Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2017

mm

"Le quotidien néerlandais De Volkskrant rapporte que le service général de renseignement et de sécurité (AIVD) aurait mené entre 2009 et 2010 une enquête sur Geert Wilders, chef du parti pour la Liberté (PVV), sur ses liens avec Israël et l'influence qu’ils pouvaient avoir sur sa loyauté (envers les Pays-Bas). Sont notamment évoqués sa rencontre avec le général Amos Gilad dans le QG de Tsahal en 2008 et ses multiples rencontres avec l'ambassadeur d’Israël aux Pays-Bas. Dans le même quotidien (édition du 10/04/2007), Geert Wilders avait déjà revendiqué ses liens avec le Mossad" Faits et Documents, 15-31/01/2017.

"Le roi Felipe VI d'Espagne a été décoté au Palais du Pardo de Madrid du prix Lord Jacbovits de la conférence des rabbins européens pour ses efforts pour "tenter de réparer les fautes commises par son pays dans le passé à l'égard de sa communauté juive" Ibid.

"France de demain. Schéhérazade Zerouala, avocate au barreau de Paris, Amine El Katmi, adjoint à la mairie socialiste d'Avignon (Vaucluse), Nadia Touiz, cofondatrice du Club Diversité Rhône Alpes, Rabha Boussetta, membre du collectif d'associations franco-marocaines de l'Isère et directrice des systèmes d'information à la mairie communiste d’Échirolles (Isère), Siham Sahed, directrice du développement à l'Académie des métiers du sport et Nadia Lakehal, adjoint à la culture au maire socialiste de Vauls en Velin (Rhône), ont été désignés "French Muslim civic leaders" au terme de leur participation eu "Poject Interchange" de l'American Jewih Comittee." Ibid

01/02/2017

logosTV


31/01/2017

tuesday girl

tumblr_mxk949KaqS1rt43gto1_500.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

podcast

29/01/2017

blitzkrieg et lingettes


RIP (pour l'instant..), Drahi euhh Macron est en embuscade!


28/01/2017

discosucks


26/01/2017

c'est moche

tumblr_mkjxxijPVr1rpcrx8o1_1280.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"La mondialisation/globalisation, n'est que la conséquence de l'effacement du politique. Quand un Donald Trump fait arrêter une délocalisation (et même plusieurs) par un simple coup de fil, alors qu'il n'était même pas encore président en exercice, on voit ce que c'est un politique."

Reymond, La chute

touché coulé

 

 Bon, Fillon est mort. Dont acte.

24/01/2017

best of



"Sur le plateau du JT de TF1, lundi soir, Valls a directement attaqué son concurrent, élu à Trappes (Yvelines). «Je défendrai (...) une vision de la laïcité que je veux incarner, la lutte contre le communautarisme. Lui, Benoît Hamon, est ambigu sur ces questions» Source

22/01/2017

pizzagate


bad mood


18/01/2017

wow!

11/01/2017

no love lost


07/01/2017

disparition

jungle-de-calais-quand-des-habitants-chantent-pour-les-migrants-20161024-0745-6432e9-0@1x.jpeg

 

"(...) La vi­sion développée dans le roman [Le camp des saints] sera sans doute une réalité au­tour de 2050. La plupart des démographes sont d’accord sur le caractère inéluctable du phénomène, qui touche d’autres pays d’Europe. Les minorités dites visibles seront alors des majorités et ce sont les Français dits de souche qui seront minoritaires. Des pans entiers de ce pays seront peuplés de Français d’origine extra-européenne. On me dira que la France a été constituée par des vagues d’immigration successives. Certes, mais l’immigration des siècles précédents était composée d’immigrés d’origine européenne, qui, en deux ou trois générations, se sont intégrés dans le modèle français. Or, le modèle d’intégration républicain se révèle inopérant depuis au moins une décennie. On assiste à la prolifération du communautarisme, à la juxtapo-sition de groupes revendiquant leurs différences ethniques, religieuses, culturelles, qui ne se reconnaissent pas dans le “vouloir vivre ensemble” qui fait le ciment d’une nation, comme le soulignait Renan.

