Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/08/2016

suicide squad

3073098.jpg

FfNrvvv.jpg

 

"L’Union européenne est donc entrée, en profondeur, dans un processus qui, à l’issue de ce siècle, aura abouti au remplacement de sa population d’origine par des populations non européennes, africaines et asiatiques. L’Europe ne sera plus européenne à la fin du XXI e siècle. Mais ce que connaît notre civilisation européenne, héritière de Rome et des cathédrales du Moyen-âge, est à différencier de la situation nord-américaine, des Etats-Unis en particulier. Le dernier livre de l’universitaire américaine Samuel Huntington montre en effet que si l’Amérique tend à perdre sa dominante « blanche » et anglo-saxonne, elle reste néanmoins culturellement chrétienne; plus que cela, les guerres dans lesquelles elle est entrée contribuent, au-delà des fractures communautaristes, à refonder la nation américaine autour d’une religiosité commune. Les Etats-Unis continuent donc, à partir de plusieurs races, à fabriquer des Américains. Au contraire, il y a peu d’espoir que l’Union européenne, à partir de populations ethniquement extra-européennes, ne parvienne à fabriquer des Européens de culture. D’abord parce qu’à la différence des Etats-Unis (qui absorbe une majorité de chrétiens et parvient encore à convertir une proportion significative de ceux qui ne l’étaient pas), l’immense majorité des migrants vers l’Europe n’est pas de religion chrétienne; ensuite, parce que la volonté de « convertir » ces migrants, si ce n’est à la religion des Européens, du moins aux valeurs qui en découlent, a disparu. Non seulement la construction européenne telle qu’elle est envisagée aujourd’hui contribue à éradiquer les identités nationales, mais aucune identité européenne de substitution n’est proposée en lieu et place de celles-ci. En conséquence, l’immigré extra-européen est accueilli par un ensemble économique progressivement vidé de ses contenus identitaires et dans lequel il n’a aucune chance de s’assimiler puisqu’il n’a plus rien à assimiler. Plus les années passeront, moins les écoles européennes seront en mesure d’assimiler les petits enfants d’origine extra-européenne. Regardons à ce propos les chiffres en France et notamment celui des effectifs des enfants d’immigrés d’origine extra-européennes (âgés de moins de 15 ans) : ils constituent déjà 13 % des enfants dans les classes. En 2030, ce chiffre sera passé à 25 % mais dans les grands centres urbains (Paris, Marseille, Strasbourg...) cette proportion pourra être de 50 voire 75 %. On voit bien que l’idée même d’assimilation n’a déjà plus de sens.

Ma conclusion est donc radicale ou sombre. Ou bien l’Union européenne lance dans les prochaines années à venir une sorte de « Plan Marshall » de relance de la natalité et de réduction de l’immigration extra-européenne (politique d’immigration sélective, abolition du regroupement familial, encouragement au retour par limitation drastique des prestations sociales...) ou bien la civilisation européenne aura disparu à la sortie de ce siècle." Chauprade, 2004.

*********************************************************************************************************

Si rien ne change dans les politiques européennes dans les années à venir, Chauprade a certainement raison. Constat.

Photos: en haut, Noël 1964, en bas, Noël 2014...

Commentaires

sauf erreur un plan de relance de la natalité si ce n'est pas un plan de relance de la natalité "blanche" c'est tout ce qu'il ne nous faut pas !

Écrit par : Dia | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

http://reinformation.tv/suedois-migrants-maisons-campagne-neuville-58542-2/

suicide ordinaire.

@Dia, je pense que c'était ce qu'avait Chauprade en tête, relancer la natalité européenne de souche.

Écrit par : hoplite | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

Vidéo très, très drôle. Des Suédois excédés par le multiculturalisme et les crimes de ces dernières années, se sont rendus en camionnette dans un quartier résidentiel à 6 h du matin. Le haut parleur installé dans la camionnette a diffusé la prière musulmane du matin à fond la sono. Avec une bannière sur la camionnette : "Citoyens, ouvrez votre cœur, le multiculturalisme est là".

Ces Suédois friqués ont voté pour les partis pro-immigration et pro-réfugiés tout en s'en protégeant dans des quartiers hautement sécurisés. Loin des travailleurs suédois qui n'ont pas d'autre choix que de rester dans les "quartiers sensibles".

