Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/07/2016

gestion de la barbarie

 nice4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"(...)"Utilisez un camion comme une tondeuse à gazon. Allez dans les endroits les plus densément peuplés et prenez le maximum de vitesse pour faire le plus de dégâts. Si vous avez accès à une arme à feu, utilisez-la pour finir le travail.

Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen – en particulier les méchants et sales Français – ou un Australien ou un Canadien, ou tout [...] citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l'État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n'importe quelle manière"

"(...) Tuez le mécréant qu'il soit civil ou militaire, frappez sa tête avec une pierre, égorgez-le avec un couteau, écrasez-le avec votre voiture, jetez-le d'un lieu en hauteur, étranglez-le ou empoisonnez-le.

"Si vous ne pouvez pas faire sauter une bombe ou tirer une balle, débrouillez vous pour vous retrouver seul avec un infidèle français ou américain et fracassez-lui le crâne avec une pierre, tuez-le à coups de couteau, renversez-le avec votre voiture”.

Abu Bakr Naji/ EI, source+ source

« Ce qui nous menace, c’est la montée des populismes, mais je ne me laisserai pas intimider par les menaces », a-t-il conclu, promettant de faire « en sorte que le pays puisse avoir confiance en lui. »

Hollande
****************************************************************************

Gauchet en parle dans un de ses derniers livres: l'incapacité pour les bureaucraties managériales politiques occidentales noyées dans la com, de s'émanciper de l'économisme libéral et de simplement concevoir que les Européens puissent avoir des ennemis objectifs, des hommes qui veuillent simplement les égorger et leur rouler dessus en leur causant une souffrance maximale.

Parce qu'ils sont incultes, qu'ils n'ont plus aucune dimension tragique de l'histoire (pensez une sec à la figure de cul d'Hollande dont le boulot pendant des années fut de servir un café à Pascal Lamy), et parce qu'ils n'ont pas lu Freund et Schmitt, ils se condamnent à ignorer que c'est l'ennemi qui nous désigne, aussi.

Sans parler de la vassalisation des nations européennes dans des guerres impériales anglo-saxonnes ineptes contre des nations orientales et des vagues migratoires massives en provenance de ces mêmes régions ravagées par l'hubris occidentale.

On se rappelle de la salope Allbright, funeste secrétaire d'Etat du pauvre Clinton affirmant que la mort de 500 000 enfants Irakiens, ben ça valait le coup; sans doute qu'aujourdhui, les soldats de l'EI et leurs théoriciens et soutiens bien oecuméniques à mon avis, se réjouissent de la même façon de la mort d'enfants hier soir en France.

Comme disait Montaigne rencontrant des Indiens Brésiliens cannibales à Rouen au mitan du XVIeme siècle,  "A barbare, barbare et demi".

« [Les Cannibales] font des guerres contre les nations qui sont au-delà de leurs montagnes, plus loin sur la terre ferme, guerres où ils vont tous nus, n’ayant d’autres armes que des arcs ou des épées de bois, aiguisées par un bout, à la façon des fers de nos épieux[1]. C’est une chose étonnante que la dureté de leurs combats, car, pour ce qui est des déroutes et de l’effroi, ils ne savent pas ce que c’est. Chacun rapporte, en trophée personnel, la tête de l’ennemi qu’il a tuée et il l’attache à l’entrée de son logis. Après avoir longtemps bien traité leurs prisonniers et avec touts les agréments auxquels ils se peuvent penser, celui qui en est le maître fait une grande assemblée des gens de sa connaissance : il attache une corde à l’un des bras du prisonnier par le bout de laquelle il le tient, éloigné de quelques pas, de peur d’être blessé par lui, et il donne au plus cher de ses amis l’autre bras à tenir de même [façon] ; puis eux deux, en présence de toute l’assemblée, l’assomment à coups d’épée. Cela fait, ils le rôtissent et en mangent en commun ; ils en envoient aussi des morceaux à ceux de leurs amis qui sont absents. Ce n’est pas, comme on pense, pour s’en nourrir, ainsi que faisaient anciennement les Scythes[2] : c’est pour manifester une très grande vengeance. Et pour preuve qu’il en est bien ainsi, [voici un fait] : s’étant aperçu que les Portugais, qui s’étaient alliés à leurs adversaires, usaient contre eux, quand ils les prenaient, d’une autre sorte de mort qui consistait à les enterrer jusqu’à la ceinture et à leur tirer sur le reste du corps force coups de traits[3], puis à les pendre, ils pensèrent que ces gens-ci de l’ancien monde, en hommes qui avaient semé la connaissance de beaucoup de vices dans leur voisinage et qui étaient beaucoup plus grands maîtres qu’eux en toute sorte de méchanceté, n’adoptaient pas sans cause cette sorte de vengeance et qu’elle devait être plus pénible que la leur ; [alors] ils[4] commencèrent à abandonner leur manière ancienne pour suivre celle-ci. Je ne suis pas fâché que nous soulignions l’horreur barbare qu’il y a dans une telle action, mais plutôt du fait que, jugeant bien de leurs fautes, nous soyons si aveugles à l’égard des nôtres. Je pense qu’il y a plus de barbarie à manger un homme vivant qu’à le manger mort[5], à déchirer par des tortures et des supplices[6] un corps ayant encore toute sa sensibilité, à le faire rôtir petit à petit, à le faire mordre et tuer par les chiens et les pourceaux (comme nous l’avons non seulement lu, mais vu de fraîche date, non entre des ennemis anciens, mais entre des voisins et concitoyens et, qui pis est, sous prétexte de piété et de religion) que de le rôtir et manger après qu’il est trépassé. (...)

Nous pouvons donc bien appeler ces hommes barbares eu égard aux règles de la raison, mais non pas eu égard à nous, qui les surpassons en toute sorte de barbarie. »

Montaigne, Essais, chap. 31   « Des cannibales », 1595

****************************************************************************/

Rochedy se demande si les peuples européens auront les couilles de mener cette guerre -protéiforme- contre les égorgeurs de Daesh, cette "légion arabe de la CIA"*, ou pas.

Je pense que oui. Je pense que les enflures qui trustent le pouvoir depuis la fin des années 60 sont en passe d'être balayées par la vague de chaos ethnique, politique, social, financier, etc, qui ravage ce continent actuellement et que leur vision du monde n'est simplement plus défendable, c'est cuit. Ca sent l'effondrement rapide du village Potemkine; en Grèce, en Italie, en Allemagne, en Suisse, en Scandinavie, c'est le même constat de faillite élitaire et de chaos social. Ca peut pas durer bien longtemps. Rien n'est plus difficile que d'imaginer l'effondrement de son monde et l'avènement d'un autre monde.


podcast

*http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2015/11/la-grande-moquerie.html:

"Erdogan a fait part de sa compassion, c'est gentil à lui... Il n'est cependant un secret pour personne que le sultan soutient à bout de bras Al Qaeda, à qui il a été jusqu'à fournir du sarin, et surtout l'Etat Islamique, ce qu'a reconnu le vice-président US Biden l'année dernière. Pour continuer à alimenter Daech en armes, Ankara est même prêt à faire la guerre aux Kurdes, ce qui ne semble absolument pas gêner l'Occident prêt à toutes les compromissions. Mais après tout, n'est-ce pas Fabius qui déclarait qu'Al Nosra (= Al Qaeda en Syrie) faisait "du bon boulot" ?

L'Arabie saoudite et le Qatar se sont fendus d'un communiqué pour déplorer les attaques de Paris. On aimerait qu'ils déplorent également les milliards de pétrodollars qu'ils déversent chaque année pour financer des milliers d'écoles coraniques dans le monde promouvant leur vision fondamentaliste de l'islam, véritables usines à terroristes. On aimerait qu'ils déplorent le fait d'avoir, après Al Qaeda dans les années 80, une nouvelle fois aidé et armé un monstre - Daech - censé casser l'arc chiite que leur mentalité moyenâgeuse et sectaire craignait plus que tout. Secret de polichinelle éventé par Biden encore, ou par le général Clarke, gens peu suspects de "conspirationnisme". Cela n'empêche pourtant pas nos dirigeants d'aller se vautrer dans les ors des palais saoudiens pour signer des contrats.

Quant à Merkel et son pathétique "nous mènerons le combat ensemble", qu'elle nous explique déjà comment a pu lui venir l'idée abracadabrante de vouloir, pour les beaux yeux du patronat allemand à la recherche de main d'oeuvre bon marché, ouvrir l'Europe à des millions de réfugiés parmi lesquels s'étaient évidemment infiltrés des terroristes, comme le répétaient les services de renseignement. L'un des tueurs de vendredi avait un passeport syrien... Combien d'autres dans des cellules dormantes ?"

Commentaires

Remarque, ça monte d'un cran à chaque fois... Un attentat, plus un attentat, plus un attentat... Mais les frigos sont toujours pleins, Monsieur Moyen toujours en vacances à la plage avec Bobonne, et puis Nice sera oublié dans une semaine ou deux, comme le Bataclan a déjà été oublié...

Des enfants morts, mais il n'y a pas d'images pour marquer les consciences, tout cela est encore trop diaphane, lointain, diffus...

Vous vous souvenez des libéraux comme Fukuyama qui prédisaient la fin de l'histoire ? Elle revient, je l'espère, à toute vitesse, dans la gueule de ceux qui la voyaient finie

Écrit par : Calliclès | 15/07/2016

Répondre à ce commentaire

Imaginez un peu la bonne bourgeoise Merkel en face du "loup gris" Erdogan, qui a fait partie de gangs de rue.

Quand c'est Poutine en face, il s'est vite calmé, par contre...

Donc beaucoup de sans avnt qu'on ait ca en France, pour avoir une chance de s'en sortir.
Formidable.
(Bon j'ai toujours le fusil du pépé en France...)

Écrit par : JÖ | 15/07/2016

Répondre à ce commentaire

Il est bien, Rochedy:

https://youtu.be/HyqWJHGW8gQ

Écrit par : UnOurs | 15/07/2016

Répondre à ce commentaire

Il est clair que ceci...

http://i.imgur.com/3XdWTos.jpg

... est assez éloigné de la petite bougie et de la marche blanche.

Écrit par : UnOurs | 15/07/2016

Répondre à ce commentaire

"Il est bien, Rochedy"

ben je ne trouve pas moi !
il propose de s'en prendre à l'"islamisme".
l'"islamisme" c'est un leurre pour ne pas nommer l'Islam et l'Islam est lui-même un contre-feu pour ne pas poser le problème du Grand Remplacement.

Moi je n'ai aucun problème avec l'Islam sous toutes ses formes. Mon problème moi c'est les hypocrites "valeurs" de la République pro-migrants.

C'est pas les islamistes qui essayent de nous empêcher de parler, c'est pas l'Islam qui met en prison des historiens, des éditeurs, etc.

Donc le minot FN, au chiotte avec tout son parti de débiles légers. Il en reste combien des mongoliens d'ailleurs au FuN maintenant ?

Écrit par : Dia | 15/07/2016

Répondre à ce commentaire

je veux dire : parler d'islamisme c'est faire une place à l'Islam.Une telle distinction fait peut-être sens au fond mais faire cette distinction quand on est de droite c'est franchement manquer de sens politique.

De toutes façons le problème numéro 1 n'est, ne peut être que l'immigration, l'immigration africaine massive. S'éloigner de ce but en suivant le premier chiffon rouge médiatique ne peut-être qu'une erreur grossière.

Écrit par : Dia | 15/07/2016

Répondre à ce commentaire

Dia, on est d'accord sur le fait que ce n'est pas l'UOIF qui définit les politiques migratoires européennes depuis les années 60. et avant..mais qui égorge des flics et écrase des gamins au non d'Allah?

nous sommes confrontés à un double front:

-des élites goys et pas goys qui organisent méthodiquement le grand remplacement et les conditions de la guerre horizontale inter-ethnique européenne
-des communautés musulmanes au mieux silencieuses au pire hostiles et clairement en sécession qui approuvent largement les politiques meurtrières de ces légions arabes de la CIA et de l'AIPAC que sont AL QUAEDA et EI.

un ennemi secondaire reste un ennemi. verticaliser la lutte, c'est bien, faire l'autruche en pensant rallier le "front de la foi" cher à AS, c'est périlleux, pour le moins.

mais bon..

Écrit par : hoplite | 15/07/2016

Répondre à ce commentaire

historiquement, l'ED française était pro-sioniste ("une terre un peuple")...

je n'oublie pas les mots de Dun:

« Prenez garde, ouvriers européens : les mêmes qui vous ont submergés de dizaines de millions de musulmans pour écraser vos revendications peuvent vous exciter demain à vous battre contre ces mêmes musulmans devenus combattants. On vous dira qu'on s'est trompé (qui est "on" ?), que ces hommes n'ont pas su profiter de l'évolution qu'on leur proposait. Ne tombez pas dans le piège. J'ai dénoncé plus clairement que quiconque les bases pathologiques des religions du désert, marxisme inclus. Je suis bien loin de me laisser gagner par les mirages infantiles de l'islam. Mais si la crapulocratie s'en prend à l'islam, ce n'est pas à cause de ses dogmes infantiles, ni à cause des tchadors d'écolières manipulées. C'est parce que l'islam reste la seule force anticapitaliste, la seule capable de faire échouer le chancre mondial de la société de consommation. La guerre civile mondiale, à la fois raciale, culturelle et sociale ne sera pas évitée. Mais les hommes libres n'y ont aucune place. Ne vous laissez pas entraîner dans le tourbillon de folie et ne vous battez qu'en cas d'absolue nécessité, si vous êtes personnellement attaqués. » Robert Dun, « Camarade, ne te trompe pas d'ennemi ! », L'Homme libre, fils de la terre, juin 1995.

