Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2017

bis repetita placent


 

« Le belliciste BHL [Bernard-Henri Lévy] a donc gagné, et avec lui Pierre Bergé [un des actionnaires majoritaires du Monde], locataire d’utérus d’autrui, Jacques Attali, plagiaire notoire et condamné comme tel par la justice, Alain Minc, plagiaire du précédent, Manuel Valls, traître en chef, [Bernard] Kouchner, sac de riz chez les médecins et médecin chez les sacs de riz, [Daniel] Cohn-Bendit, pédophile au siècle dernier, autrement dit tous les promoteurs forcenés d’une politique libérale qui a permis à Marine Le Pen de faire son plus gros score et d’être présente au second tour de cette élection qui n’en aura qu’un et à la famille Le Pen de passer de moins de 1 % en 1981 à près de 22 % en 2017, cherchez l’erreur ! » source

Quasiment la liste de Schindler, quoi: horresco referens!!!

Commentaires

Je m'excuse d'être hors sujet ou presque, mais Wikileaks vient de révéler que le projet de Macron est inspiré par Soral et sa thèse de réconciliation :

http://www.fdesouche.com/850415-islam-diversite-ecole-halal-extraits-dun-powerpoint-confidentiel-de-linstitut-montaigne-trouve-dans-les-mails-reveles-par-wikileaks

Je dois dire que je savais que le 'système' était fort et que Soral en faisait probablement partie, mais je ne pouvais pas quand même imaginer que le grand exhibitionniste conseillait Emmanuel Macron.
Alors que faire maintenant, faut-il toujours nous 'réconcilier' ?

Écrit par : Horpor | 06/05/2017

Répondre à ce commentaire

réellement fascinant, merci

Écrit par : dimezanov | 06/05/2017

Ami Horpor, rien de neuf de la part de la secte liberale de l'institut Montaigne...
Vision multiculturaliste en mosaique des societes liberales. C'est leur point de vue, il eut ete etonnant que l'hologramme du marqui de bellegueuele puisse sortir autre chose.

A mon sens rien a voir avec le projet E et R d'AS (national+ socialiste+antilibéral+assimilationniste) que je ne défends pas spécialement même si je relaie regulierement ds videos d'AS parceque certaines choses sont bonnes a dire mais ca ne valide pas forcement la totalite de sa vision du monde, faut-il le dire?

Ne soyons pas sectaires à notre tour: une bonne idée portée par AS ou Onfray ou Marx (ou même Ayn Rand, allez savoir;) reste une bonne idée...

De la même facon, sans être marxien, je relaie souvent quelques paragraphes de Marx datant de la fin du XIXeme siecle (Manifeste du PC) qui restent eclairants sur la transformation bourgeoise/liberale du monde.

Rien de neuf en Macronie, pas besoin de wikileaks.

Écrit par : hoplite | 06/05/2017

C´est pas aussi plus ou moins du Trudeau ?

Écrit par : JÖ | 06/05/2017

Evidemment aucune réconciliation avec le lumpen africain haineux et encore moins avec cette bourgeoisie libérale qui est responsable totalement du chaos actuel et à venir.

C'est un front de classe et une lutte à mort.

Le terme de "classe" revient en force dans le discours mainstream pas seulement à cause d'Eléments ou de Guilluy mais parce que le bipartisme est mort et que tout le monde le voit: ça n'est plus le fantasme décrié par la bobosphère mais bien une réalité historique, sociologique et politique!

Les masques tombent et c'est trés bien: le candidat Macaron a l'immense mérite d'être le pôle de ralliement de toute cette bourgeoisie comprador et de permettre à chacun de se situer+++

Le clivage est de plus plus visible entre ces "gens de nulle part ou de partout", ces insiders, et ces "gens de quelque part", ces outsiders (comme dit Zemmour à BHL) de la mondialisation violente. Entre une petite élite mondialisée qui profite à plein de la mondialisation depuis le début des années 80 et l'énorme masse des classes pop et moyennes qui voit s'effondrer en temps de paix ses conditions de vie...

Le malheur est que ces derniers n'ont pas compris que leur seule chance de survie est précisément de renverser la table et PAS de remettre en selle cette même classe via le sinistre Macaron..

Écrit par : hoplite | 06/05/2017

Quoi d'étonnant ?

La "Réconciliation", derrière ce beau mot se cache simplement l'entérinement définitif de la présence arabo-africaine sur le continent européen, la fin du monde blanc européen, projet planétaro-talmudiste s'il en est.

Je ne pense évidemment pas que Soral fasse partie d'un complot façon "Cigares du Pharaon", simplement s'il est pertinent sur bien des sujets, sur la question ethno-raciale, c'est juste une grosse buse bien dépassée.

Ne jamais oublier, tout n'est pas complot, il y a aussi la connerie.

Écrit par : UnOurs | 06/05/2017

Répondre à ce commentaire

l' immense , l' énorme , connerie du "goy" dont parlait Céline !

Écrit par : EQUALIZER | 06/05/2017

Qu´ est ce qui va arriver a Soral s´il change de ligne politique ?
Il ne peut pas.

Écrit par : JÖ | 06/05/2017

Macronleaks : trop tard ? La partie ne fait sans doute que commencer.

Macronleaks : une gigantesque masse d'informations concernant les travers et les méthodes du candidat-banquier, qui, comme nous le savons ici, est loin d'être blanc-bleu. Et surtout de son équipe et de ses commanditaires.

Mais, une masse d'info libérée en apparence trop tard cependant pour pouvoir être étudiée sérieusement et influer sur le cours de l'élection de demain.

Je pense cependant que la manoeuvre pourrait bien être beaucoup plus fine qu'elle semble à première vue.... du type de celle qui a coulé Fillon où ils ont attendu que FF soit définitivement désigné et surtout qu'il soit en possesssion personnelle des fonds de campagne pour lui mettre la torpille sous la ligne de flotaison.

De même, comme il fait actuellement trés peu de doute que EM soit élu demain il semble que les officiers traitants des hackers aient bien attendu ce moment pour commencer à déstabiliser sérieusement EM..... pour en fait, à travers lui à déstabiliser ses commanditaires et le systéme d'"alliance", en fait et en réalité de soumission qui est imposé à la France ....

Force et patience, la partie ne fait sans doute que commencer, Micron n'y est qu'un pion et sa "victoire" en trompe l'oeil qu'une étape vers la défaite de nos ennemis.
Comme au judo, tout est dans la précision et le timing pour se servir de l'énergie des adversaires.

Le leaks sur Macron libéré par 4chan est en cours d'examen par Wikileaks. Tout est là > http://archive.is/eQtrm

Du coup panique dérisoire ches les pieds nickelés : http://www.cnccep.fr/communiques/CP-VolMacron.pdf

Écrit par : dimezanov | 06/05/2017

Répondre à ce commentaire

Les #MacronLeaks commencent à révèler des choses assez incroyables... pèle-mêle :
consommation de cocaïne "du boss", commande en bitcoin sur la darknet de drogues (molécules interdites type amphétamines), virements douteux à l'étranger, taupes chez Fillon, contournement des règles de financement de la campagne, facture de 240k€ pour les messages vocaux la semaine précédent le 1er tour, persistances des liens avec la banque Rothschild, équipe de campagne qui "baise le peuple" (sic), salaires sympathiques de l'équipe de campagne à 6K€ net mensuel, et j'en passe !

Omerta sur le sujet dans les médias où tout au plus ça crie aux fake news, mais les éléments sont là, en quantité, hétérogénéité et complexité telles qu'une production "artificielle" est impossible... comme toutes les blaques du bon Vladimir, la suite promet d'être gratinée.

Écrit par : dimezanov | 07/05/2017

Suis-je le seul à penser que Macron à la présidence, finalement ce n'est pas si mal ?
Le choix "droite/gauche" a été épuisé.
Le Choix "autre" sera bientôt épuisé.
C'est d'ailleurs un signe que le "système" est désormais obligé de monter "en première ligne".
Qu'est-ce-que le système pourra inventer la prochaine fois ?
Rien.
Il sera obligé d'y aller en force.
Et alors toute l'ingéniérie sociale tombera ...


PS: en me mettant en mode "super-complot", je peux imaginer que Marine Le Pen n'est pas forcément fâchée de ne pas atteindre l'Elysée, ce coup-ci.

Écrit par : UnOurs | 06/05/2017

Répondre à ce commentaire

Réjouissons nous sincèrement de la victoire électorale de ce néant, parce que c'est tout ce que mérite cette plèbe.

Écrit par : dimezanov | 11/05/2017

Tout ça à cause de la grande distribution de chocolat et de chewing-gum en 1945...

Écrit par : Carine | 06/05/2017

Répondre à ce commentaire

Je vois ainsi,comme vous,UnOurs. Cette élection sent le coup de Trafalgar.

Écrit par : UnLorrain | 06/05/2017

Répondre à ce commentaire

Des retours de bulletins dechirés? Chez moi, c est le cas.

Écrit par : Three piglets | 06/05/2017

Répondre à ce commentaire

Bien vu Unours. C est une victoire à la Pyrhus.

Écrit par : Three piglets | 06/05/2017

Répondre à ce commentaire

bonne remarque du brillant con Lordon dans son édito récemment :
encore quelques années avec du Macron, et tous ces journaux et télés moribonds : Libe Lemonde, l'Express etc. sont littéralement morts. Et ça c'est bien. Avec MLP ils se refaisaient une jeunesse sur notre dos, à dénoncer le fachisme etc. Mais là ! ils va leur falloir se transformer en trac macronnien. Sont morts

Écrit par : Dia | 06/05/2017

Répondre à ce commentaire

Alain Soral justement – plus haut accusé de façon risible par un troll idiot – Alain Soral republie sur son site une vidéo qu'il faut compter parmi les mille bonnes raisons DE NE JAMAIS VOTER LEPEN. Voici donc la vidéo du petit chef de rayon israëlien Louis Alliot :

https://www.youtube.com/watch?v=HkfRHYh9pvQ

Comment peut-on envisager de voter pour un pareil ramassis de beaufs ?

Écrit par : Dia | 06/05/2017

Répondre à ce commentaire

Alliot rejoindra-t-il LR apres l´explosion du Fn ?

Écrit par : JÖ | 06/05/2017

l'aile LIKOUDNIKI du FUN...pauvre type

Écrit par : hoplite | 06/05/2017

Donc maintenant, si j'ai bien suivi, il faut, selon l'exhibitionniste et sa Dia, ne pas voter pour Li Poun ; or, dans le contexte actuel, cela revient à voter Macron. En clair, comme je le soupçonnais, Soral et ses acolytes roulent pour Macron.

Il fait quand même fort, Soral : il irrigue le programme de Macron et lui prépare la voie dans les 'quartiers' à travers sa logorrhée de réconciliation. Un vrai poisson pilote, notre réconciliateur.

Tous ensemble, Soral, l'identitaire Dieudonné et Macron pourront s'appliquer pendant cinq ans à la réconciliation et à l'assimilation des Fds et des cpf.

Pour être honnête, je ne comprends guère l'antipathie de certains ici envers E. Macron, étant donné que ce dernier suit à certains regards la leçon d'A. Soral. Vous êtes ici nombreux à s'incliner devant le verbe de Soral, alors pourquoi exécrer son allié E. Macron ?

Écrit par : Horpor | 07/05/2017

Horpor, sauf erreur, personne ne croit a la réconciliation soralienne ici...

Écrit par : JÖ | 07/05/2017

Si par la réconciliation on comprend le projet d'associer des arabes et des quadrumanes aux Fds pour ainsi lutter ensemble contre le 'système', je pense que l'on en trouve au moins un partisan sur ce site.

Écrit par : Horpor | 07/05/2017

Pour une fois, je suis d'accord, politiquement parlant, avec UnOurs. Sur les aspects civilisationnels, c'est le cas. Les divergences sont sur les aspects tactiques. Il y a des ethno-Européens qui méritent la perte de tous leurs droits et des travaux d'intérêt généraux à perpétuité pour toutes leurs saloperies.
Maracron, c'est le frigo vide à grands pas. Loi Sapin 2, en application des directives européennes, pour vider nos comptes, destruction du droit du travail, de la sécu (tout en continuant à payer la CMU, une sacrée double peine)...
Avec tout le respect dû à Marine Le Pen pour ce qu'elle a accompli ("nos" idées au 2ème tour, avec, il faut l'espérer au moins 40%, l'explosion du clivage droite-gauche), elle est victime des limites du FuN et de son absence d'école de formation de cadres. On peut dire merci au vieux.
Il y a maintenant l'espace pour faire émerger une structure de type identitaire à la droite du FuN. Pour ceux qui croient aux veautations.

Écrit par : Sven | 06/05/2017

Répondre à ce commentaire

On ne doit avoir aucun respect à la mère Li Poun, cette femme est une honte ; vraie inculte, vêtue comme une marchande de navets, incapable de parler, de débattre et d'imposer son point de vue. L'avez-vous vue au récent débat, Macron l'a ridiculisée même aux yeux des frontistes.

Li Poun et son front sont une entrave perpétuelle à la cause identitaire en France, tant qu'ils seront là, nous serons en marge de la société. Seule la destruction pure et simple des lepénistes pourra donner quelque espoir aux identitaires, sinon, la farce frontiste continuera de la plus belle. En marche pour la défaite en 2022, voilà l'avenir.

Concernant l'avenir du macronisme, on ne peut encore rien en dire, il faut attendre les législatives pour pouvoir délibérer. Ceci dit, contrairement à vous, je pense qu'avec un peu de chance, Macron pourrait, en réussissant à diminuer le carcan étatique, prolonger l'agonie de l'Etat français et de sa populace. Macron peut être une vraie chance pour tous ceux - et ils sont très nombreux, même parmi les nationalistes (cf. Soral) - qui désirent voir un Brésil en France.

Enfin, une dernière remarque - on ne peut pas effacer le clivage gauche-droite, car cela reviendrait à associer la gauche et la droite, mais la vision du monde est trop différente entre les deux.
La droite, sous toutes ses versions, exige la hiérarchie, rappelle que l'inégalité est une donnée naturelle et souligne que la vie, toute la vie, est fondamentalement une lutte pour la survie du plus fort.
La gauche, faut-il le rappeler, conteste toutes les opinions que je viens d'énumérer.
Alors quel effacement du clivage gauche-droite ? Il est philosophiquement et politiquement exclu. Vous pouvez évidemment aller en répétant partout qu'il n'y a plus ni de gauche, ni de droite, mais alors vous mentez ou bien vous vous mentez.

Écrit par : Horpor | 07/05/2017

Oui àu ne école de cadre mais ça va être long !
surtout je crois ça peux faire écho à la comm haut dessus sur Alliot. Il est facile de croire que c'est des tronche de notables frustrés comme ça et la caca qu'il y a dans sa tête que les autres appellent "fascisme". Un vrai fasciste, un Jean-Luc Iannone leur ferait moins peur.

Écrit par : Il Popolo d'Italia | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Ecoutez bien ce passage :
1/ l'euro en tant qu'instrument du racket banquaire (0% BCE ---> 1%;2%;3% pour les peuples, et au milieu les banques !)
2/ le compte au bahamas de Macron
3/ la recomposition politique

et le courage du bonhomme, quoi que l'on puisse penser de ses références à cette escroquerie dans le rien qu'est le "gaullhysme"
et l'attitude insupportable des journalistes

Écrit par : dimezanov | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

LES DOCUMENTS

https://ia601507.us.archive.org/14/items/onviuq/onviuq.pdf
et
https://ia601507.us.archive.org/14/items/onviuq/bspenp.pdf

mentionnés sur le blog de Pierre Jovanovic : http://www.jovanovic.com/blog.htm

SONT DES ORIGINAUX PROFESSIONELS.

En effet, CETTE ETUDE TECHNIQUE LE PROUVE :
[ .... le mode opératoire est professionnel et pas du tout celui d’une affaire montée de façon amateur par des adversaires de Macron et supporters de Le Pen.
Ce qui est amusant, c’est que Canon en français est bien une arme qui tue. ] https://bivol.bg/en/canon-for-macron.html

Comme avec toutes les blaques "à l'ancienne" du bon Vladimir, c'est la suite qui promet d'être gratinée et nous allons sûrement vivre une expérience historique et humaine passionnante.

Écrit par : dimezanov | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

"Il y va du destin de l'espèce humaine. Car de même que l'hitlérisation de l'Europe préparerait sans doute l'hitlérisation du globe terrestre, accomplie soit par les Allemands, soit par leurs imitateurs japonais - de même une américanisation de l'Europe préparerait sans doute une américanisation du globe terrestre. Le second mal est moindre que le premier, mais il vient immédiatement après. Dans les deux cas, l'humanité entière perdrait son passé."
Simone Weil, écrits historiques et politiques, 1943.

Écrit par : dimezanov | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Un point de vue technique sur les Macronleaks

Il y a des gmails dans ces leaks de documents et pirater un gmail c'est presque impossible sur le plan de la faille informatique.
Restent 3 options :
Soit une faille humaine (piratage de mobile + vol de log) et ça, c'est nécessairement un "service" qui a fait ça et si cette hypothèse s'avère juste, seulelent qui auraient pu faire ça.
Soit une intervention étatique (sur demande où non) par un état qui a une backdoor dans les BDD de Gmail et actuellement il n'y a théoriquement qu'un seul pays capable de faire ça.
Soit du phishing. Pour Hillary ç'est parti avec du basique, des mdp bourrins. Le phishing est probable (le niveau de certains spécialistes est vraiment stupéfiant à ce sujet.
par exemple la seule différence entre une page paypal authentique et un phishing = la date de délivrance du certificat HTTPS, chose que jamais un lambda ne regardera).

Par contre pour les emails qui viennent du serveur "En Marche" qui doit être chez OVH, là ça peux être tout le monde car c'est "free party" chez eux

Écrit par : dimezanov | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Autre hypothèse concernant la source des Macronleaks : "Macron associate, Corinne Ehrel, dies unexpectedly hours after hacked Macron emails are published. A Seth Rich coincidence?"
#MacronLeaks

https://twitter.com/correctthemedia/status/860871842386542592

Écrit par : dimezanov | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Macronleaks suite
quelques donateurs dérangeants (pour le moins) pour Macron :
- Soros : 2 365 910,16 euros
- David Rothschild : 976 126,87 euros
- Goldman-Sachs : 2 145 100 euros
- Obama : 10 654 euro euros
https://francais.rt.com/rtmobile/v3/news/latest/37940/html
DIFFUSEZ LE PLUS LARGEMENT POSSIBLE

Écrit par : dimezanov | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Macronleaks suite : Soros is trying to take over France ! MACRON = MARIONETTE DE SOROS

"The hack is real and the incriminating evidence shows the same disdain for the French people as the Democrats had for the American people. What they reveal is clearly the conspiracy of the “establishment” to sell out the French people just as the Democrats did in 2016.
Perhaps with hindsight we will see that +."
https://www.armstrongeconomics.com/international-news/politics/macron-hacked-but-if-looks-like-anti-establishment-anti-soros-movement/

DIFFUSEZ LE PLUS LARGEMENT POSSIBLE

Écrit par : dimezanov | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Suite aux révélations des "MacronLeaks" je pense que ça va être trés chaud ce soir.

Un ou plusieurs candidats, Mélenchon au moins, +/- Marine si elle est perdante, vont déposer une requête en annulation de ce scrutin totalement faussé
1/ par la propagande
2/ par les plafonds autorisés de dons qui ont été largement dépassés ... rien que cela suffira à invaliderait la candidature de Macron ...

Ces élections sont trafiquées depuis le début. Et dire que de braves gens qui n'ont même pas l'excuse d'être riches vont voter pour Macron, j'enrage.

Écrit par : dimezanov | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Hoptor, c est quoi ton probleme?

Écrit par : Three piglets | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Je ne vous ai pas bien entendu, alors je vous retourne la question, Cochonnet : quel est votre problème ?

P.S. Cela dit, comme tout un chacun j'ai un certain nombre de problèmes, l'un des principaux étant la disparition physique du peuple français.

Écrit par : Horpor | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Dixit le célibataire sans enfants ?

Écrit par : Calliclès | 07/05/2017

la "solidarité racial" :D voir des blancos conspuer Marine à Reims , tenter de l' écharper ... des saletés de gauchiasses soumises à quatre pattes au Pouvoir bancaire qui j' espère les fera crever ! le foutre par dessus bord du navire France ... race ou pas race !

Écrit par : EQUALIZER | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Redefinition des forces a partie de maintenant.

De toute façon un parti "racial francais" c´est pas pour demain, c´est la taule direct sous Macron.

Faut avancer masqué a ce niveau là...

Écrit par : JÖ | 07/05/2017

@ EQUA

J'aime bien m'amuser a tordre les mots,leurs sens :-) : sale rasse ! Rasse est un panier servant au transport de charbon si j'ai bien retenue l'explication !
Tiens..ça me fait penser a ce titre de chanson,Trust « la race » ou bien « au nom de la race »..aimant bien sa voix douce et mélodieuse a Berni,particulièrement dans ce titre,je le recherchais sur youtube et il est introuvable..étrange ça. De nombreux autres titres étant présents sur youtube par contre..

Écrit par : UnLorrain | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Riez un peu alors:
https://www.youtube.com/watch?v=2-r3On5xWeY

(Imaginez un peu ce genre de truc passait sur M6)

C´est bidon mais c´est assez drôle rétrospectivement...

(Tout ça part d´ici en fait:
https://www.youtube.com/watch?v=76awLHyw9b8

"ca me fait marrer de voir un noir chanter "émeute blanche"
"Tu penses ça ? Je te tiens a l´oeil..."

Il y a une autre scène ou un skinhead arrache une affiche Rock Against Racism en rageant un "branleurs de gauche".
Eternellement sacrifiés par les memes...

Écrit par : JÖ | 07/05/2017

"Faut avancer masqué a ce niveau là..."

Oui, il faut avancer masqué, mais il faut d'abord être convaincu qu'il faut avancer dans ce sens-là.

Écrit par : UnOurs | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Je prêche surement un convaincu mais : non il ne faut plus "avancer masqué".
C'est exactement cette approche qui s'est explosée contre un mur il y a une semaine. S'épuiser, perdre du temps à attaquer sur les côtés, des cibles soit hors de portée (Pas au niveau), parfois même inopérantes ou qui ne font pas consensus (Sur ce blog entre autres) et pire parfois même contre-productives. Alors même que l'ennemi lui n'est pas dupe. Il nous désigne clairement et vous ne pouvez même pas répondre à ses attaques.
Avancer masqué... c.a.d. frapper ou se défendre sans utiliser le principal point faible de l'adversaire ? Ce par quoi tout le monde se réveille, le levier par lequel n'importe quel bulot peut ensuite très simplement et rapidement comprendre tout l'ensemble du scandale, et face aux blocages la nature exact de ce qui se passe, où et qui.
L'immigration, quelque soit les sujets que vous abordez ici, est la pierre de touche, le point de contact en tout cas, le constat le plus simple et le plus honnête, d'où tout part et même tout peut se dénoncer. C'est central. Y avoir renoncer pour quelque raisons que ce soit fut une grosse erreur à mon avis.
Ensuite cause ou conséquence, on en discutera encore dans 20 ans. Et faire un préalable de trancher cette question avant tout c'est un manque d'humilité.

Écrit par : Cotuatos | 10/05/2017

Le simple fait de dire que les races existent expose a du pénal...

L´immigration on peut en parler, le problème racial, c´est couteux.

Écrit par : JÖ | 15/05/2017

nous serons les aventures potachères des concombres masqués ! :D

Écrit par : EQUALIZER | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Des talons sans Achille aussi.
(Ca m´avais plaisir de découvrir le coté suspect de Greg moi qui adorait ses bandes dessinées gamins...)

Écrit par : JÖ | 07/05/2017

@Jö : après l' arrivée de la gôche au pouvoir (1981) Greg était parti je crois aux USA . Il rédige un billet , mles carnets de l' émi greg (chez minute je crois) je dis ça de mémoire .. des trucs bien oubliés .

Écrit par : EQUALIZER | 07/05/2017

Greg n´était pas Belge ?
Je crois qu´un des trucs les plus drôle, c´était dans un de ses albums ou Talon se retrouvait dans un rôle de dirigeant bien dégagé derrière les oreilles présentant un programme pour la jeunesse "qui allait travailler bénévolement pour l´état 6 jours sur 7"...Les émeutes suivaient évidement.
"travailler ? Ca va pas la tete c´est quoi ce fou !" j´en rigole encore tellement c´était ultra grincant...

Écrit par : JÖ | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Le pays frole la crise de nerf. Amusant.

Écrit par : Three piglets | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Les législatives promettent...
En fait c´est pas gênant pour Etron, la Belgique n´a pas non plus de majorité ni de gouvernement, ça tourne tout seul sans problème...

Écrit par : JÖ | 07/05/2017

11 millions pour Le Pen, 12 millions d'abstention, 4,2 millions de blancs ou nuls et 4 millions de non inscrits ça en fait du monde.

Écrit par : Hugues capet | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

Bon.

On s'est bien fait enfiler, non?

Écrit par : Popeye | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

0Popeye, 34% de vote FN, c'est un tremblement de terre! L'antifascisme comme arme de classe, c'est mort...

peu importe: FN ou FDG ou Macron. le vrai pouvoir est invisible.
Quand c'st le bordel comme ce soir, je pense à Junger qui a vu son pays en 18 et 45 mis à l'encan, envahi, détruit et qui est resté ce combattant, ce travailleur, ce poete. Une leçon de stoicisme et de courage par gros temps. Mais il y a d'autres figures...

Écrit par : hoplite | 07/05/2017

Répondre à ce commentaire

J'avais espéré un 40 voire 42...
Ou même plus.
Que la clique macronienne sente - un peu - le coup de pied dans les couilles.

Il est vrai que Marine Le Pen progresse de pas loin de 4 millions de voix.

En gros, je suis un peu dans le même état d'esprit qu'après les régionales. Mais je me soigne : je viens de me visionner la "curée de campagne #7" de Rougeyron. Une fois de plus très construit, et exigeant.

Écrit par : Popeye | 07/05/2017

après Charlie , le Bataclan , et Nice (et qques merdes adjacentes) bougies ou fleurs ... les français ont voté "j'irai cracher sur vos tombes" ... tout l' Ouest a voté Macrotte avec des scores de raie publique bananière ! et Bordeaux ! et chez bayrou ... du 80% ... haha la solidarité raciale ? avec ces enculés ? jamais ! qu' ils se fassent enculer par des troupeaux de "migrants" et égorger hallal ! rien à foutre !

Écrit par : EQUALIZER | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

C'est un score étonnant pour le banquier et ses maîtres, auquel eux-mêmes ne s'attendaient pas.

Je sens qu'on va apprendre des trucs après coup, après les tripatouillages du premier tour.

Écrit par : Carine | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

si on croit ces chiffres (je ne sais ce que valent)

même les électeur de NDA n'ont pas su voter Lepen au second tour

http://www.fdesouche.com/851001-reports-de-voix-21-des-electeurs-de-fillon-et-11-des-electeurs-de-melenchon-au-1er-tour-ont-vote-le-pen

protégée par les digicodes dasn les centres des villes, la bougeoisie comprador se rit des migrants ou des trucs LGBT. Que rien ne change pourvu que ses actions continuent à monter.

ce n'est pas la première fois qu'un pays est vendu par sa bourgeoisie

Écrit par : Il Popolo d'Italia | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

En voulant faire barrage à une extrême drouuââte fantasmée, ces cons ont élu la vraie extrême droite, celle du capital. Qu'ils souffrent, qu'ils se prennent des Bataclans et des lois travail II dans la gueuler, rien à foutre.

Écrit par : Hugues capet | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

tout à fait dacodac ! dommage que nous sommes aussi sur ce putain de Titanic , mais pour la génération i-pod i-péd' i-han ! faire-la-teuf ça va baigner ! heureux geek ! les salariés vont morfler ? tant mieux ! les retraités aussi ? super ! si j' étais pas dans le tas j' applaudirais à quatre mains ! comme ces enculés de français des USA qui ont voté Macrouille à 94% ! fumiers de bobos hillaristes ! S' il faisait b on en Corée-du-Nord j' aurai demandé l' asile politique : un pays ethniquement homogène sans immigration des martiens .. impec' ! hélas on se pèle au pays du Matin calme ! peut-être les bords de la mer noire ? chez les mafieux poutiniens ? le monde est petit finalement ... :D

Écrit par : EQUALIZER | 08/05/2017

Voyons le positif.
La théorie de la "réconciliation" est morte hier soir.

https://vid.me/sPZM

Écrit par : UnOurs | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

Mizilmons dits "du quotidien":

http://www.fdesouche.com/851025-chaude-ambiance-apres-la-victoire-demmanuel-macron

Écrit par : UnOurs | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

Vois le reste aussi. Le theorie de la grande solidarite raciale egalement. Quand le grand ouest francais fds a fond et paris votent pour Macron, c est un doigt d honneur à ton souhait.

Écrit par : Three piglets | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

subtile remarque

j'ajouterais ceci : avant que les frigos soient vides à Bordeaux, à Agen ou à Pau il va falloir attendre longtemps. Les frigos seront plus tôt vides à Saint-Denis et à Sarcelle

Écrit par : Mistersmith | 08/05/2017

Je suis réaliste.

Je sais bien que la "grande" solidarité raciale blanche n'existera jamais, pas plus que la "réconciliation".

Je dis seulement qu'il faut agglomérer en masse compacte le 30-40% des Blancs qui sont "sauvables".

Le reste n'a aucun intérêt.

Écrit par : UnOurs | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

Quasiment tous refusent l'immigration.
60-70% ont préfèré s'en accomoder plutot que de perdre, ce que les 30-40% avaient mis dans le package des solutions qu'ils proposaient.

Écrit par : Cotuatos | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

L ouest ne s accomode pas d un phenomene qu il voit de loin. La ou il y a immigration, il y a vote patriote. Le pire etant cette region de cas soc qu est la bretagne.

Écrit par : Three piglets | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

"La ou il y a immigration, il y a vote patriote."

Oui.
Mais c'est trop tard et ça ne sert à rien.

En Suisse, le peuple souverain a voté contre la libre circulation.
Hé bien, on l'a quand même.

Écrit par : UnOurs | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

Moralité: la strategie electorale est un echec. Ici et ailleurs.

Écrit par : Three piglets | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

On a fait grand cas de l'accueil des 50 migrants de Saint-Brevin-les-Pins, avec confrontation des pro et des anti sur la place de la mairie, avec même un reportage sur le départ de Calais et l'arrivée triomphale des mecs.
6 mois plus tard, ils n'y sont plus ...
Partis sur Saint-Nazaire communiste ?

Écrit par : Carine | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

Le totalitarisme oligarchique s'installe : « J’ai reçu une injonction d’un avocat de Macron pour avoir partagé une info WikiLeaks ».

Rochedy paie probablement pour son excellente vidéo sur les revenus des banquiers d’affaire qui arrivent à avoir moins de patrimoine qu’un branleur de syndicat.

http://lesobservateurs.ch/2017/05/07/avec-macron-le-totalitarisme-est-deja-la-jai-recu-une-injonction-dun-des-avocats-de-macron-pour-avoir-partage-une-info-wikileaks/

Écrit par : dimezanov | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

@Horpor

11 millions de Fds ont voté pour le camp national. Ces 35%, ça correspond, environ, à 45% des Européens vivants dans ce pays qui se sont déplacés pour voter. Du jamais vu! Comme le dit hoplite, c'est un séisme, certaines choses ne seront plus comme avant. Je ne suis pas un pro-Le Pen, mais malgré tout, en dépit, à mon avis, de certaines erreurs tactiques, je reconnais que MLP a été au charbon et a donné tout ce qu'elle pouvait. Et, ça, elle en paie le prix tous les jours. Ca mérite un peu de respect.

@TP

Pourtant, du cpf, il y en a à Bordeaux, et un bon paquet. Et cela s'accompagne de son lot d'incivilités, comme ils disent.
La Bretagne, c'est incompréhensible. Comment peut-on être avoir un fort sentiment identitaire et accepter l'immigration?

Écrit par : Sven | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

"Comment peut-on être avoir un fort sentiment identitaire et accepter l'immigration?"

peut-être de la même manière que l'on se dit catholique, contre la PMA, GPA et que finalement, malgré une reticence – mollassonne il est vrai – du clergé on finit par s'en accomoder pour que... rien ne change

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/05/08/97001-20170508FILWWW00074-les-catholiques-ont-mis-macron-en-tete.php

Écrit par : Mistersmith | 08/05/2017

Par les temps qui courent, même une chèvre estampillée d'extrême droite et contre l'immigration aurait attiré 33-34 pourcents.
Li Poun n'a aucune excuse, elle est le visage ignoble par excellence de la politique contemporaine.

Écrit par : Horpor | 09/05/2017

Le camp national, c est le camp des travailleurs et producteurs de richesse. Celui de Macron, celui des parasites. Retraites, cadres sup, inactifs, etc etc.

Écrit par : Three piglets | 08/05/2017

Répondre à ce commentaire

Alors un général de division, voire un simple capitaine, sont-ils également des parasites ?

D'ailleurs, Cochonnet, continuez à répandre ce type de pensée, nos ennemis n'attendent que cela de l'extrême droite : que l'on reprenne les slogans de Mélenchon et des autres rouges.
Vous voulez, à ce que je vois, persévérer dans la stratégie de Philippot. Or, hier celle-ci a mis KO le FN ...

Écrit par : Horpor | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

Vous avez voulu Macron, vous allez l'avoir, et je ferai tout pour le soutenir dans ses réformes, car il a tout annoncé avant...
Vous allez boire la coupe jusqu'à la lie...
#MacronJusquàLaLie
#Macron2027

Écrit par : dimezanov | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

Vous vouliez Macron pour faire barrage au Front National.
Maintenant, je veux Macron pour faire barrage à vos conneries de sales gauchistes.
Jusqu'à ce que vous en creviez, vous & vos gosses.
#AssumeTonVote.
#JeSoutiensMacron!

Écrit par : dimezanov | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

Installation de camps de migrants
à proportion des scores Macron ...
Paris 90 % ... 1er sur la liste
#AssumeTonVote.
#JeSoutiensMacron!

Écrit par : dimezanov | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

https://www.polemia.com/marine-le-pen-pas-au-niveau/

Écrit par : Hugues capet | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

outch !
il cogne fort Le Gallou, là
mais on n'arrive pas à lui donner tort

Écrit par : Mistersmith | 09/05/2017

Le Gallou a raison mais doit être complété.

1/ concernant MLP : 100% d'accord. C'est cruel mais c'est comme ça. Pas au niveau. Doit rendre son tablier.

2/ deux autres problèmes de type "marketing" mais absolument fondamentaux non abordés par Le Gallou :

a- connotée négativement à un point inimaginable la dynastie Le Pen doit impérativement avoir la sagesse de se retirer.
Leur nom est un repoussoir.

b- le FN est également un repoussoir absolu. Il doit avoir la sagesse de s'auto-dissoudre pour permettre la renaissance d'une nouvelle force qui doit impérativement être indépendante de la dynastie LP.

St Cloud c'est fini.

Écrit par : dimezanov | 09/05/2017

Le Gallou est de l' ancien Fn d' avant la scission LePen Mégret catastrophique , qui a flingué le fn en pleine ascension et a fait perdre une dizaine d' années irrécupérables . Avec Mégret (Polytechnicien, ingénieur PetC), Le Gallou (ENA) et tant d' autres , le fn comptait des "pointures" ! il ne reste que Bruno Gollnish . Les têtes pensantes étaient regroupée dans le "Conseil scientifique du fn" ... que reste-t-il ? sans doute des gens de valeur , mais vu d'=' en dehors on ne s' en rend pas vraiment compte . Perso j' avais soutenu Mégret . Immense gâchi auquel JMLP n' est pas étranger ! A l' époque Le Gallou a dit très justement "JM LePen a été une locomotive, il est devenu un boulet !"

Écrit par : EQUALIZER | 09/05/2017

Pas de cadres et Le Pen entourée de courtisants...

Chaos total pour tous les partis a venir ?

Écrit par : JÖ | 09/05/2017

oh oui oh oui
que les lepen dégagent oui
je suis certain en plus que – dans un premier temps – cela fera perdre des points électoraux au "camp" nationaliste (bof). Je ne doute pas qu'on ait un éclatement, une dispersion préjudiciable – dans un premier temps –. Mais OUI il faut qu'on en finisse avec la lepenerie. C'est la condition sine qua non pour qu'emerge une vraie doctrine. Car nous aussi, les fachos, nous sommes pris en otage à chaque élection, obligés – pour ceux qui votent – de voter contre nos idées...
QUE LEPEN DEGAGE OUIIII !!!

Écrit par : Dia | 09/05/2017

une raison de plus d'être fier
https://www.lefigaro.fr/elections/resultats/corse-du-sud-2A/sainte-lucie-de-tallano-2A308/

Écrit par : dimezanov | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

@ Sven

Il n'y a pas de fort sentiment identitaire en Bretagne, c'est marginal. Les Bretons n'ont que les mots "métissage, vivre ensemble citoyen, diversité obligatoire" à la bouche.

L'identité n'est plus que du folklore, du tourisme, du festivus. La différence se fait entre les grandes villes, toutes gauchistes à la puissance 1000, même si les scores de MLP ont grimpé, et les campagnes loin des grandes villes où règnent le chômage, la précarité, les suicides des agriculteurs, la désindustrialisation, les abattoirs qui ferment les uns après les autres, les familles en dessous du seuil de pauvreté, les maisons délabrées dans les campagnes, les bénéficiaires du RSA en hausse, l’écotaxe votée par les élus socialistes bretons ni vu ni connu j’t’embrouille…

Il y en a un parle avec beaucoup de lucidité de la Bretagne, c'est L-F Céline, un Breton ...

Écrit par : Noone | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

+1

Écrit par : Carine | 09/05/2017

S'il en était besoin, la preuve d'une grande lucidité, d'une grande sagesse, d'une grande maturité et d'une véritable intelligence.
Chapeau bas Marion. Il faut laisser passer le temps. Et puis les français méritent ils une personne ayant tellement de qualités ?.... on peut vraiment en douter.
http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/05/09/35003-20170509ARTFIG00176-fn-marion-marechal-le-pen-envisage-de-renoncer-a-ses-mandats.php#reagir

Écrit par : dimezanov | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

bien que Marine parte donc aussi
il faut que ce grand fourre-tout idéologogique sans base qu'on appelle le FN disparaisse.

on peut déjà inaginer les pôles de la droite avec lesquels des scores de 1% à 2% aux élections locales seraient possibles :

- un gaullo-gaucho-souverainisme de valeurs républicaines, truc bizarre avec Philippette et Stevee

- une droite liberale anti-islam sioniste avec Manard, Connard, jewneration identitaire, riposte maçonnique et bien sûr l'israëlite Amiot

- une droite libérale migrantophobe non-sioniste avec Magret et Le Grollou (et l'aide numérique de Pierre Sauterelle)

- une droite ringarde catholique-en-latin, crispée avec Karl Mangue (?), Bernard Sainte-Marie

et enfin, "aufhebung" (relève) de toutes ces divisions inutiles : un VRAI fucking fascist party européen (et non plus tricolore quel bêtise) avec des vrais morceaux de doctrine dedans. Des mecs et des femmes de ce siècle qui n'aspirent pas à des "postes" à cravate, qui savent lirent (bon sang) et châtier physiquement leurs traitres. Donnez-nous notre Casapound ! Argh !! vite !!!

Écrit par : Dia | 09/05/2017

@Dia : sans oublier des morceaux de burnes dans le potage ! avec un soupçon de la vraie croix amalgammée , la bénédiction du curé Pinot , pine au cul papa pine au cul maman ! pendant que les chacals craignent pour leur peau , car l' heure des comptes viendra bientôt ! :D

Écrit par : EQUALIZER | 09/05/2017

Et le parti negrophobe du marquis de Lesquen ?
Et la mouvance Amerique Showparade ?
bref vous en avez oublié plein !!

Écrit par : Mistersmith | 10/05/2017

MMLP c'est bien la seule que je regretterais au FN...

Sinon vous avez vu ces images du régiment immortel à Moscou ? J'ai des amis russes qui y étaient , très émouvant et prenant aux tripes d'après ce qu'ils m'ont dit.

Écrit par : Hugues capet | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

Hoptor. Il s agit d une etude d opinion way. Je te laisse le soin de la trouver par toi meme.
Ensuite, sur le vote des milis. Il est à 95% pour le Front. Le reste votant blanc. Je connais bien l ecole d etat major de Saumur, et c est le retex actuel. Voila voila hoptor.

Écrit par : Three piglets | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

Ryssen
Marine Le Pen doit finir en beauté
https://youtu.be/EWGFcGEOlZ4

Écrit par : Mistersmith | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

Echo vicieux: Marine Le Pen était a la limite de proposer Matignon a Mélanchon entre les deux tours...

Vu que sa niece a lâché...

Écrit par : JÖ | 09/05/2017

Sur le papier c'était envisageable.
Mais à mon avis utopique vu le personnage Mélenchon: aucune confiance dans ce gars qui est pour moi le Tsipras français, la voiture balais de l'oligarchie libérale.

Écrit par : hoplite | 10/05/2017

pourquoi pas Mélanchon sûr que c'est un type pas franc du collier mais il serait temps d’apprendre à manœuvrer en devenant de vrais vicelard comme .... comme ce Hollande, tiens, qui nous a tous bien baisé.
La pureté c'est pour après s'être lavé les mains.

Écrit par : dimezanov | 10/05/2017

Avec Melanchon en premier ministre, si l ancien avait accepté, c etait jouable.

Écrit par : Three piglets | 09/05/2017

Répondre à ce commentaire

C´est pas sérieux, le public de Melanchon ne votera jamais Fn, et lui n´aurait jamais accepté.
(En plus je ne sais pas quand elle a eu cette pensée , mais elle avait peut être déjà vendu le poste a NDA).

(Bon c´est des "indiscretions" qui viennent de Minute, donc pas très sympas pour MLP. Du genre elle était toute contente de son débat avant de réaliser, meme si personne dans son entourage n´osait lui dire...)

Écrit par : JÖ | 10/05/2017

Ce qui est serieux Jo, c est le cnr. Comme nous avons fait le choix d aller jusqu au bout de l experience de chute, on y arrivera apres 1000 souffrances supplementaires.

Écrit par : Three piglets | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

Je ne crois pas a un nouveau CNR, je me demande parfois si on ne va pas disparaitre façon Pologne en pire, par contre en voir de toutes les couleurs,ça vous avez raison...

Écrit par : JÖ | 10/05/2017

Three piglets, c'est faux ce que vous écrivez. Macron a certes été privilégié par les cadres (des parasites ? Merci pour eux !), mais aussi par les artisans, commerçants et chefs d'entreprise (toujours des parasites, je suppose ?). Les retraités et chômeurs privilégiant Fillon et Le Pen.

http://www.lepoint.fr/politique/lyceens-chomeurs-artisans-cadres-qui-a-vote-quoi-24-04-2017-2122080_20.php

"Voilà voilà".

Écrit par : anonyme | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

ça que le FN ait perdu les pme et artisan c'est bien la faute à la stratégie actuelle : ne pas parler des choses qui fâchent de peur de passer pour Poujadiste !

Écrit par : Mistersmith | 10/05/2017

Oui, gloire au Cnr, qui nous a tant donné !

Tous ensemble, tous ensemble ...

Mélenchon, premier ministre !


P.S.
Parfois je me demande ce que font ici certains commentateurs : ils se sentiraient tellement mieux chez les ivrognes communistes.

Mais, franchement, vous rendez-vous compte ? Invoquer le Cnr sur un site identitaire ? Le Cnr, l'organisation qui œuvra pour l'établissement du régime actuel.

Écrit par : Horpor | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

Vous allez vite en besogne, Horpor..
Le CNR était avant tout un compromis entre travail et capital.
Un pari impossible entre staliniens mais patriotes, résistants de tous poils gaullistes ou pas et la france molle inondée de dollars..
Mais qui a produit 40 ans de reconstruction efficace sous la férule d'hommes un peu plus consistants que ceux dont nous disposons aujourd'hui.
Vous passez vite sur la mise en place d'un état providence destiné aux plus faibles et pas au Lumpen africain et sur quelques référendums suivis d'effets...
La trahison de cet esprit au debut des années 70 par le staff neo libéral de droite comme de gauche qui n'aura de cesse de déconstruire l'édifice n'obère pas cette séquence historique raisonnablement.

Écrit par : hoplite | 10/05/2017

Bon, je n'ai pas trop envie d'ouvrir un vaste sujet ; donc juste quelques remarques.


Les communistes, 'patriotes' ? Qu'ont-ils fait pour réarmer la France à partir de 1936 ? Qu'ont-ils fait entre 1939 et 1941 ? Enfin, pour arrêter une litanie déjà trop longue, qu'ont-ils fait pendant la guerre d'Algérie ou d'Indochine ?

On peut avoir une opinion, encore faut-il l'asseoir sur une assise réelle et incontestable.


Quant à l'Etat-nourrice, je ne l'élude point, car il fait précisément partie du legs tragique du Cnr. Pour le dire brièvement, le surpoids de la nourrice étatique, en assurant le panem et circenses, a déformé toutes les couches sociales inférieures ; regardez-les dans les rues et leurs supermarchés et dites-moi que c'est là un peuple fier de lui-même, instruit et prêt à la domination.

Enfin, si vous voulez parler de l'échec de l'Etat dirigiste dans les années soixante-dix, je ne pense pas qu'il faille l'attribuer à une nébuleuse de néo-libéraux (on est en France, hein, Giscard était un étatiste), mais plutôt à des causes structurelles, les unes internes au modèle (e.g. l'incapacité du dirigisme d'assurer une prospérité économique durable à cause de la concentration économique), les autres externes - par exemple, le développement économique de l'Asie du nord-est ou la nouvelle ligue des pays producteurs du pétrole. Après tout, la crise de l'étatisme dans les années soixante-dix n'a pas concerné que la France, mais bien la plupart des pays occidentaux.

Écrit par : Horpor | 10/05/2017

Parti comme c´est, l´état risque de sauter globalement, ça reglera le problème.

Écrit par : JÖ | 10/05/2017

non non, c'est intéressant comme question.

Giscard a réellement libéralisé le pays sur le plan social/sociétal et économique

Par exemple, sur le plan sociétal/social
-majorité à 18 ans
-legalisation avortement
-loi sur le divorce
-réforme audiovisuel
-college unique
-reforme conseil constitutionnel, etc.

Sur le plan economique, un septennat marqué par un doublement du chomage, une inflation assez forte mais globalement une decrue centralisatrice et planificatrice par rapport à la période Gaullienne:
-plan relance keynesien apres 73 et 80
-liberalisation relative de l'economie (sous Barre++) avec abandon progressif de la planification, de l encadrement du credit et du controle des prix, allegement des charges des entreprises, etc.
-au niveau européen, lancement sme (79) et monnaie unique achevée sous Mitterand mais largement construite sous Giscard+Schmidt.
- echec relatif donc sur le chomage (6% de chomeur à son départ soit le plein emploi!!) par rapport à GB+US mais faut pas oublier que si Thatcher et Reagan ont obtenu une certaine croissance en radicalisant l'orthodoxie libérale, c'est avec un cout social fort++

"Les communistes, 'patriotes' ? Qu'ont-ils fait pour réarmer la France à partir de 1936 ? Qu'ont-ils fait entre 1939 et 1941 ? Enfin, pour arrêter une litanie déjà trop longue, qu'ont-ils fait pendant la guerre d'Algérie ou d'Indochine ?"

le PCF, l'appareil dirigeant communiste en France et de nombreux français ont entravé l'effort de guerre, collaboré avec le PCUS entre 39 et 41 et trahi les intérets de la France coloniale pendant les deux guerres d'indépendance, c'est vrai.
Il n'en reste pas moins, à mon sens, que l'écrasante majorité des français communistes étaient des patriotes et l'ont montré en étant capable de s'allier, nolens volens avec les gaullistes en 45 pour construire ce compromis historique entre capital et travail...

"Quant à l'Etat-nourrice, je ne l'élude point, car il fait précisément partie du legs tragique du Cnr. Pour le dire brièvement, le surpoids de la nourrice étatique, en assurant le panem et circenses, a déformé toutes les couches sociales inférieures ; regardez-les dans les rues et leurs supermarchés et dites-moi que c'est là un peuple fier de lui-même, instruit et prêt à la domination."

Je ne suis pas libéral au sens ou pour moi, l'Etat réduit au rôle de veilleur de nuit est un blanc seeing tragique laissé au marché contre l'intéret des plus fragiles. Il faut un équilibre entre marché et "planification": l'un sans l'autre ça donne le chaos soviétique ou le chaos anglosaxon...
Le monde contemporain gouverné par le marché et le droit (vision libérale) produit également des hordes de zombies décérébrés mus par le seul assouvissement de leurs désirs compulsifs...et l'Etat n'y est pas pour grand chose.
A l'individualisme et au nominalisme libéral répondent de façon symétrique l'extension de politiques destinées à pallier l'effondrement des structures traditionnelles de survie (groupe, famille, entraide communautaire, etc.)
Il faut avoir une vision d'ensemble, je pense.

Et l'embellie anglaise (en terme de croissance mais pas sur le plan social) des années 80 est largement due à la découverte et à l'exploitation du pétrole de la mer du Nord...).

Écrit par : hoplite | 10/05/2017

A propos de Giscard et de ses réformes, notamment concernant le contrôle du corps et de la liberté de la femme, je crois qu’il était plutôt obligé par la majorité de la société de les faire passer. C’est en fait une société gaulliste, nourrie à l’Etat-nourrice, qui a demandé ces réformes.
Enfin, cela nous ramène à la fin du règne du colonel De Gaulle – le vieux a été chassé du pouvoir par la société forgée par les Trente glorieuses. On revient toujours au même, à savoir la société de consommation créée par l’Etat-providence. Des libéraux, ou des néo-libéraux, il n’y a pas de trace.

Pour le reste, vous rappelez vous-même que le dirigisme désespéré de Giscard n’a rien résolu et a même empiré les choses – le chômage structurel date de son époque.

Pour la planification économique (à la De Gaulle), je ne dirai rien, tant son inanité est connue depuis le début du vingtième siècle, mais vous êtes libre d’y croire, sauf que fort heureusement même dans notre pays sur-étatisé vous aurez de moins en moins de partisans.

Quant à l’alliance des ivrognes communistes avec De Gaulle, je crois que cela était moins lié à leur patriotisme qu’au contexte géopolitique – la Maison mère (l’Urss) voulait éviter une trop grande emprise américaine en France, d’où l’ordre moscovite de collaborer avec De Gaulle. De son côté, ce dernier, mu par son anti-américanisme, et effrayé devant la superpuissance américaine, ne demandait pas mieux.

Finalement, je crois qu’il y a entre nous un malentendu sémantique – pour moi être patriote n’est pas suffisant, il faut être identitaire, penser ethnie, penser mémoire qui y est inscrite.
Pourquoi n’est-ce pas suffisant ? Ne serait-ce que parce que n’importe qui peut être patriote en France. Par exemple, Macron (et je suis très sérieux) est un patriote, tout comme beaucoup de ses soutiens, car ils veulent, eux aussi, ce qui leur semble être le bien pour notre pays. Or, contrairement à un identitaire, un patriote, macroniste ou autre, ne pense pas à la sauvegarde du peuple français et de sa tradition – ces notions et réalités n’ont guère de sens pour lui, seule la construction politique de l’Etat et une vision contractuelle du peuple l’intéressent.
Une telle vision, une vision patriote donc, me semble très décevante, voire destructrice pour le peuple français. Alors que certains, voire nombreux, communistes aient été patriotes n’a pratiquement aucune valeur pour ceux qui entendent sauver le vrai peuple français.

Bref, comme je l’ai dit plus haut, toutes ces questions sont vastes et compliquées. On aura encore le loisir d’en reprendre la dissection.

Écrit par : Horpor | 10/05/2017

oui c'est compliqué comme question.
je ne crois ni en Mélenchon ni en MLP pour qui j'ai çvoté par défaut me sachant non représenté en fait. Mais dans l'espoir de sortir cette clique d'apparachik qui trustent le pouvoir depuis 40 ans.

Quant à ne concevoir la patrie ou la nation QUE sous l'angle de l'ethnie/race, c'est pour moi une impasse. C'est une partie de la réponse évidemmment, mineure pour nous autres occidentaux, desaffiliés de cette question raciale mais pregnante partout ailleurs en Afrique, Asie ou ailleurs.
La lecture de classe me parait bcp plus fructueuse.
Autour de moi (CSP+ caucasien chrétien culturel mais athée) aucun identitaire, aucun patriote, QUE des antifas rabiques célébrant l'autre soir la victoire de la raison sur le fascisme.
Vous voulez causer "patrie" avce ces mecs là et ces filles-là? lol.

Écrit par : hoplite | 10/05/2017

A propos des communistes (Je connais-entre autres- des gens qui ont esquivé des balles de VolksPolizei, j´ai peu de sympathies pour...), vu qu´il étaient armés et nombreux en 45, De Goal n´avait peut être pas beaucoup le choix. et puis les reformes giscardiennes étaient peut être plus dues a l´influence societale des campus US (Peut être pas imperméables a des subversifs venus d´ailleurs, mais pas uniquement) sur cette bonne vieille France "gaullienne"...

Écrit par : JÖ | 10/05/2017

oui JO, je crois évidement que CDG n'avait pas le choix...son tour de France entre 44 et 45 pour éviter le basculement de régions entières dans l'orbite coco et installer ses hommes en dit long sur la menace communiste bien réelle à l'époque.
Quant à VGE, c'est un young leader à la Kennedy, fasciné par la "nation sur la colline" et le kitsch Kennedy. Quant au départ de CDG et aux événements de 68, il est permis d'y voir -déjà- une révolution orange (sans anachronisme) fomentée tous ceux qui refusaient les velléités d'indépendance française à l''égard notamment des USA et d'Israel.

Écrit par : hoplite | 10/05/2017

"Y avoir renoncer pour quelque raisons que ce soit fut une grosse erreur à mon avis."

dans le débat vs Macaron, tu veux dire? parcequ'il me semble que le thème a été abordé durant la campagne par le staff du FUN..

Écrit par : hoplite | 10/05/2017

Hoplite, je doute qu’il y ait grand monde ici à ne concevoir la nation que sous l’angle ethnique ; on sait bien qu’une nation est bien plus que sa tradition ethnique.
Cela étant dit, la nation n’existera plus dans sa forme traditionnelle, si l’on lui enlève ses fondements ethniques. Alors tout ce qui fait la forme particulière de la nation disparaîtra peu à peu – la façon de parler, de prier, de marcher ou de penser, etc. Car la simple vérité est que la génétique a un tel poids sur l’expression culturelle et sociale d’une nation qu’en changeant l’une, on fait muter l’autre. Par conséquent, prétendre à défendre la nation en négligeant l’ethnie est une supercherie de la part de ceux qui se disent amoureux de cette même nation.

Alors, si l’on fait fi du peuple, c’est-à-dire l’ethnie, à quoi bon lutter pour la nation ? Pour se promener avec drapeau le 14 juillet ? Pour tressaillir en voyant quelque misérable char français ? Applaudir en voyant une équipe bleu-blanc-rouge gagner un tournoi ?
A quoi bon tout cela, si, au lieu de l’essence française, nous n’en avons plus que le cadre, les insignes officiels, mémoriels dirais-je, d’un peuple qui n’est plus ?


P.S. Au sujet de votre analyse de classe, je serai très circonspect : si vous entendez par là l’analyse marxiste (ou ‘marxienne’ pour faire plaisir aux marxistes honteux), le jeu n’en vaut pas la chandelle, étant donné que le marxisme part d’une fausse – fausse, car démentie par l’histoire – prémisse, à savoir que l’infrastructure économique détermine entièrement (!) le processus historique. Si on y croit, on n’a pas longtemps étudié le passé.
En revanche, il n’est que trop clair qu’une analyse tenant compte des appartenances sociales des individus est nécessaire pour élucider une partie du passé, présent et devenir. Mais ce genre d’analyse vous enduira quand même en erreur, si, chemin faisant, vous faites abstraction des autres grandes forces sociales, notamment le libre arbitre – la volonté humaine dans l’histoire –, l’influence génétique – les groupes ethniques ne sont pas identiques dans leurs capacités cognitives – et … le fortuit – les accidents dans l’histoire.

Écrit par : Horpor | 11/05/2017

Je vous laisse développer pour Hoplite votre critique du marxisme. je me permets juste une précision. Je vous cite : "l’infrastructure économique détermine entièrement (!) le processus historique". Or le marxisme ne fait jamais et aucunement abstraction de toutes les "causes" humaines ou autres (y compris le hasard) et notamment de l'influence considérable de l'idéologie. Simplement le marxisme affirme que l'état historique des rapports de production est – en dernière instance (via toutes sortes de médiations) – ce qui est determinant. En clair que l'idéologie dominante c'est toujours – in fine – l'idéologie de la classe dominante. Pourquoi ? Notamment parce que – en dernière instance – elle seule jouit pleinement des sols psychologiques et matériels pour se s'épanouir

Quand à parler ici de "libre arbitre" (belle production de l'esprit bourgeoise !) c'est – pour une pensée de droite interdite depuis 60 ans et donc toujours balbutiante – prendre le risque d'une regression au niveau du lycée technique.

vous êtes plutôt pour la libre entreprise, c'est très légitime. Vous dénoncez l'étatisme jacobin et le goût français des impôts ? Eh ! mais très bien. Vous soutenez un différencialisme éthnique. Je plussoie encore (on se demande comment vous articulez un différencialisme éthnique, une esprit de la race donc avec ce "libre arbitre" individuel et bourgeois que vous tenez tant à maintenir)

Ne nous lançons pas dans la théorie politique armé du seul concept de "libre arbitre" (confondu qui plus est avec la "volonté humaine dans l'histoire").

D'une façon générale – regardez je vous prends au sérieux – une critique du marxisme est intéressante mais est-elle si urgente ? si urgente pour une "droite" orpheline de son esprit, de son discours, de ses arguments, de tout droit de réfléchir depuis 60 ans ? N'est-ce pas prendre le risque d'une regression de la droite à la pensée (?) de Louis Alliot ?

Écrit par : Dia | 11/05/2017

Le marxisme attribue un sens a l´histoire, c´est contestable aussi.
(Ca donne un joyeux millénarisme en bonus)

Écrit par : JÖ | 12/05/2017

Vous me confirmez, Dia, dans votre premier paragraphe, ce que j’ai écrit à propos de la fausse conception de l’histoire marxiste, à savoir que, d’un côté, le marxisme ignore, minimise ou rationnalise «via toutes sortes de médiations» toutes les diverses causations dans l’histoire, mais de l’autre – je vous cite – «affirme que l'état historique des rapports de production est – en dernière instance (via toutes sortes de médiations) – ce qui est déterminant.».
Vous êtes donc bien d’accord avec ma définition de l’analyse historique marxiste et pour cause : c’est ce que Marx et Engels écrivent noir sur blanc.
De plus, vous nous dites que le marxisme n’ignorerait pas, parmi d’autres causes secondaires, l’idéologie ; or, ici vous relayez la doctrine marxiste sans trop de précision : en fait, chez les marxistes, l’idéologie n’est pas une cause secondaire, mais primaire, car, toujours d’après eux, elle est une mise en idées des rapports de production qui, en tant que telle, détermine en grande partie le processus historique.
En clair, selon les marxistes, l’idéologie dominante de chaque époque est obligatoirement issue des rapports de production de cette époque. C’est là une «loi» marxiste du développement historique qui, en tant que loi, ne saurait souffrir aucune exception.
Une telle vision est évidemment fausse pour quiconque a soigneusement étudié l’histoire ; c’est que les façons de produire («les rapports de production») ne déterminent pas, ou du moins pas nécessairement, l’idéologie dominante de l’époque.
Un exemple bien étudié : entre 1614 et 1789 les rapports de production en France sont restés pratiquement identiques – le même modèle des sociétés traditionnelles est resté en place jusqu’en 1789, un modèle fondé d’abord et surtout sur le secteur agricole, ensuite le commerce et l’artisanat avec la présence, faible et limitée, de l’artisanat à grande échelle (la fabrique).
Alors, étant donné cette permanence des «rapports de production», selon l’interprétation marxiste de l’histoire, il faudrait qu’entre 1614 et 1789 l’idéologie dominante fût restée, en France, la même. Pourtant, on en conviendra aisément, cela n’a pas été le cas.
A travers toutes les tribulations politiques, le 17ième siècle français est resté foncièrement chrétien – toute l’idéologie dominante était chrétienne et monarchique. Or, que se passe-il avec le début du 18ième siècle ? Sans que les «rapports de production» changeassent, le nouveau siècle se vit développer une toute autre idéologie dominante, celle que l’on appelle «les Lumières». Celles-ci, vous devez le savoir, ont brutalement contesté l’ancienne idéologie dominante, celle du 17ième siècle, en lui substituant une nouvelle idéologie où tant l’idée monarchique que le christianisme étaient minimisés. Et on peut dire qu’à partir du milieu du 18ième siècle, la nouvelle idéologie était en train de remplacer l’ancienne au niveau des élites. A la veille de la révolution, c’était chose faite.
Nous constatons donc du 17ième au 18ième siècle un changement radical de l’idéologie dominante sans un changement radical des «rapports de production». Il s’ensuit que l’idéologie dominante n’est pas nécessairement corrélée aux façons de produire, bien au contraire, elle peut en être en grande partie indépendante. Il s’ensuit logiquement aussi que l’interprétation marxiste de l’histoire est erronée, puisque le lien prétendument indissoluble entre «l’infrastructure» et «la superstructure» est coupé.

Restons encore pour un moment au 18ième pour continuer à soumettre à la question le marxisme. En fait, il est intéressant de remarquer que ce dernier déclare que l’idéologie dominante est toujours produite par la classe dominante pour assurer la continuation de sa domination. Par conséquent, selon le marxisme, la classe dominante ne peut pas ontologiquement créer, soutenir et propager à grande échelle une idéologie dominante qui menacerait sa position de domination.
Une classe dominante travaillant en faveur de l’avènement d’une idéologie dominante contraire à ses intérêts de perpétuation est, selon le marxisme, une impossibilité.
Or, qui a travaillé le plus en faveur du développement de l’idéologie des Lumières ? Qui a aidé les ‘philosophes’, a financé leur travail, leurs publications ? A quel ordre d’Etat appartenaient par exemple Montesquieu, d’Holbach ou Helvétius ? Oui, c’était bien la noblesse et non pas la bourgeoisie qui, de toutes façons, n’avait alors pas beaucoup de consistance.
L’aristocratie française a donc contribué de façon décisive à la création et l’établissement des Lumières. Sans la noblesse et le soutien de la cour elle-même, les ‘philosophes’ n’auraient pas eu l’influence qu’ils ont eue.
Or, les idées proposées par le courant ‘philosophe’ mettaient ouvertement à mal la société traditionnelle et la position de l’aristocratie. Et pourtant, l’aristocratie a été derrière le développement des Lumières.
Autrement dit, alors que les marxistes nous disent que c’est «scientifiquement» (ou ontologiquement) impossible, au 18ième siècle français, nous avons une classe dominante travaillant en faveur de l’établissement d’une idéologie dominante qui menaçait ouvertement sa position de domination.
A nouveau, une «loi» marxiste tombe : contrairement à ce qu’affirme cette «loi», la classe dominante ne développe pas toujours ou ne soutient pas nécessairement une idéologie dont le but principal est la légitimation de sa position de domination.


En ce qui concerne le libre arbitre et sa prétendue origine «bourgeoise», je vous renvoie à Socrate qui, après sa condamnation, avait bien l’occasion d’exercer son libre arbitre : s’exiler ou boire la ciguë : comme il n’avait pas fait le lycée technique, mais était passé par le gymnase, il a choisi la ciguë.
Accessoirement, je vous rappelle, mais si je sais que vous en êtes bien conscient, que le libre arbitre est une notion bien développée dès les origines de la philosophie grecque. Cela dit, il ne fallait sans doute pas attendre la philosophie pour disposer d’une capacité naturelle.

(Il n’y a pas d’erreur de ma part, lorsque j’identifie le libre arbitre en tant que volonté humaine dans l’histoire. Etudiez l’histoire et vous comprendrez, même si je reste bouche bée devant votre remarque.)

Enfin, pour conclure, oui, il faut faire une critique du marxisme, parce que ce dernier est trop présent dans la réflexion identitaire en France ; conséquence probable du faible niveau culturel de la plupart des intéressés, mais aussi du manque criant d’universitaires et chercheurs associés à l’extrême droite. Tant que l’on n’aura pas libéré son esprit des scories marxistes, la mouvance identitaire (ou nationaliste) en France se trompera sans cesse et, vivant dans les ténèbres, continuera à manquer les rendez-vous avec l’histoire.

Écrit par : Horpor | 13/05/2017

"Enfin, pour conclure, oui, il faut faire une critique du marxisme"
Sophisme ou non, quand tu vois comment l'antiracisme avec le concept des racisés peut servir à justifier l'extermination d'un autre groupe, ne crois tu pas que même Marx pourrait servir à lancer une guerre d'extermination raciale ? Qu'on aurait beau jeu après la bataille de prouver par A+B que c'était un raisonnement faux, ca ne permettrait pas de revenir sur la réalité de ce qui a été fait.
Que le problème n'est pas là. Et que même, aussi pertinent que soit tes raisonnements et tes critiques, tu participes toi aussi à ta façon à une abstraction générale, à l'emprise de la raison, source de déracinement, de mise à distance de "phénomène" normalement purement naturel et instinctif.

Écrit par : Cotuatos | 13/05/2017

Comment une classe dominante en remplace-t-elle une autre ?
Par la subversion des élites en place avant de les virer (Par exemple...) ?

Je dis ça sans être "marxiste"

Écrit par : JÖ | 13/05/2017

Mais évidemment que le marxisme peut servir à une action d’extermination, raciale ou autre ! A part les marxistes (et encore), personne n’en doute. Regardez l’histoire de l’Urss, c’est une longue liste d’exterminations.
Par exemple, les koulaks ont été ‘racisés’, classifiés comme une espèce nocive au «peuple», et pour cette raison ont été ouvertement exterminés. On pourrait dire la même chose des ci-devant russes (nobles), de la bourgeoisie ou de certaines ethnies considérées comme ennemis du communisme qui ont subi le même sort.

Quant à ce que vous, Cotuatos, dites à la fin de votre commentaire, je vous répondrai que vous n’avez pas tout-à-fait tort ; toutefois, à mon avis, nous devons, pour comprendre notre époque et celles qui l’ont précédée, faire appel aussi à l’entendement et à l’analyse. Si nous nous refusons ici le secours de la raison, nous risquons de rester pour toujours aveugles et manipulables. Ou pire encore : ne comprenant pas la tragédie qui nous prend, nous risquons de lui attribuer des causes erronées, les réelles restant secrètes pour nous, faute de connaissances et aussi sans doute de courage d’aller contre l’opinion reçue.
Voilà pourquoi j’ai estimé nécessaire de rappeler le vide scientifique de la théorie de l’histoire marxiste. Le processus historique a bien d’autres causes que celles que lui prêtent les marxistes. Mais pour parvenir à les entrevoir, il faut d’abord se débarrasser de l’approche marxiste.
Pour revenir encore à votre remarque finale, je rappellerai que, pour mobiliser nos instincts naturels, nous avons besoin d’un encadrement social, culturel et militant ; or ce dernier ne peut provenir, s’il veut durer, que d’un processus de maturation et d’éclaircissement intellectuels.

Écrit par : Horpor | 14/05/2017

Marion Maréchal Le Pen :
"Pourquoi je quitte la politique ........................"
« Si nous voulons rendre ses lettres de noblesse à la Politique, il faut prouver aux Français qu’il existe aussi des élus libres et désintéressés refusant de s’accrocher coûte que coûte à leur statut et à leurs indemnités ».
« L’idée que je me fais d’un bon chef politique impose que je bénéficie d’autres expériences que celles du succès électoral ou politique ».
« Je ne renonce pas définitivement au combat politique».
« J’ai l’amour de mon pays chevillé au cœur et je ne pourrai jamais rester indifférente aux souffrances de mes compatriotes » (Dauphiné Libéré).
Voilà s'il en était besoin la preuve de grandes qualités.
Lucidité, sagesse, maturité, force d'âme, courage.
Et d'une véritable intelligence.
Chapeau bas Marion. Il faut laisser passer le temps.
Et puis surtout, en définitive, il faut que l'effondrement aille à son terme.
Comme nous venons d'en avoir la démonstration, ce peuple est déjà profondément et irrémédiablement transformé par le remplacement démographique.
Il est avachi, abruti, moutonnier, égoïste, imbécile, incapable du moindre début de raisonnement. Un ramassis d'individus incapables aussi bien de s'ouvrir à la plus petite ébauche de message de transcendance que de recevoir le moindre début d'inspiration politique collective.
Cette collection informe et abjecte par sa définition même de "républicains -1-soumis-en-marche", ce tas de résidus, cela mérite-t-il qu'une personne de qualité perde ne serait ce qu'une minute de son temps ?.... La réponse est non.
“Ce qui doit tomber, il ne faut pas le retenir. Il faut encore le pousser” (Nietzsche).
Seuls ceux capables de percevoir, de comprendre, de vibrer et de répondre à l'appel du Nibelunge not seront capables de se sauver de la malédiction.

Écrit par : dimezanov | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

...En meme temps vibrer avec un truc allemand.
Fallait peut être voter Macron finalement.

(Deuxième degré, mais en fin de compte si aucun truc français peut faire vibrer, tout est logique...)

Écrit par : JÖ | 10/05/2017

@JÔ le chant des nibelungen c'est le chant des Francs.

Écrit par : dimezanov | 10/05/2017

Ouais ouais...
Bon j´ai la version germanique en prise direct (Appreciable quand c´est par un filtre de culture classique très courante chez les ex de la DDR par exemple), j´aime bien hein, mais c´est pas ce qu´il a de plus français pour moi.
es tut mir Leid...

Écrit par : JÖ | 10/05/2017

Le regnum francorum repose sur la légende des Nibelungen, tandis que le pacte de Reims place la thaumaturgie des mérovingiens de Courlande puis de Thuringe sous l'auctoritas du pape. Celui-ci colonise la noblesse en christianisant la chevalerie d'origine païenne et germanique.
Depuis que le regnum francorum n'accepte plus le message des Nibelungen, il s'est fourvoyé dans la germanophobie pathologique, et il a perdu toute légitimité.
Louis XVI l'a compris trop tard à Varennes en tentant d'atteindre Lorsch et le sarcophage de Siegfried.
Avec la dégénérescence de sa noblesse devenue résistache (que l'on visite le cimetière de Picpus pour y voir les sépultures des ennemis du Reich) et le naufrage bivaticanesque, la trahison des welches est consommée.

Écrit par : dimezanov | 11/05/2017

Ha je ne connaissais pas ce point de vue.
(Aachen ou Aix la chapelle meme combat, mais Carolus Magnus c´est loin)
La germanophobie francaise, si vous voulez mon avis, ca commence juste...

Écrit par : JÖ | 12/05/2017

#Macronleaks suite.
En Marche avait connaissance, indexées sous le nom de code "martyre", des révélations relatives à l'affaire PÉNÉLOPE FILLON bien avant leurs publications.

Écrit par : dimezanov | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

Anonyme. Confondre fillon et lepen est deja une faute en soi. Parlant des cadres, je pense qu Hoplite en parlera mieux que moi. Bonjour'chez toi.

Écrit par : Three piglets | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

Three piglets, en quoi aurais-je confondu Fillon et Le Pen ? J'ai écrit que les retraités et chômeurs privilégient Fillon et Le Pen, c'est juste ce que dit l'article et donc le sondage en question :

"Chez les retraités, c'est François Fillon qui arrive en tête : l'ancien Premier ministre compte 35,3 %"

"La candidate du FN est plébiscitée par les chômeurs (29,9 %)"

http://www.lepoint.fr/politique/lyceens-chomeurs-artisans-cadres-qui-a-vote-quoi-24-04-2017-2122080_20.php

J'aurais dû préciser "respectivement" ? Bon OK, mea culpa, mais enfin c'était tellement sous-entendu par le renvoi à l'article qu'il suffisait de lire, que je ne me suis pas douté que vous me feriez un procès d'intention. De toute façon ça ne change rien, ce que vous disiez de ce sondage reste faux, point barre.

Écrit par : anonyme | 10/05/2017

certes, de la même façon que les vieux/retraités constituent l'électorat de base des "Républicains", ces cosaques sociologiques de la droite libérlale (les petits sous, comme dit 3P/Maurras?), les immigrés musulmans (à 90% il me semble), les femmes, une partie des fonctionnaires et les jeunes (une partie), ces cosaques sociologiques de la gauche libérale (comme dit Reymond) constituent de façon symétrique l'électorat de base du Camp Progressiste (PS+REM+VERTS+CENTRE).

et ils sont de fait majoritaires dans ce pays? pour combien de temps?

Écrit par : hoplite | 10/05/2017

Hoptor, fais toi chauffer une verveine. Ca ira mieux ensuite.

Écrit par : Three piglets | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

Les souffrances d'un jeune sioniste.
Ce pauvre Valls n'arrive plus à dormir autrement qu'allongé sur le ventre lui qui est obligé de se balader à poil en ville pour quémander une petite circonscription, avec un plug profondément planté là où vous pensez, et ce jusqu'à la garde, et en plus un écriteau "je suis le roi des cons" sur le front ......

http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/05/10/35003-20170510ARTFIG00089--ce-jour-valls-ne-remplit-pas-les-criteres-d-investiture-de-la-republique-en-marche.php

http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/05/10/35003-20170510ARTFIG00073-legislatives-royal-accuse-valls-de-polluer-le-debat-politique.php

Écrit par : dimezanov | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

oui il y a quelques consolations..
Valls est désormais marqué comme traître!
et il aime les claques cet enfoiré;)

Écrit par : hoplite | 10/05/2017

Ils se reconnaissent entre eux.
Méchants sans codes et sans limites.
Le propre des psycho-sociopathes.

"Je suis extrêmement lucide sur Macron et sur son équipe. Hollande est méchant, mais dans un cadre. Macron, lui, est méchant, mais il n’a pas de codes donc pas de limites."
Manuel Valls

http://www.lejdd.fr/politique/valls-hollande-est-mechant-mais-dans-un-cadre-macron-lui-est-mechant-mais-il-na-pas-de-codes-3329282

Écrit par : dimezanov | 14/05/2017

"Ca ne sera pas sa méthode, ça je peux vous le dire", a-t-elle assuré.
https://www.romandie.com/news/Macron-ne-vas-pas-brutaliser-les-Francais-avec-la-loi-travail/794532.rom
ELLE PEUT LE DIRE ET ELLE ASSURE ...

Matignon en vue pour la ségo ? bien possible .... ce serait amusant, un plug dans le fion de chaque électeur #Assumestonvote

Écrit par : dimezanov | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

A propos du CNR et de sa liquidation , le rappel d'un article de Denis Kessler , Strauss-Kahnien et Medef ( une sorte de synthèse , quoi) de 2007

"
Adieu 1945, raccrochons notre pays au monde !

jeudi 4 octobre 2007, par Denis Kessler



Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance. Un compromis entre gaullistes et communistes. Il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s’y emploie.

Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d’importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme…

A y regarder de plus près, on constate qu’il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance !

A l’époque se forge un pacte politique entre les gaullistes et les communistes. Ce programme est un compromis qui a permis aux premiers que la France ne devienne pas une démocratie populaire, et aux seconds d’obtenir des avancées - toujours qualifiées d’« historiques » - et de cristalliser dans des codes ou des statuts des positions politiques acquises.

Ce compromis, forgé à une période très chaude et particulière de notre histoire contemporaine (où les chars russes étaient à deux étapes du Tour de France, comme aurait dit le Général), se traduit par la création des caisses de Sécurité sociale, le statut de la fonction publique, l’importance du secteur public productif et la consécration des grandes entreprises françaises qui viennent d’être nationalisées, le conventionnement du marché du travail, la représentativité syndicale, les régimes complémentaires de retraite, etc.
Cette « architecture » singulière a tenu tant bien que mal pendant plus d’un demi-siècle. Elle a même été renforcée en 1981, à contresens de l’histoire, par le programme commun. Pourtant, elle est à l’évidence complètement dépassée, inefficace, datée. Elle ne permet plus à notre pays de s’adapter aux nouvelles exigences économiques, sociales, internationales. Elle se traduit par un décrochage de notre nation par rapport à pratiquement tous ses partenaires.

Le problème de notre pays est qu’il sanctifie ses institutions, qu’il leur donne une vocation éternelle, qu’il les « tabouise » en quelque sorte. Si bien que lorsqu’elles existent, quiconque essaie de les réformer apparaît comme animé d’une intention diabolique. Et nombreux sont ceux qui s’érigent en gardien des temples sacrés, qui en tirent leur légitimité et leur position économique, sociale et politique. Et ceux qui s’attaquent à ces institutions d’après guerre apparaissent sacrilèges.

Il aura fallu attendre la chute du mur de Berlin, la quasi-disparition du parti communiste, la relégation de la CGT dans quelques places fortes, l’essoufflement asthmatique du Parti socialiste comme conditions nécessaires pour que l’on puisse envisager l’aggiornamento qui s’annonce.

Mais cela ne suffisait pas. Il fallait aussi que le débat interne au sein du monde gaulliste soit tranché, et que ceux qui croyaient pouvoir continuer à rafistoler sans cesse un modèle usé, devenu inadapté, laissent place à une nouvelle génération d’entrepreneurs politiques et sociaux. Désavouer les pères fondateurs n’est pas un problème qu’en psychanalyse."

Article paru dans la revue “Challenges”, le 4 octobre 2007

Écrit par : alain21 | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

Bonne analyse du désastre du Cnr, quelle qu'en soit la provenance.
Mais je crois que ce monsieur était trop optimiste - les intérêts corporatistes sont encore trop puissants ici pour envisager leur réforme profonde. En attendant, à ceux qui sont en marge de la société, il ne reste qu'à souffrir et à croire en Mélenchon ou Li Poun.

Écrit par : Horpor | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

J'ai aucun soucis à vous lire discuter des subtilités. Notre avenir pourrait se réaliser sous différentes formes. Le problème n'est pas là. Le marxisme pour les cubains fut un moyen efficace, en tout cas historiquement celui, capable de résister au voisin mastodonte US qui en faisait un bordel à ciel ouvert. Que la culture des youpins, néfaste pour tous les autres sur le papier, est bien la meilleure doctrine de préservation des leurs. Et que le libéalisme peut aussi être l'expression d'une volonté de puissance et de conservation.

Je suis d'accord avec Horpor sur ce qu'il dit que ce fil, le CNR, etc... Je voudrais juste être sûr que tout le monde est conscient que ces divergences ce n'est rien. Qu'on ne se retrouve pas sur ce blog depuis tout ce temps par hasard. Que nous pourrions juste dire NON et que de vouloir le justifier, en discuter, c'est là qu'il faut commencer à chercher le blème.

Écrit par : Cotuatos | 10/05/2017

@Cotuato

oui bien vu, évidemment
mais il y a aussi ce point important (ou pas on jugera) : pragmatiquement ces cons de français y tiennent à leur modèle social, à leur "république" et leur État nounou. Ou bien on rêve (c'est permis) ou bien on propose des trucs acceptables compte-tenu d'une histoire de ce peuple

Écrit par : Mistersmith | 10/05/2017

Je rajoute juste :
Que ce soit par culpabilité, par penchant naturel à l'abstraction ou je ne sais quoi d'autre, avec le temps c'est clairement ce je vois apparaitre comme ce qui nous singularise du reste et le principal mal de tout nos problèmes.
Une qualité qui ne devient un défaut que si vous n'en êtes plus conscient. Faire un brin preuve d'humilité pour une fois. Revenir aux fondamentaux sans honte. Ne pas cherche à Être, les pieds dans le sol. L'immigration est un scandale en soi, aucune honte à avoir. Pas besoin de chercher même des coupables, une solution, juste la refuser. Vous avez pas besoin de vous justifier. Elle nie de fait d'où vous venez, ce qui vous a fait donc qui vous êtes.

Écrit par : Cotuatos | 10/05/2017

@ Mistersmith.
Pas sûr d'avoir compris. Mais tout ça a une histoire qui "Nous" est propre. Est on vraiment sûr qu'il faut mettre ce truc sur la table pour remettre en question la question de la rupture historique que représente l'irruption de millions de négrobougnes dans notre environnement ?

Écrit par : Cotuatos | 10/05/2017

Répondre à ce commentaire

je répondais à ce jeune et polémique troll libéral. On peut bien refuser le CNR en principe, on peut aussi être pour le retour du roi, etc. tout ça se discute, mais au moins dans son acceptation de l'héritage du CNR le FN est juste pragmatique il me semble.

Pour ce qui concerne l'immigration (mais ce mot dit-il encore assez ce que "ils" nous font subir ?) je n'en dit rien. je crois que tout le monde ici est au fait là-dessus. Je crois aussi qu'on a encore rien vu. Allez donc faire un tour en Italie cet été...

Écrit par : Mistersmith | 10/05/2017

si les ricains n' étaient pas v'nus ... on vivrait p'têtre en Germanie ? j' en sais rien . Ou en Soviétie ? m' en fous ! j' aurais roulé en Lada (cadre du Parti :D ) ou en Traban ? avec du piston et la carte sans problème .. ou en dénonçant les voisins aussi :D bref , une vie pas marrante mais sans bougnoule ni négroïde ! Je déconne of course , mais tout ça pour dire qu' un régime de merde comme le "communisme" on s' en sort ! la submersion raciale , métissage , remplacement ... on n' en sort pas indemne . On peut rebâtir l' économie .. pas un peuple racialement homogène . Alors l' euro ? le franc ? la sortie de l' euro .. ça faire rire mon cheval .

Écrit par : EQUALIZER | 11/05/2017

Répondre à ce commentaire

Réjouissons nous sans réserve de la victoire électorale de ce néant, parce que c'est tout ce que mérite cette plèbe.

https://dai.ly/x5ljhyz

Vous avez voulu Macron, vous allez l'avoir, et je ferai tout pour le soutenir dans ses réformes, car il a tout annoncé avant...
Vous allez boire la coupe jusqu'à la lie...
#MacronJusquàLaLie
#Macron2027
#AssumeTonVote.
#JeSoutiensMacron!

Écrit par : dimezanov | 11/05/2017

Répondre à ce commentaire

Ca sera quand meme assez drole que ce soit NDA qui en tire profit parce qu´il a fait preuve d´un peu de courage politique (Courage electoral plutot) et qu´il n´est pas nazi, lui...

Écrit par : JÖ | 11/05/2017

Répondre à ce commentaire

Macron ... s' il était "d' extrême-droite" avec la gueule de nazi film série B qu' il a ! Pfiouuuu ! qu' est-ce qu' on entendrait ! le retour de la GeStaPo ! :D

Écrit par : EQUALIZER | 11/05/2017

Répondre à ce commentaire

Alors là bravo !
Franchement bravo, je suis ébahi et émerveillé en même temps.
C'est le plus beau viol collectif de tous les temps. Une tournante à l'échelle d'un pays.
Souvent j'ai critiqué Hollande en tant que président et homme, mais je me suis toujours refusé à critiquer son intelligence retorse.
Encore bravo mec, t'es un tueur de masse, et un derouilleur d'or,
Et tant pis pour ceux qui revaient de renouveau...
En marche vient de publier la liste de ses candidats.
Et toute la hollandie est sortie du bois d'un coup, accompagnée des vieilles badernes et de divers traîtres piochés un peu partout...
Bref après avoir vu vite fait qu'il ne pourrait pas l'emporter, il a lancé junior, pourri le notaire, humilié le toréador, désanussé l'Henry IV qui a vu la vierge... lui vraiment c'est le pompon, pauvre Bayrou, lui et la France avaient déjà quelques picotements après le passage de la promo voltaire, mais là ils vont se souvenir que Senghor était sénégalais ... https://youtu.be/TQj1foc_v7Y
Vraiment chapeau bas l'artiste, avoir survécu à monsieur de Bordeaux, au notaire, au hongrois, au PS, au catalan énervé, à la droite entraînée par le notaire, à la blonde en colère qui va exploser... ce n'est plus une liste, mais une nécrologie de nos "chers"disparus de cette année 2017.
Ce mec c'est Delors avec un cerveau, des couilles et en plus une AK47 avec 8 chargeurs pleins.
Petite fraise des bois a tout changé pour que rien ne change et flingué tous ses adversaires, surtout ceux qui l'ont humilié 30 ans durant dans les couloirs de l'assemblée et la rue de Solférino.
Y a du sang partout mais circulez, y'a rien à voir.
Faut se méfier des petits gros qui ont l'air ébahi des faux cons.

Écrit par : dimezanov | 12/05/2017

Répondre à ce commentaire

clap! clap ! clap ! :D :D :D

Écrit par : EQUALIZER | 12/05/2017

Pour être clair, j'aurai voté pour n'importe quel rat crevé ou n'importe quelle chèvre plutôt que pour le candidat sponsorisé par l'antéchrist, j'ai bien sûr nommé notre heureux élu du jour, "Junior".

Maintenant, ils ont voulu Junior, il l'ont comme un genre de plug.... jusqu'à la lie...
#MacronJusquàLaLie
#Macron2027
#AssumeTonVote.
#JeSoutiensMacron!

Écrit par : dimezanov | 12/05/2017

Répondre à ce commentaire

le pire a été de vois ce qui reste de l' "idée nationale" représenté au niveau présidentielle par une Marine dont le niveau maximum s' arrête à "président de région" ...
Dans cette conjonction favorable de 2017 il nous a manqué un leader maximo charismatique ! et non pas une leader minima ... dommage .

Écrit par : EQUALIZER | 12/05/2017

Répondre à ce commentaire

j' ai pas les yeux en face des trous ou quoi ? "de voir" (pas de 'vois') niveau présidentiel masc. sing.) vlan ! un coup de règle ! et un tirage d' oreille ! :D

Écrit par : EQUALIZER | 12/05/2017

@ Horpor:

Il y a 2 problèmes qui plombent lourdement votre analyse.

1) Vous partez du principe que les contradictions qui pèsent sur un organisme vont engendrer des conséquences forcément immédiates.

2) Vous partez du principe que pour revenir à l'équilibre, un organisme ne peut pas initier des dynamiques qui vont mettre en péril sa propre survie.

Écrit par : alfred | 13/05/2017

Répondre à ce commentaire

Il y a probablement un grand nombre de problèmes qui 'plombent lourdement' vos propos.
Le problème principal ? Vraisemblablement l'illusion holiste - vous confondez l'organisme et la société, pourtant faite d'un nombre innombrable d'individus, chacun d'entre-eux formant un organisme à lui-même.
Si, en se détournant des individus créant en interagissant dans la société, l'on se place au niveau d' "organisme", non seulement on ne voit pas bien, mais aussi on risque d'appliquer plus subrepticement au passé et au présent ses propres préjugés.

Écrit par : Horpor | 13/05/2017

Putain mais c'est juste de l'hypercritique pour jouer au pilpoul ou y'a un rapport avec le pavé sur le marxisme plus haut sérieux ?
Question ouverte à tout le monde. Merci d'avance.

Écrit par : Cotuatos | 13/05/2017

Les remarques faussement sibyllines d'Alfred ne sont que l'habituelle réponse des marxistes, lorsque l'on démontre l'inanité de leur théorie : dès que l'on démonte leur échafaudage marxiste, créé sans tenir compte du réel, ils reviennent et 'rectifient' leur théorie pour la faire cadrer au réel qu'on vient de leur rappeler.
D'ailleurs, par la nécessité de cette 'rectification' perpétuelle, ils révèlent directement que le marxisme est une pseudoscience, une théorie qui ne tient que grâce à la déformation du réel et de l'auto-persuasion de ses zélotes.

Écrit par : Horpor | 14/05/2017

"Pour être clair, j'aurai voté pour n'importe quel rat crevé..."

Idem.
Si j'avais été français, j'aurais voté au premier tour pour le rat crevé Fillon, en sachant pertinemment que c'était un rat crevé.
Tout plutôt que Macron.

Écrit par : UnOurs | 13/05/2017

Répondre à ce commentaire

Ce gros malin bien fait attention distribuer des drapeaux français a ses fans avant son intronisation.

"L´hymne a la joie" s´pas...

Écrit par : JÖ | 13/05/2017

Sortez Juppé par la fenêtre, il remonte par les chiottes.

Écrit par : Carine | 15/05/2017

Répondre à ce commentaire

@Carine :

Excellent.:-D Je me la note celle la si tu permets

Écrit par : Hugues capet | 15/05/2017

Répondre à ce commentaire

Hughes Capet
Je t'en prie !

Écrit par : Carine | 17/05/2017

vous êtes bien courtois tous les 2^^

Écrit par : hoplite | 17/05/2017

Répondre à ce commentaire

Hop
Et oui, on est comme ça, nous, la France d'en bas.

Pour parler le macroneux : les Françaises et les Français d'en bas, ils sont courtois.

Écrit par : Carine | 17/05/2017

Répondre à ce commentaire

Rabbi Jacob , il va danser....

Écrit par : alain21 | 17/05/2017

bon en même temps, a fait nos affaire que les babtous fragiles soient contraints de se regrouper entre blancs chrétiens. Peut-être même que – une fois assiégés – ils arrêteront leur macroneries qui sait ?

Écrit par : Dia | 20/05/2017

@Dimezanov .. c' est une guérilla urbaine qui ne dit pas son nom mais en route depuis qq décennies . Un passage qui en parle chez G. Faye , entre autres .. (viedo GF du 10 mai)

https://www.youtube.com/watch?time_continue=2042&v=4E6EGDZl-yU

Écrit par : EQUALIZER | 20/05/2017

Répondre à ce commentaire

illustration :
http://zentropista.tumblr.com/image/160867024539

Écrit par : Dia | 20/05/2017

Répondre à ce commentaire

Et si meme après s´être fait attaqué, il continue de voter Macron ?
(J´en connais)

Écrit par : JÖ | 20/05/2017

(En fait il a voté hamon au premier tour et surement Etron après, mais la repose va de soi: ces gentils amis
n´ont pas été assez explicitement agressifs. Faut qu´il le laissent presque sur le carreau la prochaine fois...)

Écrit par : JÖ | 20/05/2017

Écrire un commentaire