La police arrive et réquisitionne la camionnette … La même vidéo a été réalisée dans un quartier riche en Australie, et là, les Australiens s'étaient habillés en djellabas.

http://shoebat.com/2016/01/29/look-what-happens-when-fed-up-swedes-give-an-affluent-swedish-community-a-taste-of-the-muslim-multiculturalism-the-rich-never-have-to-see/

Écrit par : Noone | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

Il va falloir faire le deuil de beaucoup de choses qui nous étaient chères.

Moi, par exemple, j'ai déjà fait le deuil de mon canton, j'ai déjà fait le deuil de mon pays, qui existent, certes toujours pour moi, mais désormais comme des constructions mentales relevant du mythe (le mythe est important, car c'est sur le mythe que l'on peut revitaliser un groupe, mais c'est de la musique d'avenir, un avenir que je ne connaîtrais probablement pas).

Beaucoup de nos pays, de nos pays réels vont être profondément cassés.
Une France sans une part prépondérante de Français se sentant français, ce n'est tout simplement plus la France.

C'est pour cela que ma structure identitaire est devenue beaucoup plus simple: je suis désormais tout simplement un Blanc, un Blanc qui pense comme un Blanc et agit comme un Blanc.
Le reste, des discours pour canapés.

L'avantage, c'est que désormais, je me sens partout chez moi où il y a des Blancs et dans les environs, une vieille église. En fait, peu m'importe ce que pourraient dire les connards du cru, à bien des égards, dans la situation identitaire collective présente, il y a de fortes chances que je sois plus légitime moi chez eux, qu'eux chez eux.

Écrit par : UnOurs | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

PS: je verrais assez bien Mai 68 comme la première révolution orange, avec les mêmes causes et les mêmes acteurs.

Écrit par : UnOurs | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

@UnOurs, c'est ce que dit Soral dans une de ses dernieres videos. Un "regime change" a la francaise pour avoir deplu aux yankees et aux israeliens.

Sinon, c'est comment dns ton canton?

Écrit par : hoplite | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

@noone, oui tres drole++ "alors, bourgeois!" Lol!
Faudrait faire le meme truc dans l'isle saint louis a paris...je predis une GAV de 48h pour activite terroriste!

Écrit par : hoplite | 10/08/2016

Répondre à ce commentaire

Pour ceux qui ne l'auraient pas encore lu, édifiant ...:

http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/cr-cemoyter/15-16/c1516011.pdf

Écrit par : Hugues capet | 11/08/2016

Répondre à ce commentaire

Chauprade n'envisage pas une destruction ou une sortie de l'Ue. Faut dire qu il en vit, il ne veut pas que son gagne pain disparaisse.

Écrit par : Three piglets | 12/08/2016

Répondre à ce commentaire

à dire vrai, on sait plus trop ou en est Chauprade. cet article a été écrit par lui avant ses aventures au FN et au parlement européen..

Écrit par : hoplite | 12/08/2016

Répondre à ce commentaire

merci pour le lien, Hugues. trés instructif++ on est largement désarmé, collectivment.
cet été sur quelques plages ou je suis passé, aucune force de police ou gendarmerie:0

comme si la tuerie de Tunisie sur la plage n'avait pas eu lieu!!!

ça va encore saigner

Écrit par : hoplite | 12/08/2016

Répondre à ce commentaire

@Hoplite

Mon canton.
Jusque en 2000, mon canton ressemblait, ethniquement, à un petit village perdu au fin fond de la campagne polonaise.

Puis il y a eu la votation sur Schengen et les début de la "libre circulation".
Petite pause pour dire que les droitards du type "puriste" qui pensent se salir la jolie doctrine à ne pas voter sont de bien grosses buses, et pas des aigles.

Donc, en moins de 15 ans, avec la libre circulation, la capitale Sion s'est transformé d'une petite ville blanche à une mini ville-monde.

Sans souci sécuritaire pour l'instant, mais esthétiquement, ça me ferait plutôt vomir.
Quand je descends en ville, je mets des filtres sur mes yeux et je désactive le cerveau.

Ceci dit, quand on monte dans les vallées latérales, ça va encore.
Et par chance, les boucaques, de toutes provenances, sont indifférents à la beauté de la nature. Donc, il suffit d'être dans un beau coin pour être sur de ne pas en voir, de ces parasites urbains.