NOUS sommes personnellement attaqués...et au fond, ces enclaves muzz en Europe sont une aberration lourde de menaces meurtières.

Double front, je dis.

Écrit par : hoplite | 15/07/2016

Répondre à ce commentaire

nous sommes bien d'accord. Meric pour la citation de Dun (et le rappel du texte de Montaigne met en perspective aussi)

mais là :

"NOUS sommes personnellement attaqués."

ce NOUS capitalisé fait problème ici. Ne sont-ce pas les bobos qui sont attaqués ? le local de l'AF ? Qui est visé ? à qui, à quels discours cela nuit-il le plus ? Un ennemi secondaire pourrait servir malgré lui d'allié temporaire et objectif. Bon, on est ici entre nous. Sur FB je ne dirais sans doute pas ça comme ça évidemment ;-)

Écrit par : Dia | 15/07/2016

Répondre à ce commentaire

le "NOUS" ce sont les gamins ordinaires et leurs doudous écrasés sous le 15 tonnes de l'islamo-racaille niçoise..;rien d'autre. c'est une guerre. ces muzzs -instrumentalisés pu pas- haissent ce que vous êtes, DIA, dupe ou pas, et ce que je suis. point barre.

double front. vertical premier, horizontal, second. Nous sommes personnellement attaqués, vous comme moi et nous sommes entrainés dans le tourbillon de la folie. malgré nous..

Écrit par : hoplite | 15/07/2016

Répondre à ce commentaire

En tous cas si les putschistes turcs avaient compris ce que Rochedy dit, ça leur aurait peut-être évité d'arrêter leurs chars devant un gugusse d'islamiste qui se jetait sous les chenilles. Quand on veut gagner, on traite les hommes comme des chiens de paille.


"Le sage n'est pas humain, il traite le peuple comme un chien de paille" (Lao Tseu)

Écrit par : Mistersmith | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

C marrant a force d'attaques je sens le vent tourner sur facebook. des messages comme par ex: "Les renseignements ne peuvent pas surveiller tous les fichés S pour terrorisme, ok, rendez cette liste publique on va s'en occuper " avec 5o likes pour des types plutot gauche, extreme gauche. Non, le rafinement n'est pas passe partout, faut pas aller le chercher au dans les metropoles, c sur. Comme disais l'autre, les europeens ont mis 200 ans apres le sac de Rome, la prise de Jerusalem, les expeditions en tout genre des mohametans avant de lancer leurs croisades, mais quand on s'y met, on a du mal a s'arreter. La reconquista s'est achevee au Perou, celle-ci finira sur Mars?

Écrit par : C2 | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

La Turquie est fragile, c'est un pays "multiculti" apres tout.
Si elle explose on pourrait avoir pire qu'Erdogan, meme si un kemaliste a la place, evidement...

Mais bon ca a pas l'air de reussir, de toute facon l'essentiel de la population est derriere le "sultan", mais comme en effet ils ne tirent pas dans le tas, ca va encore finir par lui profiter.

Écrit par : JÖ | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

L année 2016 est riche en rebondissement, je resume.
Janvier , les marchés perdent 20% la BCE et la FED injectent des 100000000....0000 pour redresser le merdier.
Mars, attentat a Bruxelle
Juin, Brexit
Juillet attentat a Nice et coup d état en Turquie.
Sans oublier l éffondrement économique du Bresil, du Venezuela, la Grece, au Japon, au USA voire Canada.
La guerre au Yemen, Irak, Somalie, Érythrée, Sud Soudan, Afghanistan, Ukraine, Arménie ou Azerbaïdjan.
Une petite pensée pour le pauvre Mexique aussi.
Un regard plein d espoir en mer de chine, dans le golf persique, en mer baltique ...
Ne pas oublier le sud de la méditerranée l Egypte la Lybie, la Tunisie, l Algérie.

Et nous ne sommes qu au mois de juillet ...

Peu être que le réveil ne se fera non pas quand les frigos seront vides, mais quand les gens comprenant la folie du monde choisiront le combat ( contre cette folie) a l asile psychiatrique promis par Hollande et consœur. Ils se battront quand la vie n aura plus de sens du tout, pour justement en donner un... ESPOIR

Écrit par : libherT | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

"ben je ne trouve pas moi !"

Rochedy est un politicien.
Qui pense certainement à l'avenir, à avoir une capacité d'action dans l'avenir.

Il tiendrait combien de temps médiatiquement, légalement et socialement
en parlant OUVERTEMENT comme un David Lane?
Pas longtemps.

Il faut lire entre les lignes.
Dans son discours, il vante en creux les mérites de la déportation.
Ce n'est pas rien.
Et une fois qu'on est lancé...


Quant aux propos de Robert Dun, ils expriment la même erreur de base d'un Soral quand il évoque l'hypothèse d'une manoeuvre talmudo-systémique qui inciterait à une guerre raciale des Blancs contre les allogénats, notamment arabo-musulmans. Soit pour masquer une situation de faillite, soit pour garder le contrôle.

Thèse inepte à plusieurs égards.

1: le système, omnipotent, gère tout ce qui passe à sa portée, la guerre comme la paix, la concorde comme la discorde. Ce n'est donc pas parce que le système actionne une "manette" que cette manette est mauvaise ou bonne en soi (selon où l'on se place).

2: le système, pour perdurer, a besoin de maintenir un mouvement continu soigneusement cadré dans un équilibre global. Une guerre racial déclarée représente au contraire un mouvement éruptif susceptible de provoquer de très lourds et profonds déséquilibres.

On pourrait voir une société saine et maître d'elle-même comme un bâton planté solidement droit dans le sol. Par son action, le système bouge constamment ce bâton d'avant en arrière, de droite à gauche, de telle sorte à ce qu'il ne soit jamais stable. Une guerre raciale, c'est l'éventualité que ce bâton soit brisé ou arraché.


Si je me mets en mode "complot", j'avoue, mais vous le savez déjà tous, que je me méfie plutôt de ceux qui affichent un anti-lobbyisme de facade (même avec une très belle façade), tout en entérinant de fait la fragmentation ethnique du peuple blanc. C'est prêcher 99% de juste, mais garder le 1% de faux qui invalide toute la construction.

Si je sors du mode "complot" et que je prend plutôt la bêtise comme hypothèse de jugement, j'avoue rester pantois devant la naïveté civilisationnelle et la méconnaissance historique de ceux qui imaginent le monde islamique (déjà un planétarisme en soi, pouvant se mouvoir sur ses propres articulations) comme un recours contre le "système".

Comme je l'expliquais sur Desouche en répondant à un probable sayan:

Tuer le tigre qui est entré dans la maison.
Fermer la porte.
Trouver celui qui a ouvert la porte.
Faire en sorte que ce-dernier ne soit plus jamais une menace.

Écrit par : UnOurs | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

Une pensée pour les putschistes turcs.
Même si je n'ai aucune idée de qui ils sont,
solidarité émotionnelle de principe pour des
natios en uniforme prêts à tirer contre
leur propre gouvernement.

Écrit par : UnOurs | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

C'est toujours l inverse de ta strategie qui a lieu, Unours.

L'action dans le sens que tu ne mentionnes, c'est toujours les mecs qui ont ouvert la porte , qui gagnent.

C'est la destruction de la structure politique qui permet de virer les parasites.
Pas l'inverse.

Toujours, partout.

Écrit par : Three piglets | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

Askholovitch joue les arbitres sur Bfm, après avoir milité pour une immigration totale.
Structure , ensuite, population.

Écrit par : Three piglets | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

Et l'OTAN apporte sa bénédiction à l'établissement d'un certain type de régime en Turquie, après une tentative de "putsch" ratée... Le XXIème siècle en un évènement, le légalisme c'est l'avenir les gars !

Écrit par : Calliclès | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

Dès février 2010, Bachar al-Assad a proposé un partenariat aux USA pour contrer Daesh. Fin de non recevoir, vu que c'est Bachar qu'ils voulaient tous dézinguer et pas Daesh.

Résultat, des milliers d'innocentes victimes au Moyen-Orient et en France. Des millions de migrants le long de la Georges Soros Highway en Europe. Cinq ans de perdus, des champs de ruines partout et Daesh milliardaire. Merci qui ?

https://wikileaks.org/plusd/cables/10DAMASCUS159_a.html#efmBrvCZs

Écrit par : Noone | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

Il y a une différence à faire, quant au traitement du "tigre", entre un tigre qui dormirait encore sagement à la cave et un tigre qui aurait déjà commencé à te boulotter un mollet.

Un unijambiste n'est pas forcément très efficace au combat, que ce soit pour tuer les autres tigres qui auraient été réveillé par le raffut ou pour tuer ceux qui ouvrent la porte aux tigres.

Quant à détruire la structure politique du système "à la loyale", bon courage.
Surtout que le système n'a même pas vraiment commencé à se défendre.

En fait, il faut agir comme le système, un coup à droite, un coup à gauche, en avant, en arrière... sans la moindre doctrine fixe. Utiliser tout ce qui passe à portée, bâtons propres comme bâtons bien merdeux, et frapper tout ce qui passe à portée. Et pour l'instant, ceux qui ouvrent la porte aux tigres ne sont pas à portée.

En fait, chevaucher le tigre, comme disait l'autre.

Écrit par : UnOurs | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

UnOurs:

"Si je sors du mode "complot" et que je prend plutôt la bêtise comme hypothèse de jugement, j'avoue rester pantois devant la naïveté civilisationnelle et la méconnaissance historique de ceux qui imaginent le monde islamique (déjà un planétarisme en soi, pouvant se mouvoir sur ses propres articulations) comme un recours contre le "système"."

d'accord avec toi, je pense que Dun se faisait des illusion là-dessus.

"Quant aux propos de Robert Dun, ils expriment la même erreur de base d'un Soral quand il évoque l'hypothèse d'une manoeuvre talmudo-systémique qui inciterait à une guerre raciale des Blancs contre les allogénats, notamment arabo-musulmans. Soit pour masquer une situation de faillite, soit pour garder le contrôle."

le seul complot réel est l'application méthodique de la doxa libérale gravée dans l'acte unique européen de 86 qui grave dans le marbre la libre circulation des capitaux, hommes et marchandises et toutes les politiques de la bureaucratie europeenne soumise à l'orthodoxie libérale déconstruisant jour aprés jour les conditions de vie des peuples européens au nom d'une véritable religion a-démocratique (comme en temoigne le non respect des scrtins démocratiques irlandais, hollandais, français, grec, etc; et plus récemment l'opacité totale des négociations trans-atlantique du TAFTA)

Écrit par : hoplite | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

Sans tomber dans le débilo-complotisme , quand même très curieux l'attitude des militaires turcs . Les types se laissent désarmer par des foules sans arme ... Soient ce sont des lâches soient tout ceci n'est qu'un coup monté pour permettre à Erdogan de définitivement purger l'armée , la police et la justice ...

Écrit par : Hugues capet | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

"parler d'islamisme c'est faire une place à l'Islam.Une telle distinction fait peut-être sens au fond mais faire cette distinction quand on est de droite c'est franchement manquer de sens politique.

De toutes façons le problème numéro 1 n'est, ne peut être que l'immigration, l'immigration africaine massive. S'éloigner de ce but en suivant le premier chiffon rouge médiatique ne peut-être qu'une erreur grossière"

Absolument d'accord. Voit tout de même que cette "pudeur" de la droite oblige le faux camp d'en face à chercher par tous les moyens à couper le lien avec l'islam comme ils le font actuellement. S'ils y arrivent il n'y a plus rien d'autre pour expliquer ce phénomène. Si c'est pas pour l'Islam alors c'est pour quoi ? Qui contre qui ? Face on gagne, pile ils perdent. Lentement mais surement ce même camp, faussement divisé, se noient lui même.

Mais pour bien comprendre le chemin qu'il reste à parcourir et l'état actuel des forces, des inhibitions et des injonctions, mettre côte à côte la photo de cette gosse avec celle du petit syrien.

Écrit par : Cotuatos | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

Mes fautes sont dues à une maladie orpheline incurable. Merci d'en tenir compte.

Écrit par : Cotuatos | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

mmm. L'immigration de masse ET le gap culturel. les deux.

si on avait affaire à des millions de Belges ou d'anglais, les choses seraient différentes. en mieux. le gap culturel (dont l'islam est partie intégrante) est essentiel pour comprendre les mécanismes d'antagonismes culturels et de sécession.

Écrit par : hoplite | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

http://www.fdesouche.com/748921-la-famille-du-tueur-de-nice-recu-100-000-euros-quelques-jours-avant-la-tuerie

à part ça le gars était un solitaire qui s'est radicalisé tout seul dans sa cuisine:)

Écrit par : hoplite | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

Fondamentalement d'accord avec toi Hoplite. Double front.
Le jour ou la Oumma fera pendre les banquiers et les autres membres de l'hyperclasse, pendant que mes filles devront se balader en burka, qu'elles seront une minorité opprimée sur leurs terres ancestrales, j'aurai pas le sentiment du travail accompli.
Je doute de plus en plus que le mec qui ouvre la porte est vraiment conscient de ce qu'il fait sur le long terme, on a affaire a des incompétents, pas des génies qui cherchent a créer la guerre civile (pourquoi faire, c pas bon pour les affaires). Comme disait Drac, y'avait pas besoin d'en rajouter après Charlie pour être dans la tension. La on assiste a une perte de contrôle des dirigeants pour des raisons de blocages idéologiques avant tout. On voit la même chose dans les grosses boites, qui cherchent a faire du pognon mais vont petit a petit droit dans le mur, malgré le recrutement des best & brightest...Alors les loosers, dernier de la classes des grandes écoles qui vont encore dans la politique... pardonnez-moi. " N’attribuez jamais à la malveillance ce qui peut s’expliquer par la stupidité. » Napoléon

Écrit par : C2 | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

"Le jour ou la Oumma fera pendre les banquiers et les autres membres de l'hyperclasse."

Il y a un certain nombre de membres eminents de cette oumma qui font partie de l'hyperclasse, et la finance islamique ca existe.
Le patron de Air France trouvait d'ailleurs que la "protection du travail des enfants" au moins les seouds, ils connaissent pas.
C'est que lui il doit gerer les lois de kouffars a la con, c'est pas bon pour le commerce, faut le comprendre ma bonne dame.
Un immeuble racheté en allemagne par des Seouds, alcohol interdit.
Reaction de "l'ordo liberal" allemand "c'est le choix des investisseurs".
L'impot en nature sur tes femmes aussi, mais peu importe...

Les muzz sont pas des communistes, ils ne sont pas egalitaires, au contraire, le social, c'est pour fabriquer de la chair a canon, mais le grand soir c'est pas islamique.

On a bien plusieurs ennemis, devant l'obsede du barbu (Barbu qui nous hait plus ou moins depuis toujours, donc on aurait pu se douter...), on peut lui dire que les premiers responsables sont ceux qui les font venir et les laissent faire ce qu'ils veulent.

Mais beaucoup ne l'entendent pas, ca remet trop de choses en cause.

Écrit par : JÖ | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

Zavez lu le sondage "qui fait peur" d'atlantico du 4 juillet?
C'est pas un appel du pied? Genre, une bonne partie de la population comprendra, une autre vous soutiendra... et il a augmente de + de 10% avec le dernier attentat...
Perso je comprend que les gens comprendront ;-), je suis en general a fond pour la comprehension.
Et je suis pas si sur que ce soit une si mauvaise chose. Dans l'ideal de toute facon on aurai pas un identitaire mais un pere de famille qui a perdu son gamin sous le camion.
Je compte davantage sur le peuple que sur les cabines telephoniques intellectuelles "on reagit pas, mais c parsk'on veut pas jouer le jeu des reptiliens-zuifs-banquiers". Tant mieux, chips canape pour tous (moi inclu) ou une bonne partie de airsoft (pour s'aerer en famille).

Écrit par : C2 | 16/07/2016

Répondre à ce commentaire

communiqué du Renouveau français

"(...) ce n’est pas de la faute de « déséquilibrés » épars, comme veulent nous le faire croire honteusement les gros médias. Ce n’est même pas, en dernier ressort, de la faute de l’État islamique.

Cette situation catastrophique est bien sûr due à l’immigration massive, de peuplement, de remplacement, que notre pays subit depuis des décennies et qui engendre un flot continuel d’agressions, de meurtres antifrançais, de viols, de déprédations en tout genre, et désormais, de plus en plus fréquemment, de massacres."


http://gaelle.hautetfort.com/archive/2016/07/17/le-rf-a-propos-de-l-attentat-de-nice-5827025.html

Écrit par : Mistersmith | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

"Sans tomber dans le débilo-complotisme , quand même très curieux l'attitude des militaires turcs . Les types se laissent désarmer par des foules sans arme ... Soient ce sont des lâches soient tout ceci n'est qu'un coup monté pour permettre à Erdogan de définitivement purger l'armée , la police et la justice ..."

Soit c'est un repoussoir pour ceux qui, chez nous, auraient des velléités de rebellion.
Genre : "voyez comment ça se termine toujours".

Écrit par : Carine | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

UnOurs, il y a une différence entre des tigres et les hyènes chez nous. Abîmes-en une, même en légitime défense, et tu iras pourrir de longues années dans les cages où elles pullulent. En revanche, si tu arrives à remplacer la superstructure, c'est toi qui établis la nouvelle légalité et qui décides si les hyènes ont une place chez toi.
Ca commence à faire un bon paquet de coïncidence. Un massacre avant la fin de chaque période d'état d'urgence. Vaudrait mieux qu'il soit permanent, ça éviterait les bains de sang. Et puis former un gouvernement d'union nationales jusqu'en 2022.
En revanche, pendant l'euro, rien du tout. Si au lieu de la "belle épopée" des bleus clairs et foncés, les Russes avaient atteint la finale, en aurait-il été de même?

Écrit par : Sven | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Vaut mieux pas que l'ED reagisse, pas sur le principe, mais cela servirait d'epouvantail, et on aurait des marches du vivre ensemble juska plus soif. Par contre, une victime qui se venge cela serait difficilement gerable par la structure. Comme par exemple, des mecs excedes qui bradissent des flingues devant des migrants, et qui ne recoivent que des blames, faut pas chercher trop quand meme...
@Sven "si tu arrives à remplacer la superstructure", une hypothese assez improbable non?

Écrit par : C2 | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

"Vaudrait mieux qu'il soit permanent, ça éviterait les bains de sang."

On a vu, tres efficace...
L'etat d'urgence en carton pate pour fliquer tout sauf les islamistes, ou meme sauf du casseur pareillement.

Écrit par : JÖ | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Si l'hypothèse est improbable, alors nous serons massacrés. C'est un peu tout ou rien dans cette histoire. Esclave a disposition de l hyperclasse, ou homme libre.

Parce que si cette hypothèse est improbable, comme l effondrement de l Urss en 1989, alors la re immigration sans levier politique, c'est croire au père Noel.

Écrit par : Three piglets | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

"Vaut mieux pas que l'ED reagisse..."

En faisant abstraction de l'aspect moral de l'acte, prenons l'opération menée par Breivik.
Dans l'intensité, on ne peut pas faire plus.
Est-ce-que cela a changé la politique migratoire en Norvège.
Pas d'un iota.

Si le "kairos" n'est pas là, même l'acte le plus extrême ne sert à rien.
Pire, il alimente en énergie l'ennemi.


"En revanche, si tu arrives à remplacer la superstructure..."

La superstructure ne se sent pas menacée.
Le jour où elle se sentira menacée, elle réagira, avec les moyens énormes dont elle dispose et tout le savoir-faire de ses agents.


Face à la machine, nous n'avons pas les moyens de construire une autre machine.
En revanche, nous pouvons exploiter, autant que possible, ses "bugs".
Une guerre raciale généralisée serait évidemment un gros "bug".

Écrit par : UnOurs | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Depuis juin 1973 avec le Meeting du mouvement "ORDRE NOUVEAU" contre "l' immigration sauvage" .. et malgré le roman prémonitoire de Jean Raspail (même année), soit depuis plus de 40 ans !!! il faut encore expliquer les mêmes choses ? .. on n'a pas assez usé les manches de pioche . Mais déjà la racaille gauchiste (de la LCR) et l' Etat contre NOUS !

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2014/06/21/21-juin-1973-meeting-d-ordre-nouveau-contre-l-immigration-sa-5395745.html

Écrit par : EQUALIZER | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

La guerre raciale n est pas un bug de la matrice, c'est son mode opératoire préféré :

Liban, ex Yougoslavie, Soudan, chine, fédération de russie etc etc...

Le mode opératoire est partout, et toujours le même.

La structure n'est pas infaillible. Elle n est pas omnipotente. Elle ne peut prévoir l avenir.

Écrit par : Three piglets | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Bien sûr que si. Quand tous les 6 mois un bougnoule tuera 80 personnes, les solutions se trouveront toutes seules. Par né-cé-ssi-té. Ca prendra le temps que ça prendra, il n'y a aucune autre issue. Cessez de vous complaire dans le tragique ou de douter sans arrêt de vos convictions c'est saoulant. On a tout vu putain de merde oui ou non ?

Tous les arguments fallacieux sont démontés naturellement. C'est pas l'islam qui nous attaque, les bisounours ont raison. Seulement ils sont cons et s'imaginent pas ce qu'il restera après leur rasoir d'Ockham.

On s'en tape du FN ou de 2017, du "système", du survivalisme, du chaos financier pour demain, déboloquez putain, ça fait 8 ans. On s'en fout que vous vous soyez trompez, lachez vos vieux schémas bordel. Vous savez que ça colle plus.
Surtout que c'est pas grave. Ca vous a permis de remonter dans le train et pas qu'un peu, c'était ça le plus important. Toute cette expérience acquise, c'est pas le moment ou jamais de les relancer vos stages au milieu des vaches ?

Écrit par : Cotuatos | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

@ TP

PS : Si Hoplite pouvait revirer la modération à posteriori ce serait pas mal.

Écrit par : Cotuatos | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

@cotuatos, les "stages au millieu des vaches" comme tu dis, n'ont jamais arrete...

Sinon pour la moderation, why not mais faut que chacun se tienne et evite les commentaires penalement condamnables... C'est le taulier qui prend et l'epoque est a la repression tous azimuts pour notre camp (pas pour les djihadistes, on peut pas etre partout). Jetez un coup d'oeil au budget de la DILCRA et vous comprendrez ce qui s'annonce...

Sinon 3P je suis d'accord avec toi sur le fait que dans le millefeuille des etats profonds, certains utilisent systematiquement la guerre raciale. D'autres sont aux antipodes de ca et sont persuades que le oneworld de Benetton est l'avenir de la planete...Il ya certainement toutes les nuances dans l'appareil decisionnaire: des liberaux idealistes idiots aux cyniques absolus qui instrumentalisent a mort les conflits raciaux (comme clinton aux US actuellement en jouant les flics blancs contre les minorites ethniques) pour avancer leurs pions et detruire les adversaires.

Écrit par : hoplite | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

"La guerre raciale n est pas un bug de la matrice, c'est son mode opératoire préféré..."

... dans un mode soigneusement contrôlé et géographiquement localisé.

Une guerre généralisée de type ethnique, directement en Occident et qui réveillerait l'ethnocentrisme blanc endormi depuis 45, je ne suis vraiment pas sûr que ce soit une option dont rêve le système et, à fortiori, le lobby.

Écrit par : UnOurs | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Tu as picolé cotuatos ou quoi?
Les événements qui arrivent depuis 2015, c'est eurocalypse écrit en 2005.
Tu appelles cela se tromper?

Je veux bien débattre , discuter, tout ca, mais à un moment, on parle une même langue, celle de la raison.
Sinon, cela tourne au dialogue de sourds.

Écrit par : Three piglets | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Unours, si cette guerre a lieu en europe de l ouest, sans se passer dans la sphère anglophone, si, pourquoi pas.

Écrit par : Three piglets | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Et puis la matrice n'a pas de mode préféré.
Omnipotente, elle utilise tout ce qui est à sa portée,
la guerre comme la paix,
la concorde comme la discorde.

Ce n'est pas parce que le matrice utilise la paix
que je dois forcément vouloir la guerre.

Ce n'est pas parce que le matrice utilise la guerre
que je dois forcément vouloir la paix.

Je dois vouloir ce qui est bon pour moi,
cela peut être la paix.
Mais cela peut être la guerre.

Écrit par : UnOurs | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Revenons sur terre unours. Le systeme n est pas omnipotent, pour des raisons qui tiennent à la physique de l information, et à la nature non deterministe du monde.

Ensuite, si les commanditaires ne sont pas inquiétés, la guerre de sexe, de race, de genre ou je ne sais quoi, restent des leurres , et donc des pièges.

Écrit par : Three piglets | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

"Unours, si cette guerre a lieu en europe de l ouest, sans se passer dans la sphère anglophone..."

Possible, mais peu sûr.

Trois raisons.

Un pays comme la France est un pays emblématique, un pays objectivement universel, dans les formes de représentation identitaires mondiales.

Le problématique raciale pourrait aussi être activée, par contagion, aux USA.

Le système a besoin de fluidité.

Écrit par : UnOurs | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

"...la guerre de sexe, de race, de genre ou je ne sais quoi, restent des leurres..."

Non, ce ne sont pas des leurres, ce sont des outils.
Et un outil, on peut le ramasser ou le prendre.

Et tout ce qui amène le Blanc à se rappeler qu'il est d'abord un Blanc, avant que d'être français, suisse ou finnois, c'est une bonne chose. On n'est plus dans le monde d'avant où les apparentemments étaient d'abord conceptuel. Tout pour le retour du "Volk", agir par le bas.

Écrit par : UnOurs | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

"Ca commence à faire un bon paquet de coïncidence. Un massacre avant la fin de chaque période d'état d'urgence. Vaudrait mieux qu'il soit permanent, ça éviterait les bains de sang. Et puis former un gouvernement d'union nationales jusqu'en 2022".

C'était ironique. J'ai juste la désagréable impression qu'il y a des relâchements coupables aux moments opportuns.

@Cotuatos
Des cpf crèvent les nôtres à grande échelle et la pression retombe sur nous: contrôle des armes renforcé, lutte contre le complotisme et l'ed sur le net, ...

@UnOurs
"La superstructure ne se sent pas menacée".
Une manif devant chez el kohmri, et le gvt a piqué une grosse colère. Faudrait pas recommencer. La contestation, c'est ok tant que ça s'arrête à bloquer des trains ou à ne pas ramasser les ordures.

"Le jour où elle se sentira menacée, elle réagira, avec les moyens énormes dont elle dispose et tout le savoir-faire de ses agents".
Résultat: plus de manif.

Écrit par : Sven | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Tiens, et qu'est-ce-qu'on risquerait pratiquement si un conflit ethnique générale à la yougoslave ou à la libanaise se déroulait aujourd'hui en France (hypothèse évidemment fort peu probable) ? En faisant abstraction, naturellement, des aléas fort désagréables propres à tout conflit civil.

L'AMGOT ?

Si oui, comment ?

Écrit par : UnOurs | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Le système a besoin de fluidité, certes.
Cette fluidité a un cout énergétique. Regarde le BDI. Tu le trouves fluide?

On m explique comment fonctionne la mondialisation industrielle sans pétrole?

Réponse: plus de mondialisation. Plus de Nom. Plus de sectes anglos .

Écrit par : Three piglets | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

"Une manif devant chez el kohmri, et le gvt a piqué une grosse colère. Faudrait pas recommencer."

Absolument juste, Sven.

Tu me mets à un poste de responsabilités dans un "service" (en admettant que j'aie le niveau de "saloparitude" requis). Je te casse n'importe quel mouvement en trois jours.

Écrit par : UnOurs | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Ah, faut attendre qu'il n'y ait plus de pétrole, disons dans 50-70 ans.

Ok, mon pays la Suisse s'est bougnolo-négrifié en moins de 10 ans.
Dans 50 ans, il n'y a plus de Suisse.

A choisir, je préfère tenter l'option "conflit ethnique".

Écrit par : UnOurs | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Mais non Unours, il ne faut pas attendre que le pétrole disparaisse. Sufffit d atteindre le pic d extraction. C'est celui ci qui explique la disparition de l urss. Relis Reymond stp.

Écrit par : Three piglets | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Sauf erreur, la mondialisation, ça marchait déjà à l'époque de la voile et de la vapeur.
L'empire romain, c'était aussi une forme de mondialisation.

Et puis on parle de raréfaction des ressources, pas de disparition des ressources.
Bon, au lieu d'aligner 500 bombardiers nucléaires, il suffira d'en aligner 50.

Écrit par : UnOurs | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

"Sufffit d atteindre le pic d extraction."

Donc, on peut déclencher le conflit ethnique à ce moment-là, sans que l'empire ne puisse intervenir.
Ok, c'est noté.

Mais si on le déclenche maintenant, il intervient comment l'empire, dans la pratique ?
Des B-52 sur Paris ?
Les Gi's qui débarquent à Calais pour armer les migrants ?

Écrit par : UnOurs | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Merci, pour rembourser une dette à intérêts composés, il faut autre chose que la voile. Il faut que la quantité d energie disponible soit exponentielle, comme la courbe de la dette. Dans le cas contraire, le système s effondre.

Bref, si tu veux un conflit ethnique, ce qu on aura, rassures toi, tu peux saisir l initiative. Suffit d'un camion à l évidence.

Écrit par : Three piglets | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Il fait comment?
Comme en Syrie. Via un proxis appelé Daesh.
Tu es vraiment prêt?

Écrit par : Three piglets | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

Et puis le système, on n'en connaît pas les véritables dirigeants.
Ou si on les connaît, ils ne sont pas atteignables.

Mais un système, c'est comme une grande machinerie qui a des rouages.
Les allogènats, ce sont des rouages, des rouages qui sont atteignables.

Écrit par : UnOurs | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

"Suffit d'un camion à l évidence."

Hé bien non, cela ne suffit pas.

Personne ne semble se souvenir de l'insurrection de 2005 ou 2006 (je ne me souviens même plus de l'année) où une bonne partie de la France était en situation de quasi guerre civile.

Qu'est-ce-que cela a changé ?

Rien.
A si, un mauvais score du FN aux élections qui ont suivi.

Écrit par : UnOurs | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

"Comme en Syrie. Via un proxis appelé Daesh."

Bon, admettons.
L'empire lance une dépendance de Daesch en France.
Dans quel but ?
Avec aussi le risque non négligeable que le pays réel se réveille et gagne.
Ou que l'exemple français fasse que les autres pays européens se blindent enfin
et là, finito la fluidité.

Écrit par : UnOurs | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

@Cotuatos

"Tous les arguments fallacieux sont démontés naturellement. C'est pas l'islam qui nous attaque, les bisounours ont raison"

tout à fait d'accord avec ça. Les bobos médiatiques – pour de mauvaises raison bien sûr – disent le vrai lorsqu'ils montre si facilement que les terroristes n'étaient pas de vrais de "bons" musulmans mais de simples racailles.

Tout se joue à front renversé ici : la droite (voyez Boulevard Voltaire, MMLP ou Minute par exemple) dénonce démagogiquement l'Islamisme en visant l'amalgame avec l'Islam (honni) en s'adossant donc sur les valeurs laïque et républicaines (et se faisant elle repousse loin d'elle le vote des muslims traditionnels) et la gogauche – pour contrer les attaques de la droite, par refléxes pavlovien idiot – a beau jeu de montrer que non ce ne sont pas des musulmans mais des racailles mal assimilées en grave crise identitaire (quasi schizo) qui vont au putes et boivent de l'alcool.

Et en quoi la gauche dit juste. La "haine" qui animait le chauffeur du camion s'habillait peut-être de quelques justifications religieuses, son peu de souci de sa propre vie et de celle des autres ont sans doute leur racine dans sa culture religieuse profonde mais en vérité cette "haine" c'est celle qui détruit les grandes villes d'Europe depuis 30 ans. C"est la même haine qui anime les cités et remplit les prisons : incivilités, agressions, viols, banditisme. Cette haine n'a pas attendu que l'Islam télévisuel pour crever du francaoui.

Écrit par : Dia | 17/07/2016

Répondre à ce commentaire

"Bref, si tu veux un conflit ethnique, ce qu on aura, rassures toi, tu peux saisir l initiative."
En 8 ans ce qui voulaient le lancer n'ont pas pris cette initiative, ils ne le feront pas. N'empeche on l'aura quand meme, y'a plus qu'a attendre.
@Cotuatos, cherche a faire la part des choses. Meme si l'histoire de la prise de pouvoir est au mieux improbable (genre Frodon et l'anneau, sans Gandalf et les elfes, au milieu du mordor avec une puce RFID sur le front), leur merite aura ete d'alerter et de permettre a certains de se preparer un minimum. En 6 ans je me suis mis au sport de combat, au tir et au jardinage. Sans Drac, TP, et co, je ne pense pas que cela m'aurai traverse l'esprit. Apres personne n'est pret, mais au moins on aura pu prendre le minimum de precautions pour ne pas etre le premier boloss a tomber.
PS: apres avoir fait mumuse aux US pdt 7 ans je rentre pour m'eclater/me faire eclater avec vous (rayer mention inutile).

Écrit par : C2 | 18/07/2016

Répondre à ce commentaire

Ordo ab chaos...les "autorites francaises" quand on y reflechit deux secondes ont suffisament de biscuits pour virer manumilitari (bannir du territoire national par exemple) les quelques milliers de "fiches S) recenses. Pour expulser quelques centaines d'imams sulfureux, investir ds zones de non droit habituelles, faire un menage national radical+++++.pourquoi n'est ce pas fait? Ils auraient le puple derriere eux a 90%

La situation et les crimes de masses commis depuis des lois sont suffisants. Meme hollande et sa clique pourraient faire un bras d'honneur au barnum bruxellois.

Un aveu en fait. TP parle de proxy, c'est sans doute vrai.

Les francais ne sont pas differents des autres peuples europeens. La colere est immense, partout. Tant mieux.

Écrit par : hoplite | 18/07/2016

Répondre à ce commentaire

J'imagine bien ca: des centaines de quartiers cpf cernes par des blindes, un 2005 puissance 1000 avec des centaines de zied et bounya, une insurrection nationale des cpfs et une probable insurrection fds symetrique a la corse.

Ils le savent et ils ont peur.

Écrit par : hoplite | 18/07/2016

Répondre à ce commentaire

Sur Bmf, valls et toute la clique hués par la foule après la minute de silence à Nice.

C'est le plus important. Politique d'abord.

Écrit par : Three piglets | 18/07/2016

Répondre à ce commentaire

"La colere est immense, partout."


Putain, la chance que vous avez.

En Suisse, les gens sont morts.
Pas devin, Raspail quand il voyait la Suisse tomber la dernière.

Si je réagissais de façon visiblement politique dans mon coin,
je n'aurais même pas l'honneur de risquer la prison,
on me mènerait direct à l'hosto,
les gens n'étant même plus capables de comprendre ce que je pourrais dire ou faire.

Vous ne pourriez pas me livrer un peu de votre haine,
pas sympa de tout garder pour vous.

Écrit par : UnOurs | 18/07/2016

Répondre à ce commentaire

les gens que je vois sont en colère mais ne parlent pas. auto censure. jusqu'à quand?

Écrit par : hoplite | 18/07/2016

Répondre à ce commentaire

"les gens que je vois sont en colère mais ne parlent pas. auto censure. jusqu'à quand?"

Jusqu'à l'implosion.

Écrit par : Carine | 18/07/2016

C2 : Sur la part des choses, les acquis, c'est même ce que j'ai dit.
Sven : Ils surveillent l'ED comme les frontières. Emmanuel Cosse est ministre Sven.
TP: Je ne l'ai jamais lu. Je ne parle que de ce dont nous avons discuté ici. Maintenant, d'autres l'ont prévu bien avant sans y voir les même mécanismes.
"Si l'hypothèse est improbable, alors nous serons massacrés". Je crois que c'est ce qui m'a déclenché. Personne ne se laissera strictement massacrer, tu le sais bien. Le système saute à tous les coups. Ce qui veut donc dire qu'il s'adapte si horizontalement ça coince, justement pour pas perdre le manche. Idéalement on est donc pas obligé d'attendre quoi que ce soit.
Là on écrase des gosses avec un camion, et on t'empèche de voir leur visage alors qu'un an plus tôt même tes gosses devaient accrocher celle du petit syrien au dessus de leur lit. Y'a encore 10 ans fallait convaincre essentiellement avec des concepts.

Ca prendra encore du temps, le verre est pas plein mais il se remplit irrémédiablement puisqu'ils jouent contre nous. C'est logique. A part tenter de nous faire le coup du paradoxe de Zénon je ne vois pas ce qu'il leur reste.

Écrit par : Cotuatos | 18/07/2016

Répondre à ce commentaire

@Cotuatos

Surveiller et renforcer les mesures visant à désarmer les fds ne veut pas dire que ce soit efficace vu les boulets qui nous gouvernent. Même si en France, ils bénéficient d'une administration de qualité. Le niveau de dégénérescence des "élites" est incroyable. Elles sont en outre dépasser par les nouvelles technologies. D'un autre côté, nous ne sommes ni les corps-francs, ni les bolchéviques.

Écrit par : Sven | 18/07/2016

Répondre à ce commentaire

"Le niveau de dégénérescence des "élites" est incroyable"
C'est même écrit noir sur blanc sur gouv.fr :
En gros, le monde, l'économie sont devenus trop complexes pour qu'un politique puisse avoir l'esprit de synthèse nécessaire à résoudre la chose par sa seule volonté comme ce fut le cas par le passé.
Je les crois. Le libéralisme (le "laisser faire") s'est imposé surtout comme ça. C'est ça le "système".
Du coup, logiquement le niveau d'exigence baisse puisque ça sert plus à rien d'être un puits de science. Les portes du pouvoir s'ouvrent aux Emmanuelle Cosse. Les victimes de ce pouvoir ont d'autant plus de marge de manoeuvre qu'ils ont pas à dealer avec Béria. Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel. C'est mon côté optimiste.

De l'autre, mon angoisse : Va savoir ce que le "progrès technique" est capable d'inventer pour trouver des solutions, repousser le mur, et controler ce qui "Est". L'esprit européen dans ce domaine est plein de ressources, c'est hallucinant. Le plus plausible, comme prédisait Dia : un ascenceur émotionnel infini fait de conflit toujours plus violents et de réconciliations toujours plus fusionnelles au moyen d'"outils" divers et variés.... Ce cauchemar.
Les politiques sont cuits très bien. Mais pour le reste va savoir. Sais tu que dans le porno, qui est soumis au même mouvement ascentionnel on finit par utiliser la péridurale pour que les gamines encaissent des triples sodomies ? Pour moi c'est toute notre histoire et notre drame.

On a trop réussi. Nos qualités sont devenus des défauts. Y'a rien en face de nous (Ou au dessus de nous). On controle si bien. Des horreurs comme à Nice il en faudra encore malheureusement, à la hauteur de notre suffisance.

Écrit par : Cotuatos | 18/07/2016

Écrire un commentaire