Je défie nos gouvernants de prétendre qu’il s’agit là d’un progrès. Nous sommes ou serons confrontés à un retour à la tribalisation, qui m’apparaît comme le contraire de la civilisation. On a beaucoup parlé, récemment, de la nature de l’identité française, des limites de notre capacité assimilatrice, et puis on a enterré le débat dès que Big Other a froncé le sourcil. Qu’est-ce que Big Other ? C’est le produit de la mauvaise conscience occidentale soi­gneusement entretenue, avec piqûres de rappel à la repentance pour nos fautes et nos crimes supposés –  et de l’humanisme de l’altérité, cette sacra-lisation de l’Autre, particulièrement quand il s’oppose à notre culture et à nos traditions. Perversion de la charité chrétienne, Big Other a le monopole du Vrai et du Bien et ne tolère pas de voix discordante.

Je n’ai jamais été un écrivain engagé, mais je n’ai jamais, non plus, dissimulé mes convictions, et j’aimerais que le Camp des saints ouvre les yeux des lecteurs sur les mensonges et les illusions qui pervertissent notre vie publique. Depuis sa parution, j’ai reçu énormément de courrier, et j’ai discuté avec nombre d’hommes po­litiques, de droite et de gau­che. Ce qui m’a frappé, c’est le contraste entre les opinions exprimées à titre privé et celles tenues publiquement. Double langage et dou­ble conscience… À mes yeux, il n’y a pire lâcheté que celle devant la faibles­se, que la peur d’opposer la légi-timité de la force à l’illégitimité de la violen­ce.

Je crains, hélas ! que l’épilogue de la pièce ne soit déjà écrit, mais j’aurai au moins joué mon rôle d’estafette et essayé de libérer le pouvoir de la parole. À l’âge que j’ai, du reste, je n’ai plus rien à perdre : cette réédition est ma dernière “sortie”. L’occasion de rappeler, sans mépris et sans haine, que l’Autre, contrairement à ce qu’assurait François Mitterrand, n’est pas totalement chez lui chez moi ! (...)"

"Il n’y a que deux solutions. Soit on essaie de s’en accommoder et la France — sa culture, sa civilisation — s’effacera sans même qu’on lui fasse des funérailles. C’est à mon avis ce qui va se passer. Soit on ne s’en accommode pas du tout — c’est-à-dire que l’on cesse de sacraliser l’Autre et que l’on redécouvre que le prochain, c’est d’abord celui qui est à côté de soi. Ce qui suppose que l’on s’assoit quelque temps sur ces « idées chrétiennes devenues folles », comme disait Chesterton, sur ces droits de l’homme dévoyés, et que l’on prenne les mesures d’éloignement collectif et sans appel indispensables pour éviter la dissolution du pays dans un métissage général. Je ne vois pas d’autre solution. J’ai beaucoup voyagé dans ma jeunesse. Tous les peuples sont passionnants mais, quand on les mélange trop, c’est bien davantage l’animosité qui se développe que la sympathie. Le métissage n’est jamais pacifique, c’est une utopie dangereuse. Voyez l’Afrique du Sud !

Au point où nous en sommes, les mesures que nous devrions prendre seraient forcément très coercitives. Je n’y crois pas et je ne vois personne qui ait le courage de les prendre. Il faudrait mettre son âme en balance, mais qui est prêt à ça ? Cela dit, je ne crois pas un instant que les partisans de l’immigration soient plus charitables que moi : il n’y en a probablement pas un seul qui ait l’intention de recevoir chez lui l’un de ces malheureux… Tout cela, c’est de la frime émotionnelle, un maelström irresponsable qui nous engloutira. (...) "

Jean Raspail, 2011.

ho ho

 

05/01/2017

fuck

mannsally1989jb6.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Le fondateur de Terra Nova tombe pour pédophilie, la presse française muette.

Pourquoi ce silence ? Est-ce pour ne pas ternir par ricochet le soleil d’Arnaud Montebourg ?

On enterre, aujourd’hui, François Chérèque, ex-patron de la CFDT et président de la « fondation progressiste » Terra Nova. Coïncidence de l’actualité, Christophe Bejach, l’un des fondateurs et ancien vice-président de cette boîte à idées du Parti socialiste, vient de tomber, à Londres, pour pédophilie. Faut-il, alors, imaginer que c’est pour ne pas troubler ce moment de deuil et de recueillement que tous les médias officiels français n’en ont touché mot ?

Christophe Bejach, 53 ans, est ce que l’on appelle une pointure (et peut-être, aussi, un « pointeur », comme on dit dans certains quartiers de Fresnes et d’ailleurs). Sa bio sur Terra Nova nous explique, en effet, que ce brillant « ingénieur et titulaire d’un MBA du Groupe HEC (ISA) a effectué une carrière orientée vers l’investissement dans des entreprises cotées ou non cotées, en France, aux USA et en Asie ». En 2012, il rejoignait l’équipe d’Arnaud Montebourg, devenu ministre du Redressement productif, en tant que conseiller sur l’Aérospatial, la Défense et l’Énergie. Mais surtout productif pour lui-même, Christophe Bejach s’est essentiellement fait connaître comme créateur de la société L’Avion, revendue à British Airways pour 68 millions d’euros.

Ce strauss-kahnien « historique » ne partageait pas, avec son mentor, que des idées. Il semblerait qu’ils avaient aussi en commun quelques connections obsessionnelles entre le cerveau et le pantalon, mais si Strauss-Kahn s’en prenait à des femmes adultes, M. Bejach montrerait quant à lui une nette préférence pour les fillettes. En témoigne sa condamnation, le 14 décembre dernier, par un tribunal britannique à « 9 mois de prison avec sursis pendant deux ans pour un premier chef d’accusation d’offense sexuelle sur enfant mineure et trois autres chefs d’accusation pour possession de photographies d’enfants indécentes ».

Christophe Bejach s’est fait pincer par un agent de police en civil, Sadie, qui s’est fait passer pour la mère de trois fillettes de 8, 10 et 12 ans sur lesquelles il avait jeté son dévolu. Ayant acheté sur Amazon « un stock de petites lingeries pour faire des photos de nus érotiques », Bejach a « décrit ses fantasmes sexuels à Sadie, la présumée mère des filles, qui malheureusement pour lui était en fait officier de police travaillant à la surveillance de la cyber-pédophilie ». Interrogé par le tribunal pour savoir « s’il avait eu quelques intentions d’avoir des rapports sexuels avec les filles avant le rendez-vous de l’hôtel Cumberland, Bejach a répondu “Avant d’avoir eu ces pensées : oui” », rapportent le Daily Mail et l’Evening Standard. Outre ces faits, on a également trouvé dans l’ordinateur de ce brillant homme d’affaires des dizaines de photos à caractère pédophile, dont certaines de catégorie A, c’est-à-dire « dépeignant l’activité sexuelle pénétrante ». Ayant réussi à éviter la prison, Christophe Bejach devra signer « le Registre des délinquants sexuels pendant dix ans, son ordinateur a été confisqué [ndlr : pour les photos] et il devra payer £1,200 de frais de tribunaux. Il a préalablement payé une caution de £100,000 à la Cour et remis son passeport aux autorités », écrit la presse britannique.

Voilà pour les faits. Maintenant, la question qui fâche : qui, en France, a parlé de cette histoire ? Qui a écrit une ligne sur le sujet ? Aucun des médias officiels : pas un mot en radio, pas un mot sur les chaînes d’info, pas un mot dans la presse. Les seuls à l’avoir évoquée sont ceux qu’on range commodément dans la « fachosphère » : Fdesouche, Le Salon beige et TV Libertés et, dans un autre genre, le site Au féminin, qui recense les affaires de pédophilie.