Écrit par : UnOurs | 12/08/2016

Répondre à ce commentaire

"à dire vrai, on sait plus trop ou en est Chauprade. "

Ca...

Sinon, le syndrome du village egorgé facon Algerie des 90's, c'est une possibilité sympathique.

Écrit par : JÖ | 12/08/2016

Répondre à ce commentaire

Les commissariats et autres gendarmeries sont en sous effectifs chroniques alors en périodes de congés annuels ...
Les propos de Falcone et du Général Le Ray sont édifiants, leur incompétence et leur manque de clairvoyance ont coûté 130 morts et les types se sentent ni coupable ni responsable . Dans n'importe quel autres pays ils etaient débarqués le lendemain de l'attentant à coups de pompes dans le cul, mais non ils sont toujours là , et on veut gagner la guerre contre DAESH ! AH AH AH

Écrit par : Hugues capet | 12/08/2016

Répondre à ce commentaire

De toute facon meme un ministre peut se faire envoyer paitre par un haut fonctionnaire, normal, le ministre peut changer...

Écrit par : JÖ | 13/08/2016

Répondre à ce commentaire

"Sinon, le syndrome du village egorgé facon Algerie des 90's, c'est une possibilité sympathique."

En Suisse, cette perspective était impossible.
Je dis "était", depuis que nos putes de politiques nous ont enlevé les cartouches à domicile.

Écrit par : UnOurs | 13/08/2016

Répondre à ce commentaire

Quoi? Pas de cartouches a domicile??

Écrit par : hoplite | 13/08/2016

Répondre à ce commentaire

Non, plus depuis quelques années.

Evidemment, si on veut, on peut toujours chouraver des cartouches aux cours de répétition ou en stand. Hyper facile, suffit de demander des coups d'essai et de ne pas les tirer.
Mais avant, on avait tous notre fass et 24 cartouches à domicile.
Aujourd'hui, plus que le fass.

Imagine le cas suivant, dans la situation d'avant: 4 islamo-boucaques non-informés de la chose attaquent un village. Ils font quelques morts, mais en moins d'un quart d'heure, ils ont face à eux au moins trente gars armés de fusils d'assaut et qui savent s'en servir.
Je prends mon cas personnel: je ne suis plus incorporé, mais je fais toujours sauter une pomme à 300 mètres. Idem à courte distance.
Mais ces compétences se perdent malheureusement, au fur et à mesure du rétrécissement de l'armée. Certes, quand j'ai arrêté les cours, on était encore 300'000 incorporables, et j'ai connu au début l'armée à 600'000 hommes. Une Suisse sur ce modèle, qui serait restée ethniquement cohérente, même avec un très gros bordel alentours, n'aurait eu aucun problème de survie.

Bon, avoir un fusil d'assaut à portée de main, même sans munition, cela veut aussi dire qu'en cas de gros caca qui dure, on a le principal en main, car la mun, ça se trouve si l'autorité de l'état devait céder.

Écrit par : UnOurs | 13/08/2016

Répondre à ce commentaire

UnOurs, c'est encore pire qu'en France, alors. Par ici, si tu tires en club, tu as 1000 mun/an et par arme de categ B; pour les armes de chasse et pour le 22LR, c'est encore libre.
donc si tu es prévoyant, tu peux mettre de côté pas mal de mun..ce qui n'est pas mon cas, bien sûr, je tire tout chaque année:)

je tire au fass aussi en 223r. entre autres.

Écrit par : hoplite | 13/08/2016

Répondre à ce commentaire

et je sens que la législation va se durcir, sais pas pourquoi. au lieu d'aller vers le citoyen-soldat armé à domicile, je sens que ces connards de cazeneuve and co vont désarmer les citoyens totalement, chasseurs compris, petit à petit.

donc, tous, à vos armes, inscrivez-vous dans un club de tir prés de chez vous, apprenez à utiliser et entretenir vos armes et soyez prévoyants, j'en dis pas plus, les murs ont des oreilles.

Écrit par : hoplite | 13/08/2016

Répondre à ce commentaire

Ils serait question de reduire les effectifs de l'armée suisse ?
J'espere ue vous pourrez empecher ca.

Écrit par : JÖ | 13/08/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire