Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2016

les dindons du dindon..

 

"L'info a été soigneusement cachée par les médias grand public, et pour cause : il est difficile de dire s'il faut en rire ou en pleurer...

A peine les Britanniques font-ils leurs valises que les lumineux eurocrates reprennent les négociations sur l'adhésion... de la Turquie ! Sont-ils donc complètement bourrés, masochistes ? Ne comprennent-ils vraiment rien à rien ? Rarement dans l'histoire et dans le monde aura-t-on vu des dirigeants aussi - désolé, il n'y a pas d'autre mot - nullissimes.

Il est vrai que l'Union Ectoplasmique se retrouve prisonnière du piège dans lequel elle s'est elle-même enfermée :

  • que Bruxelles continue de préparer l'adhésion de la Turquie et c'est la révolte généralisée contre l'UE. La cote de popularité de la Turquie dans la population européenne est encore plus basse que celle de Hollande en France, c'est dire. Si Bruxelles passe outre, il n'est pas difficile de prévoir des mouvements de masse, peut-être violents, tandis que le soutien à l'UE s'effondrera.
  • que Bruxelles renonce et Erdogan aura la possibilité de lâcher des centaines de milliers de réfugiés sur le Vieux continent, dont les terroristes daéchiques qu'il contrôle et avec lesquels il fait chanter les europloucs. Et le sultan ne s'en privera sans doute pas, qui a un mépris incommensurable pour l'Europe - voir la une du journal pro-gouvernemental Akit au lendemain du Brexit : "L'union des croisés s'écroule". Là aussi, c'est à terme la disparition de l'UE.

Le choix pour les dirigeants européens se résume à : comment voulez-vous mourir ?

Mais tiendront-ils jusque là ? Selon un sondage continental, huit pays veulent maintenant leur propre référendum (ce qui ne veut toutefois pas forcément dire que les huit souhaitent en sortir) :

Suicide en direct

Même Soros, sans doute dépité d'avoir perdu des milliards, s'y met et prédit la mort dans l'âme la fin de l'Union Européenne. Ses paroles valent de l'or : "Le scénario catastrophe [Brexit, ndlr] s'est matérialisé, rendant la désintégration de l'EU pratiquement irréversible. Elle se dirige vers une désintégration désordonnée qui laissera l'Europe dans un état pire que si l'UE n'avait jamais existé".

Pour la seule fois de ma vie, je suis d'accord avec Soros (ça se fête !) : le réel rattrape cette construction artificielle et passéiste. Le compte à rebours est commencé. Il peut durer longtemps encore, le système peut s'arc-bouter, mais la fin semble inéluctable, Turquie ou pas.

En parlant du sultan, il n'aura échappé à personne qu'il a enfin ravalé sa fierté et présenté, la queue entre les jambes, ses excuses à la Russie pour l'incident du 24 novembre. On pressentait déjà un petit quelque chose hier lorsqu'on a appris que la justice turque rouvrait le dossierd'inculpation d'Alpharslan Celik, accusé d'avoir tué le pilote russe.

Il est vrai que l'aventurisme d'Erdogan a placé son pays dans une situation assez lamentable : isolé d'à peu près tout le monde, en quasi guerre civile, économiquement en chute libre. Désespéré, le sultan veut maintenant réparer les pots cassés, même si c'est sans espoir de retour à la case départ : ce qui est perdu est perdu et Moscou ne renoncera pas à soutenir les Kurdes syriens ni à ses S400 en Syrie.

Les médias russes ont beau jeu de moquer la reddition en rase campagne d'un Erdogan soudain mielleux à souhait après des mois de coups de menton. Ce qui nous intéresse ici, c'est évidemment la réaction du Kremlin. Poutine et son entourage doivent en ce moment peser le pour et le contre.

On se rappelle que les Russes avaient exigé des excuses publiques ET des compensations. Les Turcs ont-ils accédé à certaines demandes secrètes, comme par exemple l'arrêt partiel du soutien aux djihadistes d'Alep ? Rien n'est sûr dans ce théâtre d'ombres, mais cela pourrait peut-être expliquer pourquoi l'actuelle offensive syro-russe sur Alep se fait curieusement dans le silence généralisé alors que la précédente opération soulevait l'indignation des médias officiels turcs (et occidentaux).

Erdogan n'est plus vraiment en état d'exiger quoi que ce soit. Il tombe de Charybde en Scylla depuis quatre ans et tente de se raccrocher à n'importe quelle branche. Son seul atout reste son levier de pression sur l'UE. Ce que nous annoncions il y a six mois se vérifie pleinement. Le sultan est le dindon de la farce syrienne ; les Européens sont les dindons du dindon." Chroniques du grand jeu

Commentaires

Erdogan veut racketter l'europe au maximum, pas rentrer dedans.
Vous l'imaginez tout de meme pas accepter le mariage gay et etre "moins autoritaire", pour coller aux conitions d'entrée.