Pourquoi ce silence ? Est-ce pour ne pas « gêner » les primaires de la gauche, ne pas ternir par ricochet le soleil d’Arnaud Montebourg, épargner Terra Nova, ne pas plomber davantage un Parti socialiste moribond ? Ou bien parce qu’un Strauss-Kahn + un Bejach, c’est plus qu’on n’en peut supporter de la part de cette classe politique pourrie ?" Source

****************************************************************************

Pourquoi?

Pute ou chômeur, faut choisir, comme dit AS.

Comme c'est pas un curé ou un Chti, mais une éminence feuj du Parti Du Progès et De La Lumière, ben on ferme sa gueule. Tapin, donc.

CQFD.

04/01/2017

Dancing pope and Patton

Effectivement, il parait probable que les USA restent dans les 4 ans qui viennent, le fer de lance des politiques Israéliennes urbi et orbi. Comme disait Tancrède, "Il faut que tout change pour que rien ne change".

***********************************************************************************

"Le 7 mai 1945, juste avant la capitulation allemande, Patton eut une conférence en Autriche avec le Secrétaire américain à la Guerre Robert Patterson. Patton était très préoccupé par le manquement des Soviets à respecter les lignes de démarcation séparant les zones d'occupation soviétique et américaine. Il était aussi alarmé par les plans de Washington pour la démobilisation partielle immédiate de l'US Army.

Patton dit à Patterson : "Gardons nos bottes cirées, nos baïonnettes aiguisées, et présentons à l'Armée Rouge une image de force et de fermeté. C'est le seul langage qu'ils comprennent et qu'ils respectent ".

Patterson répondit : "Oh, George, vous avez été si impliqué là-dedans si longtemps, vous avez perdu la vision d'ensemble ".

Patton répliqua : "Je comprend la situation. Leur système [soviétique] de ravitaillement est inadéquat pour les soutenir dans une action sérieuse telle que je pourrais la déclencher contre eux. Ils ont des poulets dans des cages et du bétail sur pied. Voilà leur système de ravitaillement. Ils pourraient probablement tenir le coup pendant cinq jours dans le type de combat que je pourrais leur livrer. Après cela, les millions d'hommes qu'ils ont ne feraient aucune différence, et si vous vouliez Moscou je pourrais vous la donner. Ils ont vécu sur le pays depuis leur arrivée. Il ne reste pas assez pour les ravitailler pendant le retour. Ne leur donnez pas le temps de construire leur système de ravitaillement. Si nous le leur laissons, alors ... nous aurons battu et désarmé les Allemands, mais nous aurons échoué à libérer l'Europe ; nous aurons perdu la guerre ! "

Patton assista à un service religieux juif, sur l'insistance d'Eisenhower. Son journal, à la date du 17 septembre 1945, dit entre autres:

"Cela se trouvait être la fête du Yom Kippour, donc ils étaient tous rassemblés dans un grand bâtiment en bois, qu'ils appelaient une synagogue. Le général Eisenhower devait leur faire un discours. Nous entrâmes dans la synagogue, qui était remplie de la grappe humaine la plus puante que j'ai jamais vue. Lorsque nous arrivâmes à peu près au milieu, le rabbin principal, qui portait un chapeau de fourrure similaire à celui que portait Henri VIII d'Angleterre, et un surplis lourdement brodé et très sale, s'approcha et rencontra le général ... L'odeur était si terrible que je faillis m'évanouir et vraiment environ trois heures plus tard j'ai remis mon déjeuner rien qu'en m'en rappelant".

"Manifestement le virus lancé par Morgenthau et Baruch, d'une revanche sémitique contre tous les Allemands, est encore à l'oeuvre. Harrison (un officiel du Département d'Etat américain) et ses associés indiquent qu'ils voudraient que les civils allemands soient chassés de leurs maisons pour loger les 'personnes déplacées'. Il y a deux erreurs dans cette demande. D'abord, quand nous déplaçons un individu allemand, nous punissons un individu allemand, alors que la punition n'est pas destinée à un individu mais à une race. De plus, c'est contraire à ma conscience anglo-saxonne de chasser une personne d'une maison, ce qui est une punition en-dehors de toute procédure judiciaire. En second lieu, Harrison et sa bande croient qu'une 'personne déplacée' est un être humain, ce qu'elle n'est pas, et cela s'applique particulièrement aux Juifs, qui sont plus bas que les animaux".

"Je suis allé à Francfort pour une conférence du gouvernement civil. Si ce que nous faisons [aux Allemands] c'est 'la Liberté, et ensuite la mort', je ne peux pas comprendre comment les Américains peuvent descendre si bas. C'est sémitique, et je suis certain de cela".

"Aujourd'hui nous avons reçu des ordres ... qui nous disent de donner aux Juifs des logements particuliers. Si on le fait pour les Juifs, pourquoi pas pour les Catholiques, les Mormons, etc ? ... Nous livrons aussi aux Français plusieurs centaines de milliers de prisonniers de guerre pour servir au travail forcé en France. Il est amusant de se rappeler que nous avons fait la Révolution pour défendre les droits de l'homme, et la Guerre Civile [la Guerre de Sécession] pour abolir l'esclavage, et que nous sommes maintenant revenus sur ces deux principes".

"Berlin m'a donné le blues. Nous avons détruit ce qui aurait pu être une bonne race, et nous sommes en train de les remplacer par des sauvages mongols. Et toute l'Europe sera communiste. On dit que la première semaine après qu'ils l'aient prise [la ville de Berlin], toutes les femmes qui couraient étaient tuées et celles qui ne couraient pas étaient violées. J'aurais pu la prendre si on m'avait laissé faire".

"Il est en effet malheureux, mon général, que les Anglais et les Américains aient détruit en Europe le seul pays sain -- et je ne parle pas de la France. En conséquence, la route est à présent ouverte au communisme russe".

"Vraiment, les Allemands sont le seul peuple décent qui reste en Europe. C'est un choix entre eux et les Russes. Je préfère les Allemands». Et le 2 septembre: «Ce que nous faisons, c'est de détruire le seul Etat semi-moderne en Europe, pour que la Russie puisse avaler le tout".

"Il y a une influence sémitique évidente dans la presse. Ils essayent de faire deux choses: d'abord, implanter le communisme, et deuxièmement chasser de leurs postes les hommes d'affaires allemands n'ayant pas d'ascendance juive. Ils ont complètement perdu la conception anglo-saxonne de la justice et ils sentent qu'un homme peut être foutu dehors parce que quelqu'un dit qu'il est un nazi. Ils étaient manifestement assez choqués quand je leur ai dit que je ne flanquerai personne dehors sans la preuve formelle de sa culpabilité devant une cour de justice ... Un autre point que la presse a rabâché est le fait que nous faisons trop pour les Allemands au détriment des 'personnes déplacées', la plupart d'entre elles étant des Juifs. Je n'ai pas pu donner de réponse à cela, parce que la réponse est que, à mon avis et à celui de la plupart des officiers non politisés, il est d'une nécessité vitale pour nous de reconstruire l'Allemagne maintenant, comme un Etat-tampon contre la Russie. En fait, je crains que nous n'ayons attendu trop longtemps".

"Je n’ai jamais vu dans aucune armée à aucune époque, y compris dans l’Armée Impériale allemande de 1912, une discipline aussi sévère que celle qui existe dans l’armée russe. Les officiers, sauf quelques exceptions, ont l’apparence de bandits mongols récemment civilisés". 

source

lobbies and co

campagne-medecin-du-monde.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui dans le presse mainstream, on s'interroge gravement:

"Marisol Touraine annonce une «procédure de suspension», mais ni pharmaciens ni médecins ne sont prévenus. Suspendu l’Uvestérol? Vraiment? Non. Histoire d’une cacophonie. Mercredi matin à 6 h 15, un communiqué de Marisol Touraine semblait annoncer la fin du produit. En réalité, il s’agit juste d’une procédure de suspension. La nuance est d’importance car le produit est toujours en vente dans les pharmacies, l’agence du médicament (ANSM) ayant fait le choix du contradictoire. La suspension n’interviendra donc que «dans les prochains jours». Cacophonie toujours. Mercredi matin, les pharmaciens ont appris la nouvelle de la procédure de suspension… par la presse. Même chose pour les médecins alors que la ministre «appelle, par mesure de précaution, les parents à ne plus administrer d’Uvestérol D à leurs enfants»." source

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

mais déjà en 2011:

"Apport de vitamine D aux nourrissons : pas d'Uvestérol° !

Encore des malaises graves avec un médicament que l'Afssaps ferait mieux de retirer du marché. L'apport de vitamine D aux nourrissons est routinier. Des malaises imputables à la prise d'Uvestérol°, connus depuis 1996, sont parfois graves. En 2006, l'Agence française du médicament (Afssaps) a pris des mesures dont Prescrire avait mis en doute l'efficacité.

En France, depuis 2006, 23 cas de malaises graves ont été notifiés avec Uvestérol° : pâleur, rythme cardiaque irrégulier, pause respiratoire, perte de conscience, etc. Les autres médicaments à base de vitamine D ne sont pas concernés. Le volume de la solution d'Uvestérol° administré, sa viscosité, son goût, la présence d'huile de ricin polyéthylénée sont des facteurs de survenue des malaises à envisager, selon Prescrire.

Pourtant, en 2010, l'Afssaps a décidé une simple nouvelle mise en garde, portant comme en 2006 sur des précautions d'emploi, en attendant des changements de formulation. Des demi-mesures qui compliquent la vie des soignants et des parents, sans protéger vraiment les nourrissons, le médicament restant sur le marché. L'Afssaps a même sous-traité à la firme le soin d'annoncer ces mesures aux soignants. L'Afssaps a-t-elle oublié qu'elle est d'abord au service des patients, et non des firmes ? Combien de temps lui faudra-t-il pour tirer toutes les leçons du désastre du Mediator° ?

©Prescrire 1er mai 2011"

et en 2014:

"En finir avec Uvestérol° pour éviter les malaises chez les nouveau-nés

L’agence du médicament et la firme ne montrent pas une prise en charge sérieuse du problème.

Après 15 ans de demi-mesures et d’atermoiements de l’Agence française du médicament et de la firme Crinex, Uvestérol° expose encore les nouveau-nés et les nourrissons à des malaises parfois graves, comme le montre un cas parmi d’autres analysé en détail par Prescrire dans le cadre de son programme Éviter l'Évitable.

Ce cas est emblématique du peu de prise de conscience du risque que représentent ces malaises provoqués par la prise d'Uvestérol°. En 2013, en France, une mère a reçu une ordonnance préimprimée d’Uvestérol vitaminé ADEC°. Ni le personnel soignant de la maternité, ni celui du service de protection maternelle et infantile (PMI), n’ont expliqué à la mère les modalités particulières d’administration, ni la possibilité de mélanger les vitamines au lait dans le biberon. La mère n’a pas lu la notice, et a administré Uvestérol vitaminé ADEC° à l’enfant allongé en lui soulevant la tête et en vidant la pipette à piston de 1 ml sous sa langue.

Lors du signalement des malaises de type arrêt respiratoire lors de l’administration d’Uvestérol vitaminé ADEC°, les soignants du service de PMI ont répondu que le problème était connu, sans prise au sérieux des malaises. Le pharmacien a déclaré connaître le problème et a répondu à la mère qu’il ne pouvait pas le remplacer par un autre médicament à base de vitamine D.

En pratique, les mises en garde officielles relatives aux modalités d’administration d’Uvestérol° ne sont pas suffisantes. D'ici à ce que la firme propose enfin une nouvelle formulation de son médicament n’exposant pas à des malaises et fausses routes, mieux vaut utiliser un autre médicament à base de vitamine D qui n’expose pas à ces problèmes.

©Prescrire 1er mai 2014

"Uvestérol° : encore et encore des nouveau-nés victimes de malaises" Rev Prescrire 2014 ; 34 (367) : 352-353. (pdf, réservé aux abonnés)"

NB: Prescrire est la seule revue médicale non subventionnée par l'industrie pharmaceutique. Ceci explique cela...corruption ordinaire des instances décisionnaires par les firmes globalisées.

01/01/2017

syndrome de Gamelin


30/12/2016

best of de la phalange


whatsup?

Voila le week end, j'espère que j'aurais l'occasion de me bourrer la gueule.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Le grand rabbin de France, Haim Korsia, a discrètement passé des consignes de vote en faveur d'Alain Juppé entre les deux tours de la primaire de la droite et du centre, non sans avoir sermonné François Fillon, au cours d'un entretien téléphonique, faisant suite à son interview sur Europe 1 (24/11/2016) ou il avait établi un parallèle entre "l'intégrisme musulman", "une forme d'intégrisme catholique" et "la volonté des juifs de vivre dans une communauté qui ne respectait pas toutes les règles de la république française". François Fillon a fait valoir sa position, exposée dans un entretien (passé inaperçu) accordé le 16 novembre, à l'European leadership Network (ELN), un groupe de pression ultra sioniste, ou il explique: "les récentes résolutions votées à l'Unesco sont inacceptables et je comprends qu'elles aient choqué. La France aurait du voter contre ces textes déséquilibrés qui nient la réalité historique de Jérusalem. La France n'a pas à prendre parti et à réécrire l'histoire des autres". Faits et documents, 15/12/2016-15/01/2017.

"Colonisation. Au terme d'un accord entre les chefs de parti de la coalition du gouvernement de Benjamin Netanyahu, 55 colonies sauvages de Cisjordanie occupée ont été officiellement légalisées par le Knesset, le 15 décembre, ce qui revient à une annexion unilatérale de territoires entiers." ibid

"Dans la nuit du 29 au 30 novembre, l'aviation de Tsahal a une nouvelle fois effectué des frappes  à l'ouest de Damas (région d'Al Saboura), contre un bastion de la 38eme brigade de la 4eme division, une unité d'élite de l'armée arable syrienne, dirigée par Maher El Assad, frère cadet du président syrien, puis contre un convoi d'armes du Hezbollah sur l'autoroute de Beyrouth. Ces frappes opérées contre les alliés de la Russie depuis l'espace aérien libanais sont une manière de tester l'attitude du Kremlin vis-à-vis de Tel Aviv et d'obtenir son "consentement tacite"". ibid

"Palantir technologies, société américaine crée en 2004 par le CIA via son fonds d'investissement In Q Tel, , a signé un juteux contrat avec la DGSI (direction générale de la sécurité intérieure) qui lui sous-traite l'analyse de son Big Data. Basée à Palo Alto (Californie), , cofondée par Alex Karp et Peter Thiel, , le fondateur du système de paiement en ligne Paypal, cette start up opaque, valorisée à 20 milliards de dollars, traite les données de la NSA, du FBI et de l'armée américaine. Pour s'implanter en France ou une filiale s'est installée au printemps dernier prés des Champs Elysées, , Palantir Technologies s'appuie, rapporte l'Expansion, sur le n° mondial de l'assurance, AXA, . Le groupe alors présidé par Henri de Castries, avait ainsi lancé en 2013, avec le concours de Palantir Technologies, Data Innovation Lab, un laboratoire consacré à l'exploitation des données en vue d'évaluer le risque dans l'assurance automobile ou celle de l'habitation,  sans que les autorités française n'arrivent à évaluer ce à quoi ont accès les américains. Fin 2015, Palantir Technologies, avait répondu à deux appels d'offres de l'Etat français, concernant le Secrétariat Général pour la Modernisation Générale de l'Action Publique (SGMAP) et la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) afin de traiter les données fiscales des contribuables français. Le ministre de l'économie et des finances, Michel Sapin, avait alors indiqué "ne pas être au courant". Si Guillaume Poupard, directeur général de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI, bras armé de l'état en matière de cyber défense) assure être pour une collaboration internationale intelligente et non-naïve", Petr Thiel indique de son côté ne pas avoir rencontré Bernard Cazeneuve avant la signature de ce contrat qui confie, de fait, à la CIA, l'analyse des données de la DGSI." Ibid.


podcast