et qui n'avaient jamais rien connu de la vie que le béton, du shit, et le rap raciste anti-blanc qui résonnait à travers les quartiers nogo, tout le temps. Ce fut la revanche des paumés, la revanche des mecs qui n'étaient personne et qui n'étaient nés nulle part. Et cette revanche-là bien sûr, fut moins soyeuse que celle des Hindous en costards classieux. Ce fut la revanche au raz du bitume.

Ce qui se disait dans les halls, à l'époque, quand les Nordafs et les Afros parlaient des mecs de la mairie, c'était quelque chose comme:

"Connards de cocos, connards de bourgeois de gauche. Pendant un demi-siècle, vous nous avez tenus par les couilles, tas d'enflures. Vous jouez les potes avec nous, mais on est pas dupes.

"Vous n'êtes pas nos amis. Aucun enculé de Blanc n'est notre ami. Et nous allons vous le prouver. On est du côté du manche et ça va faire mal."

Et ouais, ça avait fait mal.

Le petit père Ahmed n'était pas un tendre. Pour entrer dans son crew de malade, fallait commencer par une baston avec un ancien, une explication velue à la batte de base-ball cloutée. Le principe était: le combat dure une minute, si tu es vivant à la sortie, tu rentres dans l'équipe. Pour tenir le choc, les mecs se sniffaient à la colle, juste avant. C'était ça le crew d'Ahmed, une vraie bande de fondus. Le jour où ces mecs-là se sont lâchés sur les connards de petits pédés de la mairie, fils de bourgeois un pouce dans le cul l'autre dans la bouche, qui jouaient à la gauche pour faire genre, eh bien ce jour-là ça a couiné sec. Les lopettes l'ont senti passer. Ces connards avaient organisé une manif contre l'implantation de l'usine de retraitement de déchets. Ils avaient organisé cette manif avec quelques centaines de mecs qu'ils tenaient par les couilles, des types qui devaient leur boulot ou leur logement à la mairie.

Mauvaise pioche, mauvaise pioche.

Des flics vinrent parler à Ahmed la veille du jour fatal.

"Demain, on compte sur toi pour éviter les ennuis, tous nos effectifs sont pris ailleurs."

Message reçu cinq sur cinq.

Ahmed et sa bande tombèrent sur la manif avec leurs battes de base-ball cloutées. Il y eut du connard de pédé de gauche éclaté. Ces branleurs suppliaient: "Nous frappez pas, on vous veut pas de mal, on manifeste pour le bien du quartier!"

Dans ta gueule enculé! Prends ça pour mon arrière-grand-père qui a été tué pendant la révolution contre les colons. Prends ça pour mon arrière-grand-père qui a trimé toute sa vie sur une chaine de montage pour que le tien puisse rouler dans sa caisse de bourge. Prends ça pour mon père qui n'a jamais pu trouver de boulot, qui a largué ma salope de mère, qui s'est fait flinguer il y a 10 ans pour une histoire de shit, du shit qu'il revendait aux enculés dans ton genre.

Du sang sur la chaussée. De la cervelle de petit pédé, éclatée, étalée sur le trottoir en couche épaisse.

Bienvenue en enfer, salauds de Blancs.

Après ça, on savait qui assurait l'ordre dans le quartier.

La suite? Du velours. Dés le lendemain, le maire est allé trouver les Frères du Renouveau. Ils l'ont envoyé paître, évidemment. Alors ce con de coco est allé trouver des pontes de son parti, à Paris. Ils l'ont envoyé chier idem. "Y a du pognon indien à récupérer, le quartier sera tenu, t'as fait ton temps". Voilà l'idée générale.

Exit le coco. Il est parti chanter l'Internationale dans une intrazone rurale, perdu dans ses rêves de révolution à la con. Le prolétariat immigré avait le choix entre la révolution et la revanche raciale, et le sous-prolétariat avait choisi à la place du prolétariat. Classique, tout cela. T'aurais dû t'y attendre, le coco.

Les Indiens installèrent leur usine dans la foulée. Et ainsi, depuis prés de trente ans, les affaires tournaient rond. De temps en temps, il y avait des accidents du travail, et les mecs crevaient. Y avait pas d'assurance, mais ça faisait partie du deal. En contrepartie les mecs avaient du boulot, de quoi manger et de quoi boire. Par rapport à ce qui se passait au même moment en Afrique, c'était le paradis sur terre."

Eurocalypse, Collectif Solon, Le retour aux sources/Scriptoblog, 2009.



podcast

NB: je remets en ligne ce post de décembre 2014, toujours bien d'actualité, voire prophétique. Merci 3P..