Écrit par : JÖ | 02/07/2016

Répondre à ce commentaire

Oui, probable que ce soit juste un racket enorme.

Écrit par : Hoplite | 02/07/2016

Répondre à ce commentaire

Tout se détricote, tout s'écroule, l'idéologie libérale est déjà morte depuis longtemps, mais il fallait des événements pour marquer les esprits...

Je n'aurais jamais cru que ça irait aussi vite...

Écrit par : Calliclès | 02/07/2016

Répondre à ce commentaire

cerise sur le gâteau ( mouche sur l'étron) , les tours de pute que les citoyens endurent depuis deux jours
sous les clameurs de ravissement des élites médiatiques qui nous vendent le truc comme une avancée décisive du bien , une chose somme toute , primordiale , définitive et même ardemment désirée par les citoyens ( ça fait belle lurette que le mot peuple a été gommé du langage politicomédiatique au profit de ses déclinaisons plus acceptables , la dernière en date "la belle alliance populaire" misant sur le nom trop long - en politique, tout nom , slogan, concept qui dépasse les trois syllabes , tombe dans l'oubli , ainsi giscard d'estaing est devenu giscard marie ségolaine royal est devenue ségolaine royal et galouzeau de villepin est devenu villepin - pour devenir "la belle alliance")

ainsi on a appris vendredi ou jeudi que les sachets plastiques distribués aux caisses des supermarchés disparaissaient pour "offrir à nos enfants un environnement plus propre" ...ouais , pourquoi pas.....messieurs les journalistes sont de bons apôtres, qu'ils se suicident en masse et les générations futures vivront sur une planète propre , du moins on peut l'espérer

on a appris aussi le même jour que les ouatures de plus de 20 ans étaient désormais tricardes dans le centre de Paris , essentiellement pour respirer un air meilleur , car , oui messieurs oui mesdames , la pollution 'tmosférik est responsable de 50 000 morts par an , vous avez bien lu 50 000 pas un de moins
pourquoi se contenter de si peu?
on pourrait suggérer que la pollution 'tmosférik est responsable d'un demi million de morts par an en vronze et que l'éradiquer permettrai de sauver ces vies
mais que faire de toutes ces vies sauvées?
personne ne s'est encore penché sur la question


enfin, le parlement grec , à l'exception très notable d'aube dorée et des communistes a voté la vente à tempérament du port du Pirée aux noiches d'un grand groupe de logistique
Tzipras s'était fait élire en prétendant lutter contre cette forfaiture
comment on dit ? sans commentaires?

ou alors commentons
en vronze , c'est l'aéroport de Toulouse qui est aux mains des noiches...s'il n'y avait que ça...

nous sommes les dindons des dindons des dindons de la farce
et notre farce se situe encore à l'intérieur d'une autre

Écrit par : kobus van cleef | 02/07/2016

Répondre à ce commentaire

Sinon, Michel Rocard est mort...

Deux fois des nouilles Kobus !

Écrit par : Calliclès | 02/07/2016

Répondre à ce commentaire

Hoplite, il y a aussi des mouvements pan-asiatiques (islamisés evidement) tres puissants en Turquie.
Pour ezx l'avenir n'est pas du tout en Europe.

Par contre y foutre la merde histoire de saper la concurence...
La Turquie est dans l'OTAN apres tout, ils ont des partenaires a emuler.

Écrit par : JÖ | 02/07/2016

Répondre à ce commentaire

Heureux garnements, aujourd'hui oncle Jazzman vous parle d'une époque que vous n'avez peut-être pas connue : celle de la bombe à neutrons. Cris d'effroi dans l'assistance.
Ce merveilleux engin de terreur à été inventé vers 1960 par Samuel Cohen (si si c'est Wiki qui le dit).
Le rêve de tout militaire : ça tue tous les charlots en égratignant à peine le matériel et les immeubles de rapport.
C'est à la fin des années 1970 qu'on en construisit moult exemplaires, surtout aux USA, mais aussi en France qui l'essaya à Mururoa en 1980.
Mais cette merveille avait le défaut de ses qualités. Les gens allaient finir par se demander pourquoi on ne s'en servait pas pour en finir aves les...ou les...
On décida alors d'interdire, mais alors très fermement son utilisation.
Et on détruisit tous les stocks qui avaient coûté si cher à fabriquer. Non mais.
Vous pouvez consulter les plans, ils sont dans la troisièmme armoire, à côté de ceux du LEM et de Saturne V, derrière les caisses de la comptabilité d'Enron.
Parce que dégommer des enfants palestiniens au phosphore blanc ça a un côté festif, tandis que la bombe à neutrons c'est troporrible.

Écrit par : Jazzman | 03/07/2016

Répondre à ce commentaire

pour roccard ( gros quart? pas si gros que ça , plutôt fluet ) , je me souviens de cette causerie qu'il avait animé sur vronze kul une dizaine d'année avant lorsque sarko lui avait confié une mission alacon comme le jockey magyar en avait le secret ( exemple , la mission confiée à la kommission attali....)

dans cette interviouve , il déclarait , entre autre , que , pour réussir une réforme , il fallait surtout ne pas en parler et bâcler ça dans son coin non sans avoir torché un semblant d'accord avec les responsables des classes qui pourraient être visées par les dites réformes

tiens , écoutez "l'esprit public de ce dimanche" sur le brexit .....savoureux , très savoureux

Écrit par : kobus van cleef | 03/07/2016

Répondre à ce commentaire

Et si le Brexit, c'était une partie de l'oligarchie anglaise qui l'avait voulu? Cette partie qui a été la première à introduire le yuan sur une place financière en Europe, et qui ferait la nique aux oligarchies européennes et américaines moribondes.

Écrit par : Sven | 03/07/2016

Répondre à ce commentaire

"Et si le Brexit, c'était une partie de l'oligarchie anglaise qui l'avait voulu? "

Un partie de l'olligarchie anglaise l'a voulu, c'est absolument officiel, le Sun qui fait la promo du Brexit en pleine page, il appartient pas a l'Armée du Salut !

Écrit par : JÖ | 04/07/2016

Répondre à ce commentaire

si je comprends bien ce graphique, aucun pays de l'UE ne suivrait, à la date d'aujourd'hui ( c'est regrettable, mais c'est ainsi), l'exemple britannique : Eurolandais, encore un effort!

Écrit par : anna bavalda | 04/07/2016

Répondre à ce commentaire

Herr Dogann,Erdogan vous l avez compris..qui aurait dit il y a peu « la maman doit rester a la maison,s occuper a la boustifaille et éducation des marmots»...Excusez mais je crois que là,il a raison(je me doute que de nos jours ce n est plus faisable,mais j'ai connu plusieurs familles nombreuses qui firent ce choix de vie,il est vrai que ces patriaches ont logiquement entendu Mendès France dire «les p'tits pères faut nous faire de la demographie»(merci Thiefaine,encore!)

Écrit par : UnLorrain | 04/07/2016

Répondre à ce commentaire

ha.....continuons avec la prise du pouvoir par l'oligarchie financière
pour l'aéroport de Toulouse on savait
pour ceux de Lyon et Nice , c'est en cours
savez vous que demain ce sera la totalité de nos équipements collectifs et industriels qui seront aux mains des étrangers et de la finance 'ternazionale ?
les aéroports pour commencer
mais aussi les ports , comme en Grèce , voir celui du Pirée
déjà qu'avec les péages autoroutiers , hein, vous m'avez compris....
mais pourquoi s'arrêter en si bon chemin?
il doit bien y avoir d'autres idées pour renflouer les caisses étatiques et subventionner la plèbe importée.....

Écrit par : kobus van cleef | 10/07/2016

Répondre à ce commentaire

Les chinois n'achetent pas qu'en France.
(A Francfort ils ont aussi acheté un aeroport par exemple)

Écrit par : JÖ | 11/07/2016

Répondre à ce commentaire

Bataclan : rapport d’enquête parlementaire /
Testicules coupées et mises dans la bouche, décapitations ..... pour protéger les musulmans, le gouvernement a censuré les tortures infligées aux victimes .....
Boris Le Lay


http://breizatao.com/2016/07/14/bataclan-testicules-coupees-et-mises-dans-la-bouche-decapitations-pour-proteger-les-musulmans-le-gouvernement-francais-censure-les-tortures-infligees-aux-victimes/

Écrit par : dizemanov | 14/07/2016

Répondre à ce commentaire

Ca avait un peu fuité sans trop de details.

Algerie pendant les 90's (Ou avant).
On va s'amuser.

Écrit par : JÖ | 14/07/2016

Répondre à ce commentaire

Si vous avez envie de rigoler (jaune), allez sur le site de panamza ou il y a la copie roiginale du rapport.

En gros "le bataclan est un hoax, c'est des corps de victimes d'une ceremonie satanistes(Banquiers et avocats), y'a jamais eu de concert..."

...

Écrit par : JÖ | 14/07/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire